Parc national de Peneda-Gerês

Parc national de Peneda-Gerês au Portugal : guide complet

Beaucoup de gens pensent aux plages ensoleillées et aux villes animées comme Lisbonne lorsqu’ils envisagent un voyage au Portugal, mais à un peu plus d’une heure au nord de Porto se trouve un endroit qui semble un monde à part mais toujours distinctement portugais. Le parc national de Peneda-Gerês, ou simplement Gerês, est l’unique parc national du Portugal.

La zone couvre plus 72 000 hectares jusqu’à la frontière nord et a été créée en 1971 pour garantir que les anciennes coutumes de la région soient conservées… Et intactes. Les premiers signes d’habitation datent de 6000 ans avant notre ère, comme en témoignent les tombes néolithiques qui parsèment le paysage de la région. Les voies romaines et les ponts montrent aux visiteurs l’influence romaine autrefois importante. Et à partir du 12ème siècle, les régions montagneuses autrefois inhospitalières ont été labourées et cultivées, résultant en un bel effet patchwork de champs et de pâturages.

À Gerês, vous trouverez des hameaux de granit isolés où les bergers s’occupent de leurs bovins et chèvres. Les zones boisées sont composées de chênes anglais et pyrénéens et de bouleaux, tandis que le reste des terres est couvert d’ajoncs et de bruyères. Si vous avez de la chance, vous pourrez apercevoir des sangliers et même des loups dans les forêts montagneuses de houx, de bouleaux, de genévriers et de pins ; il existe même une race de fleur que l’on ne trouve nulle part ailleurs sur Terre : l’iris à barbe jaune.

Où se trouve le parc national de Peneda-Gerês ?

Le parc national de Peneda-Gerês est situé au nord du Portugal, dans la zone frontalière entre le Minho, Trás-os-Montes et la Galice. Les cinq municipalités où se trouve le parc sont Arcos de Valdevez, Melgaço, Montalegre, Ponte da Barca et Terras de Bouro.

Il y a donc 5 entrées à Gerês, chacune dédiée à un thème. À chacune d’entre elles, vous pouvez obtenir de nombreuses informations précieuses pour profiter du meilleur de Gerês.

Les portes de Gerês et leurs thèmes respectifs sont :

  1. Porta de Mezio (Arcos de Valdevez) : conservation de la nature et de la biodiversité
  2. Porta de Lamas de Mouro (Melgaço) : histoire et à l’occupation du territoire
  3. Porta de Montalegre (Montalegre) : paysage
  4. Porta do Lindoso (Ponte da Barca) : géologie et eau
  5. Porta de São João do Campo (Terras de Bouro) : histoire et civilisations

Quand visiter le parc national de Peneda-Gerês ?

Gerês est connu pour être la région avec les précipitations les plus élevées au Portugal. Cela dit, il n’est pas surprenant que la plupart des gens veuillent visiter Gerês en été. Cependant, si vous venez en été, préparez-vous à la foule et aux prix plus élevés dans les hôtels et restos.

Pour ma part, les foules et la nature ne font pas bon ménage, mes saisons préférées pour visiter ce sanctuaire naturel sont le printemps et l’automne, surtout la fin du printemps et le début de l’automne. Bien sûr, il y a parfois de la pluie (ça en fait partie), mais en général, le temps permet de faire toutes sortes d’activités et de profiter pleinement de la nature.

Visiter le parc national de Peneda-Gerês en hiver

La grande majorité des gens visitent Gerês au printemps ou en été. Durant ces mois, il est possible de se baigner dans ses cascades et piscines ou de pratiquer diverses activités de plein air. Cependant, si vous prévoyez de visiter Gerês en hiver, il y a aussi beaucoup à faire.

Pour votre logement, vous pouvez choisir de sentir la chaleur d’une cheminée dans une maison en pierre en louant l’un des nombreux sites de tourisme rural du parc national de Peneda Gerês. Si vous recherchez les meilleures options pour l’hiver, Soajo ouvre la voie, mais n’oubliez pas Lindoso, Pitões das Júnias, Castro Laboreiro et Sistelo.

