Museo La Vegueta

L’une des choses que j’aime le plus à propos de Lanzarote, c’est que même si vous pensez bien connaître l’île, vous empruntez un jour une route moins fréquentée et vous découvrez quelque chose de nouveau. C’est ce qui nous est arrivé au Museo La Vegueta ou à La Casona de La Vegueta, comme l’appellent les locaux.

Le musée est situé sur la route LZ-46 entre La Vegueta et Mancha Blanca. Vous devez faire attention, surtout si vous venez de Tiagua, car l’entrée, bien qu’elle soit marquée d’un panneau rose vif avec des lettres blanches, est dans un tournant, lorsque vous laissez les dernières maisons de La Vegueta derrière vous. Si vous conduisez trop vite, vous pourriez facilement le manquer. L’adresse exacte du musée est Camino Liria, numéro 1 du paisible village de La Vegueta, dans la municipalité de Tinajo.

Il s’agit d’une ancienne ferme construite en 1980, d’une superficie de 427 mètres carrés et située sur un terrain de 2 908 m2. À l’origine c’était une ferme, mais à l’initiative des héritiers de Francisco de Armas Martín, le bâtiment a été réhabilité pendant 2 ans pour s’ouvrir à nouveau en 2015 en tant que musée ayant pour objectif principal d’être exploité comme un centre multifonctionnel touristique, artistique et de loisirs.

En prenant l’entrée au bas de la parcelle, il y a beaucoup de places de stationnement. Lorsque vous approchez du musée lui-même, qui offre une entrée gratuite aux visites organisées et aux touristes indépendants, vous pouvez voir que les abords immédiats du bâtiment ont été aménagés et vous y trouverez des machines agricoles exposées.

À l’extérieur, les murs blanchis à la chaux du musée sont ornés de peintures d’animaux de ferme comme des chèvres, des poules, des ânes et, bien sûr, des chameaux. Nous sommes à Lanzarote, après tout ! La porte d’entrée de la Casona vous amène dans une cour spacieuse avec de nombreux bancs et tables de pique-nique dispersés. Les murs sont recouverts de nombreux types d’outils qui étaient utilisés dans le passé pour les différentes tâches de l’agriculture. Mais le nom des outils n’est disponible qu’en espagnol.

Différentes salles sont disposées autour de la cour. Dans le sens anti-horaire, plusieurs salles communicantes agissent comme une immense boutique de souvenirs proposant de l’artisanat et d’autres produits canariens. Vous pouvez également acheter des produits locaux comme du fromage et du vin et vous pouvez même poster vos lettres ou cartes postales, si vous le faites encore à notre époque numérique !

Mais les meilleurs pièces sont les autres. Certaines d’entre elles sont simplement meublées avec légèreté et goût avec de vieux objets qui semblent vous transporter instantanément dans le passé. Il y a également de vieilles photographies en noir et blanc exposées !

Ce n’est peut-être pas un endroit où vous passeriez des heures, mais je le recommande quand même si vous êtes dans le coin et que vous avez envie de vous arrêter un peu et de vous dégourdir les jambes.

Booking.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici