espèces en république dominicaine

Espèces, coûts et conseils pour économiser de l’argent lors d’un voyage en République dominicaine

Grâce au coût de la vie moins élevé ici sous le soleil de la République Dominicaine, votre argent ira naturellement plus loin. Mais lors de vos vacances, que vous soyez en sac à dos ou en classe affaires, votre budget peut se tarir plus rapidement que vous ne le souhaiteriez. Voici quelques conseils pour vous aider à tirer le meilleur parti de votre voyage.

Besoin de savoir avant de partir

Tous les touristes entrant en République dominicaine doivent payer un droit d’entrée de 10 USD en espèces. Si vous arrivez en avion, vous n’avez pas à vous en soucier : les frais sont désormais inclus dans le prix du billet d’avion. Si vous entrez via Haïti, Cuba ou un autre endroit des Caraïbes, soyez prêt à payer les frais.

Cash et espèces en République Dominicaine

Tous les taxis, les transports en commun et de nombreux restaurants acceptent uniquement les espèces, et ils s’attendent à être payés en pesos dominicains. Si vous avez une devise étrangère, ils pourraient la prendre (pourraient) mais ne vous rendront pas la monnaie dans la même devise et ne vous rendront peut-être pas la monnaie du tout. Vous aurez donc besoin de quelques pesos pendant que vous êtes ici !

Les pesos se présentent sous forme de billets papier, et 1 euros vous rapportera environ 50 pesos. Voici un bref aperçu des couleurs des billets en République dominicaine. Les billets bleus sont de 2 000 pesos. Les billets rouge rosé valent 1 000 pesos. Le vert bleuté est de 500 pesos. Le violet rosé vaut 200 pesos. Les marrons sont de 100 pesos.

Retirer de l’argent : retirer de l’argent aux distributeurs automatiques de billets avec votre carte coûte environ 10 € par retrait si votre carte provient d’Europe (mais tout dépend aussi de votre banque). Vous pouvez vous rendre dans n’importe quelle banque et la plupart des épiceries pour retirer de l’argent à un guichet automatique et il y aura probablement un garde armé pour votre protection. Il y a une limite de 10 000 pesos par jour aux guichets.

Comment lire les étiquettes de prix

La grande majorité des coûts à travers la République dominicaine sont indiqués en pesos, ce qui prête à confusion en utilisant le même signe dollar utilisé aux États-Unis. Dans certains points chauds touristiques, vous trouverez également des prix en dollars américains – si vous n’êtes pas sûr de savoir si c’est un prix en pesos ou en dollars américains, demandez.

Marchandage et pourboire

Le marchandage est attendu presque partout sauf dans les supermarchés et les banques. Une bonne règle est de toujours négocier un prix avant de sauter dans un taxi ou d’accepter d’acheter quelque chose. Pour marchander avec succès, les habitants recommandent d’apprendre l’espagnol essentiel, d’avoir des pesos, d’avoir de la petite monnaie (y compris des pièces de monnaie), d’être amical et poli, et de commencer avec environ la moitié du premier prix qu’un vendeur vous propose avant de négocier vers un juste milieu.

En ce qui concerne les pourboires, la plupart des types d’endroits où vous donneriez normalement un pourboire facturent des frais de service de 10% qui sont répartis entre le personnel de service. Si vous ne voyez pas ce supplément ajouté à votre facture, donnez un pourboire de 10 à 20 % en fonction de la qualité de la nourriture et du service.

Il se peut qu’on vous demande une « propina » (pourboire en espagnol) par des personnes qui vous proposent de vous rendre service, notamment en vous indiquant votre chemin. Gardez une poignée de pièces avec vous pour ces occasions et donnez-en quelques-unes pour exprimer votre gratitude. Si vous voulez éviter de donner un pourboire pour ces petites faveurs, il est préférable de dire poliment “no, gracias” et de refuser l’aide en premier lieu.

Lisez ce guide pour découvrir quelques coutumes dominicaines utiles pour vous faire une idée de l’histoire et de la culture de la République dominicaine.

Comment et où convertir de l’argent

Découvrez les taux de conversion à jour en recherchant en ligne “EUR à DOP”. DOP signifie peso dominicain. Gardez à l’esprit que les frais ne sont pas inclus dans le taux de change de Google, donc la conversion réelle vous coûtera un peu plus et variera selon l’échangeur.

Vous pouvez changer de l’argent dans une banque (meilleur taux) ou dans n’importe quel magasin Vimenca. Vimenca s’occupe des transferts d’argent Western Union ainsi que du change d’argent. Vous pouvez les trouver dans les omniprésentes chaînes d’épiceries La Sirena.