Si vous voulez en savoir un peu plus sur les traditions et la culture des habitants de ces régions, je vous recommande une visite aux inverneiras (lieux où les bergers gardent leur bétail pendant l’hiver). Il existe plusieurs exemples de maisons d’hivernage, mais certaines des plus intéressantes sont situées à Sistelo, Castro Laboreiro et à certains endroits dans la paroisse de Gavieira (Rouças, Tibo et Igreja). Si vous voulez profiter de la neige pendant l’hiver froid à Gerês, il existe de nombreux endroits pour le faire. Cependant, ceux qui offrent plus de confort sont Soajo, Pitões das Júnias, Lindoso et Castro Laboreiro.

peneda geres en hiver

Choses à faire dans le parc national de Peneda-Gerês

Le parc national de Peneda-Gerês peut être facilement exploré en voiture car de nombreuses routes relient les villages reculés et de beaux points de vue dans le parc. Cependant, la meilleure chose à faire est de se garer et de prendre les sentiers, où vous découvrirez de belles cascades et plages qui valent le détour. Gardez un œil sur les chevreuils, le symbole officiel du parc. Ils y sont présents en grand nombre !

Si vous avez de la chance, vous pourriez apercevoir le rare un loup ibérique, qui, après une quasi-extinction en raison d’une chasse excessive, fait lentement son retour. Parmi les autres animaux, citons le bouquetin ibérique (petit avec des cornes incurvées) et plusieurs espèces d’oiseaux, dont la bondrée apivore, souvent observée en train de tourner autour de sa proie dans les montagnes. Les bovins indigènes Barrosã, qui se distinguent par leurs longues cornes atteignant souvent un mètre de longueur, sont soignés par les bergers de la région et peuvent être vus errant dans les champs et les routes. Le petit cheval Garrano marron foncé est une autre créature sauvage que vous pouvez voir errer dans les pâturages.

animaux peneda geres

Les villages du parc national de Peneda-Gerês

Il y a environ 22 villages reculés dans le parc, qui valent le détour. Certains ne sont guère plus qu’un groupe de maisons, mais d’autres offrent un hébergement, des magasins et des restaurants en plus des attractions naturelles et historiques à proximité. Certains villages sont reliés par des sentiers balisés comme celui entre Soajo et Lindoso appelé Caminhos do Pão e do Fé, qui fait partie de la route de pèlerinage vers le sanctuaire de Senhora da Peneda.

Braga : fondé à l’âge du fer, Braga est le centre religieux le plus important du Portugal ainsi que l’une des colonies les plus anciennes et les plus disputées du pays. Les sites touristiques incluent l’éminente cathédrale située en face du palais de l’archevêque et plusieurs autres édifices religieux comme le Mosteiro de São Martinho de Tibães, un ancien monastère bénédictin qui propose des visites guidées. Braga est également le siège du parc, vous pourrez donc trouver des cartes, des guides de randonnée et d’autres informations.

Rio Caldo : ce petit village se trouve sur un réservoir de Caniçada et est une zone centrale si vous êtes intéressé par la navigation de plaisance ou d’autres sports nautiques.

Lindoso : Lindoso est entouré de montagnes et très proche de la frontière espagnole. L’attraction la plus importante de Lindoso est les silos de stockage de grains en granit (espigueiros) du 19ème siècle. Il y en a plus de 50, répartis sur les pentes du mur du château, et ils donnent une sensation fantasmagorique au paysage avec une croix de pierre au sommet de chacun.

Soajo : petit village traditionnel qui possède aussi un groupe d’espigueiros. C’est le centre du tourisme rural avec des éleveurs de chèvres et des femmes vêtues de noir !

Les 20 plus beaux lieux du parc national de Gerês

Le parc national de Peneda-Gerês cache des vestiges archéologiques, des réservoirs impressionnants, des sentiers et une faune et une flore spectaculaires. Voici les endroits que vous ne pouvez pas manquer si vous venez visiter le parc national de Peneda-Gerês :

1. Sistelo

Connu comme le “petit Tibet portugais”, Sistelo est célèbre pour ses terrasses verdoyantes, son rapport à l’eau et le mode de vie rural de ses habitants, a vu le nombre de touristes augmenter de façon exponentielle après la mise en place des passerelles (passadiços do Sistelo). Cet itinéraire, bien balisé, est l’une des bonnes raisons de visiter cette région, mais ce n’est pas la seule : la gastronomie, la nature, les traditions et le mode de vie rural.

2. Castro Laboreiro

Situé dans le parc national de Peneda-Gerês, le village de Castro Laboreiro possède une grande beauté naturelle et est l’un des plus riches patrimoine architectural et archéologique portugais. Certains des héritages patrimoniaux les plus importants sont l’ancien château de Castro Laboreiro qui a été classé monument national, l’église mère préromantique de Santa Maria da Visitação, Pelourinho Manuelino, plusieurs ponts et moulins.

Près de Castro Laboreiro, un ancien village abandonné est en pleine restauration pour le tourisme rural : le village de Pontes. Cela vaut la peine de le visiter ou de séjourner dans l’une de ses maisons typiques.

3. Mata da Albergaria

Considéré comme l’un des ex-libris du parc national de Peneda-Gerês, Mata da Albergaria est l’une des réserves biogénétiques du continent européen, possédant ainsi un grand nombre d’espèces. Ici, il est possible de se promener le long du sentier Sete Pontes, qui est accompagné, du début à la fin, de cascades, lacs et autres charmes naturels de la région.

4. Ponte da Mizarela

Le Ponte da Mizarela, également connu sous le nom de Ponte do Diabo, est situé sur la rivière Rabagão et relie les paroisses de Ruivães et Ferral. Il est magnifique et possède une légende selon laquelle il a été construit par le diable, servant ainsi d’objet de culte et de superstitions dans la population locale.

pont de Mizarela

5. Brufe

Il y a des lieux qui méritent d’être découverts et valorisés. Le village de Brufe, situé sur les pentes de la Serra Amarela, en fait partie. Ce village emmène chaque visiteur dans un voyage dans le temps grâce à ses maisons de granit et toute l’atmosphère authentique qui s’y dégage. En plus du voyage dans le temps, Brufe offre une superbe vue sur la vallée do Homem.

6. Pitões das Júnias

Il fait partie de la région de Barroso, Trás-os-Montes. Le village de Pitões das Júnias semble s’être arrêté dans le temps et est visité à la fois par les amoureux de la nature et les curieux. Dans ce village, il y a plusieurs points qui méritent d’être découverts, comme le Belvédère de Cascata, les Caldeiras de Pereira, la Cascade de Pitões de Júnias et le Monastère de Santa Maria das Júnias. Les passerelles en bois menant à la cascade Pitões das Júnias peuvent être très fatigantes (et parfois glissantes), mais la promenade en vaut certainement la peine.

7. Cascata Fecha de Barjas

C’est l’une des cascades les plus recherchées par les visiteurs du parc national de Peneda-Gerês, car elle est considérée comme la plus belle du parc. Les cascades de Fecha de Barjas sont formées par l’eau de la rivière Arado et en plus d’être un secret de Gerês, elles sont aussi un véritable chef-d’œuvre de la nature. La Cascata Fecha de Barjas est également connue sous le nom de Cascata do Tahiti et est l’une des préférées des vacanciers pour se rafraîchir.

Fecha de Barjas

8. Soajo

Le village de Soajo, qui appartient à la municipalité d’Arcos de Valdevez, est surtout connu pour son immense ensemble d’anciens greniers. Ces structures de granit sont encore aujourd’hui utilisées par les habitants pour stocker le maïs.

Une autre bonne raison de visiter Soajo est sa gastronomie, où abondent les viandes typiques de cette région. Le village dispose de plusieurs unités d’hébergement de tourisme rural. En plus de se promener dans ses rues et de découvrir les charmes de ce village de montagne, il est également recommandé d’emprunter l’un des différents itinéraires de randonnée qui passent par ici et qui permettent de découvrir l’essence de Gerês.