Découvrez aussi :
Conseils pour un premier voyage en République Dominicaine
change monnaie republique domnicaine

Les aéroports ont les taux les plus élevés pour changer de l’argent, mais vous devriez avoir au moins 5 000 pesos en espèces à votre arrivée dans le pays. C’est pour les imprévus : juste au cas où vous manqueriez la navette pour votre hôtel, et que vous devez prendre un taxi depuis l’aéroport. (Cela ne coûtera pas très cher, mais peut-être avez-vous aussi faim.)

Partout où vous convertissez des devises ou retirez de l’argent, demandez des billets de 500 pesos pour minimiser le risque que les arnaqueurs augmentent les prix lorsqu’ils vous voient atteindre votre portefeuille.

Utiliser des cartes bancaires en République Dominicaine

Les cartes de crédit sont largement acceptées dans les principales zones touristiques et les villes de la République dominicaine. Les cartes Visa ou Mastercard sont acceptées partout où les cartes de crédit sont acceptées, et certains des plus grands hôtels et destinations de shopping acceptent les cartes American Express.

Si vous envisagez de profiter de la vie nocturne dominicaine, la carte est un moyen plus sûr, car vous allez danser, traîner au bar et très probablement vous mêler aux gens dans un cadre bondé : il serait donc sage de ne pas sortir avec une liasse d’argent.

Il n’y a généralement pas de frais supplémentaires pour l’utilisation de votre carte dans un point de vente. S’il y a des frais, ils seront très, très bas.

Conseil : informez votre banque avant de quitter votre pays d’origine que vous utiliserez votre carte dans un pays étranger. De cette façon, ils ne soupçonneront pas un vol de carte.

Coûts moyens en République Dominicaine

  • Entrée d’un musée : 150 pesos
  • Entrée d’un parc national ou d’un monument de beauté naturelle : 100-200 pesos
  • Un mojito dans un bar chic : 339 pesos
  • Une assiette de tostadas d’un marchand ambulant : 75-150 pesos
  • Un bon repas dans un restaurant local : 690 pesos
  • Un bon repas pour deux dans un resto touristique : 3 000 pesos
  • Un café au lait : 150 pesos
  • Week-end de trois nuits dans un Airbnb à Saint-Domingue : 11 400 pesos
  • Trois nuits dans un écolodge durable tout compris : 22 350 pesos
  • Une excursion en bateau pour observer les baleines : 64 € pour les adultes
  • Excursions d’une journée (plongée sous-marine, plongée avec tuba, spéléologie, tyrolienne, excursions en bateau) : 40 à 140 €
  • Un parasol et deux chaises longues sous un parasol en chaume sur l’une des 10 plus belles plages du monde : 20 € par jour

Attention à ces frais cachés

La taxe de vente en République dominicaine est de 18 %, et de nombreux restaurants et hôtels vous factureront des frais de service supplémentaires de 10 % sur la facture. Cela signifie que vous devez vous attendre à ce que la facture soit supérieure de près de 30 % au coût indiqué.

Si vous louez un logement ou êtes ici pour affaires et que vous ne voulez pas emporter de grosses sommes d’argent avec vous, rappelez-vous que les avocats qui s’occupent de l’immobilier ici n’acceptent généralement pas les cartes. Vous pouvez vous rendre à la banque de l’avocat avec lui pour finaliser la transaction, ou effectuer un virement bancaire depuis votre application téléphonique. Les frais pour les virements bancaires internationaux peuvent être de 2 à 5 %, mais vérifiez auprès de votre banque.

Conseils pour économiser de l’argent et voyager à moindre coût

Les taxis sont le moyen de transport le plus cher. Si vous n’êtes pas à l’aise de vous serrer dans un guagua ou de vous accrocher à un moteur, essayez Uber à la place. Si vous prenez un taxi, assurez-vous de négocier le tarif avant de monter.

Si vous ne séjournez pas dans un hôtel ou un centre de villégiature, votre hébergement sera merveilleusement abordable. Airbnb propose de nombreuses annonces dans toutes les principales destinations, brillamment situées et meublées avec amour. Ceux-ci commencent à environ 30 euros la nuit : moins cher qu’un lit dans un dortoir d’auberge de huit chambres dans la plupart des villes touristiques. Vous voulez rester plus longtemps ? Les visiteurs peuvent louer entre 300 € et 600 €/mois, selon l’endroit où vous vous êtes installé.

La plupart des Airbnbs et de nombreux lodges, hôtels et centres de villégiature offrent l’accès à une cuisine, ce qui signifie que vous pouvez économiser de l’argent en préparant certains de vos propres repas à la maison et en mangeant au restaurant quand vous le souhaitez, et non parce que vous le devez. Les voyageurs solitaires autonomes peuvent s’attendre à manger pour aussi peu que 50 € par semaine.

Il est facile de suivre ce que vous dépensez en temps réel si votre carte ou votre banque dispose d’une application que vous pouvez utiliser sur votre téléphone. De cette façon, tout ce que vous avez dépensé apparaîtra immédiatement dans votre propre devise.

Ajouter un commentaire

Booking.com
chasse voyage