9. Vale de Poldros

C’est un village particulier : il n’est utilisé que pendant l’été par les bergers à la recherche de bons pâturages pour leur bétail. Les autres mois de l’année, les bergers descendent dans les maisons d’hivernage, les endroits les plus abrités des intempéries. Le village possède plusieurs maisons de granit rudimentaires, appelées Cortelhos ou Cardenhas, où les outils agricoles étaient conservés et servaient souvent aussi d’abri pour eux-mêmes et leur bétail. Vale de Poldros a gagné en visibilité ces dernières années et a aujourd’hui un certain dynamisme, malgré le fait de n’avoir qu’un seul habitant permanent.

10. Lindoso

Il avait autrefois une importance historique notoire, mais aujourd’hui, c’est avant tout l’un des endroits à visiter à Gerês que vous ne pouvez pas manquer. Appartenant à la municipalité de Ponte da Barca, Lindoso conserve encore son château, mémoire vivante des batailles livrées pour la défense de ce territoire. Le village, l’un des plus beaux du parc national de Peneda-Gerês, est toujours célèbre pour ses greniers et aires de battage communales. Des moulins à eau, des trottoirs médiévaux et le Castro de Cidadelhe sont d’autres raisons d’y venir.

11. Nossa Senhora da Peneda

Construit à la fin du 18ème siècle, à en juger par la date inscrite sur la colonne en haut de l’escalier d’accès, il semblerait qu’il y avait une petite chapelle construite autrefois à cet endroit pour se souvenir de l’apparition de Senhora da Peneda, dont le culte a grandi et motivé la construction du sanctuaire Notre-Dame de Peneda.

L’une des bonnes raisons de visiter le sanctuaire Notre-Dame de Peneda, en plus de la dévotion religieuse, est de pouvoir observer son imposante cascade. Mais si vous voulez la voir pleinement, il faudra visiter cet endroit quelques jours après beaucoup de pluie.

Nossa Senhora da Peneda

12. Miradouro da Pedra Bela

C’est un petit balcon rocheux d’une altitude de 829 mètres où vous pouvez avoir une vue unique sur la rivière Cávado et les hautes montagnes qui l’entourent. Le point de vue de Pedra Bela est l’un des endroits incontournables pour ceux qui visitent le parc national.

Miradouro da Pedra Bela

13. Fafião

Avec une forte caractéristique montagnarde et une rivière que beaucoup disent secrète, découvrez le village et de la rivière de Fafião. Au cœur du parc national de Peneda-Gerês, les paysages qui entourent le village de Fafião sont à couper le souffle et méritent une visite quasi obligatoire. Ne manquez pas d’aller au mirador de Fafião, ce point de vue à 360° est superbe ! Le village de Fafião est aussi connu pour son histoire liée au loup.

14. Vilarinho das Furnas

C’était un vieux village qui, avec la montée des eaux du fleuve, a cessé d’exister. Vilarinho das Furnas est situé au cœur du parc national de Peneda-Gerês et attire un certain nombre de touristes. Les visiteurs sont fascinés par le mystère et l’histoire de ce lieu submergé, dont il est difficile de nommer historiquement l’origine.

15. Cascata do Arado

C’est l’une des cascades les plus célèbres de Gerês et elle attire des milliers de baigneurs pendant l’été qui viennent ici à la recherche d’un bain rafraîchissant. Situé sur la rivière Arado, près du point de vue de Pedra Bela, l’accès se fait par une route forestière. La cascade d’Arado est située à 900 mètres d’altitude et crée une étonnante succession de cascades.

Cascata do Arado

=> Vous pouvez trouver plus d’informations sur les plus belles cascades de Gerês.

16. Vila do Gerês

Si vous cherchez un endroit avec une variété d’offres d’hébergement dans le parc national de Peneda-Gerês, c’est l’un des meilleurs endroits. Vila do Gerês a une taille considérable et, par conséquent, une bonne offre d’hébergement et de restaurants. Cela peut être une bonne base si vous décidez de passer plus d’une journée à visiter Gerês.

17. Vilar de Veiga

Albufeira da Caniçada (résultant de la construction d’un barrage) est la principale raison de visiter Vilar de Veiga, une paroisse de Terras de Bouro. En fait, ici se trouvent certaines des meilleures plages fluviales de Gerês. Compte tenu de sa proximité avec des attractions telles que Cascata do Arado ou le Miradouro da Pedra Bela, Vilar de Veiga peut être une bonne option pour servir de base si vous prévoyez de visiter Gerês pendant quelques jours.

18. Geira Romana (ou Vía Nova / Via XVIII)

Si votre souhait pour mieux connaître et visiter le parc national de Peneda-Gerês est de prendre un itinéraire à pied, alors Geira Romana peut être l’une des meilleures options. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un chemin construit par les Romains et qui reliait Braga à Astorga. De nos jours, c’est un excellent moyen de découvrir le parc national de Peneda Geres. Le long de la Geira Romana, vous trouverez des piscines naturelles et de belles cascades où vous pourrez un peu vous rafraîchir. Alors… emportez votre maillot de bain !

Geira Romana

19. São Bento da Porta Aberta

C’est le deuxième plus grand sanctuaire du pays, en taille et en nombre de visites, juste derrière le sanctuaire de Fátima. Le sanctuaire de São Bento da Porta Aberta attire chaque année des milliers de pèlerins et de visiteurs venus du monde entier. Entouré d’une flore et d’une faune abondantes et surplombant le réservoir de Caniçada, le sanctuaire est un lieu qui inspire la sérénité en communion avec la nature environnante.

20. Lamas de Mouro

C’est l’une des portes du parc national de Peneda Gerês, connue pour son camping. Lamas de Mouro fait partie de Melgaço et se consacre à l’offre de diverses activités sportives et récréatives, toujours en communion avec la nature de Gerês. En plus du camping, vous pouvez aussi vous baigner, en apprendre un peu plus sur la biologie et la géologie de Gerês.

Lamas de Mouro

Les sentiers pédestres au parc national de Peneda-Gerês

Le parc national de Peneda-Gerês dispose de plusieurs sentiers pédestres pour découvrir ce lieu merveilleux, digne d’un scénario de livre de contes de fée.

Dans la municipalité de Melgaço, il est possible de découvrir le village de Castro Laboreiro et les chemins séculaires que les bergers ont suivis afin d’offrir de meilleures conditions à leurs troupeaux. Le long de ces chemins, il y a des ponts centenaires, des bois, des ruisseaux et bien d’autres paysages. Le sentier circulaire de Castro Laboreiro fait 17 km de long et la difficulté est modérée, commençant et finissant dans le village.

L’un des points principaux du sentier Pé de Cabril est le sommet avec une altitude maximale de 1236 mètres. L’exigence de parcours est moyenne et pour certains, elle est même difficile. Cette randonnée commence à Mata de Albergaria, plus précisément à côté de Portela de Leonte et se termine à Aldeia do Gerês, à 11 kilomètres. Il n’est pas facile de monter au sommet du Pé de Cabril, mais cela en vaut la peine en raison de la vue.

Le sentier des 7 Lagoas – Xertelo est celui qui vous fait connaître l’un des nombreux paradis de Gerês. C’est un itinéraire circulaire qui commence et se termine dans le petit village de Xertelo. Sa difficulté est modérée et il fait 12 km (aller-retour). Le long du sentier, on peut voir des paysages à couper le souffle et le point culminant est, bien sûr, les 7 Lagoas qui, par temps chaud, vous invitent à prendre un bain dans leurs eaux.

Le sentier de Cascata do Arado à Poço Azul conduit à l’un des secrets les mieux gardés du parc national de Peneda-Gerês. C’est le Poço Azul, qui est bien caché dans un coin entre toute la nature environnante. Le sentier n’est pas du tout balisé par des directions, mais cela ne devrait pas vous empêcher de vous aventurer sur cet itinéraire. De plus, le chemin est relativement facile pour ceux qui ont de l’expérience dans la randonnée en montagne. Le point de départ et d’arrivée se trouve près de la Cascata do Arado et c’est un itinéraire de 11 kilomètres (aller-retour) et sa difficulté technique est modérée.

Où faire du camping dans le parc ?

Dans le parc national de Peneda-Gerês, il y a quelques terrains de camping où vous pouvez planter votre tente. Les terrains de camping ici sont privés et ressemblent davantage à des centres de villégiature, offrant commodités et confort. Beaucoup proposent également des chalets ou un hébergement de style auberge si vous n’avez pas de tente.

  • Ermida Gerês Camping : situé dans le très petit village d’Ermida, ce camping rural est géré par une famille et propose des équipements tels que des barbecues.
  • Parque de Campismo do Vidoeiro : dans le village de Vidoeiro, ce camping propose des bungalows et des emplacements pour tentes et caravanes. Il propose également des sanitaires avec douches chaudes, un espace barbecue et un snack-bar.
  • Parque Cerdeira : en plus des bungalows, ce camping propose des emplacements avec accès à des sanitaires communs et privés. Il y a aussi un restaurant sur place et une piscine.

Où séjourner à proximité du parc de Gerês ?

Avec autant de villages disséminés dans le parc, il existe de nombreux hôtels et petites pousadas, ou auberges, qui peuvent accueillir tous les budgets et tous les styles.

  • Casa do Adro : cet hôtel de Soajo est situé dans une maison du 18ème siècle, où la famille élabore toujours son propre vin.
  • Caldas do Gerês : nichée dans une vallée boisée, c’est la principale station thermale du parc. Au bout de la rue principale, des eaux thérapeutiques coulent d’un rocher et il n’est pas rare de trouver des gens qui font la queue pour la boire.
  • Moderna do Gerês : certaines chambres de cet hôtel du village de Gerês donnent sur les forêts du parc national (c’est superbe), mais vous pouvez également profiter d’une vue panoramique depuis le restaurant. Des excursions comme l’équitation, le canoë-kayak et le VTT peuvent être organisées depuis l’hôtel.
  • Selina Gerês : cet hôtel de Gerês fait partie d’une auberge de jeunesse et d’un espace de coworking, mais propose également des chambres privées, une piscine, du yoga, etc.

parc national de peneda geres

Comment venir au parc national de Gerês ?

Le parc national de Peneda-Gerês est situé à environ 107 kilomètres au nord-est de Porto et à 36 kilomètres au nord-est de Braga. La meilleure façon de le visiter est en voiture : les bus publics sont rares à l’intérieur du parc, et il n’y a pas de ligne de bus directe depuis Porto.

De Porto, vous pouvez rouler en voiture vers le nord via l’autoroute E1 vers le nord jusqu’à ce que vous puissiez vous connecter et aller vers l’ouest sur l’IC28 et la N203 pour atteindre l’entrée Ambos-os-Rios du parc. Depuis Braga, vous pouvez roulez vers l’est le long de la N103, pour vous connecter au nord sur la N304 jusqu’à l’entrée sud près de Caldas do Gerês.

Conseils et informations supplémentaires

=> La proximité du parc avec Porto permet de le visiter lors d’une excursion d’une journée, mais pour saisir sa taille et sa beauté, restez un week-end ou plus.

=> L’été est la saison la plus fréquentée dans le parc puisque de nombreux habitants viennent ici pendant les vacances scolaires.

=> Si vous cherchez à ramener à la maison un souvenir unique, les herbes Hipericão et Carqueja, qui poussent à l’intérieur du parc, sont utilisées pour faire du thé et sont disponibles à l’achat dans la plupart des magasins et restaurants.

=> Une grande partie du parc national peut être vue depuis la route et il y a de nombreux hôtels dans le parc avec des logements accessibles aux fauteuils roulants ainsi que des campings avec des salles de bains accessibles comme ceux d’Ermida de Gerês. Grâce à Tobogã, les personnes en fauteuil roulant peuvent également emprunter les sentiers en utilisant l’un des vélos de montagne modifiés de l’entreprise.

Ajouter un commentaire

Booking.com
chasse voyage