La chapelle Sainte-Barbe : une visite incontournable au Faouët

Visiter la chapelle Sainte-Barbe au Faouët c’est un peu comme être sur un plateau de tournage de cinéma; une énorme cloche dans un petit campanile pour tester vos compétences, une auberge médiévale avec du cidre local, une ancienne fontaine et le plus étrange mais incroyablement beau, une ancienne chapelle aménagée latéralement sur la rive escarpée avec une arcade, un oratoire, une osserie, une grotte, le tout construit en remerciement à Sainte Barbe par un seigneur cherchant à s’abriter d’un gros orage il y a des centaines d’années, mais cette version de l’histoire n’est probablement qu’une légende !

La chapelle a une histoire unique et est un endroit caché si mystérieux qu’elle ne doit pas être manquée lors d’une visite dans la région. La chapelle Sainte-Barbe est classée monument historique depuis 1906 et l’ensemble du site aménagé a été classé en 1939.

Comment venir à la chapelle Sainte-Barbe

La chapelle Sainte-Barbe est située sur la commune du Faouët dans le Morbihan, à un 1,5 km au nord-est du bourg. Étape sur un des chemins bretons du pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle et sanctuaire attirant de nombreux fidèles lors du pardon de sainte Barbe, le site a été aménagé dans le but de faciliter les processions et pèlerinages, avec son esplanade qui fait office de placître, l’escalier monumental avec rampe sur balustres et la chapelle.

Pour rejoindre la chapelle Sainte-Barbe, il faut se diriger vers le nord du Faouët et prendre la D769, la sortie sera indiquée sur la droite en même temps que le musée des abeilles vivantes et la Cité des fourmis. Il faut suivre ensuite cette route jusqu’à arriver au parking près de la chapelle. Autrefois, il était parfois difficile de trouver la route menant à la chapelle, mais de nos jours il vous suffit d’allumer votre GPS et de chercher “chapelle Sainte Barbe Le Faouët” et il vous emmènera directement sur le grand parking de terre attenant.

Vous pouvez également faire une randonnée au départ du Faouët qui passe par la chapelle Ste Barbe. Celle-ci commence au marché couvert du centre du Faouët et englobe l’église de Sainte Barbe. La randonnée traverse tout le bois, longe la rivière et la campagne qui l’entourent. Puis retourne en ville. Il faut être en forme cependant, et de bonnes chaussures de marche sont nécessaires. Il est aussi possible de venir à pied directement par le bas de Sainte Barbe, près de la rivière : il y a un sentier qui part derrière le restaurant chez Karim au lieu dit le Grand Pont sur la route qui mène à Priziac, la départementale 132.

Histoire et légende de la chapelle St Barbe

L’étonnante chapelle Sainte-Barbe se trouve à une altitude de 178 mètres, sur une plateforme à flanc de la falaise, en surplomb du cours torrentueux de la rivière Ellé (100 mètres plus bas). Elle a été construite entre la fin du 15ème et le 18ème siècle, les principaux travaux étant réalisés de 1489 à 1512. Selon la légende locale, elle aurait été érigée suite à un vœu d’un seigneur de Locmalo, Jean de Toulbodou, qui, bloqué par un orage dans cet endroit lors d’une chasse, promit d’édifier un lieu de culte à sainte Barbe s’il s’en sortait sain et sauf, et ce fut la cas. Jean de Toulbodou achète le terrain au baron du Faouët (Jehan de Bouteville) dès le lendemain et les travaux de construction démarrent à partir du 6 juillet 1489.

Mais en réalité, l’édification a sans doute été initiée par les seigneurs du Faouët (Du Fresnay) très actifs dans la paroisse profonde, afin de favoriser les dons des fidèles lors du pardon de sainte Barbe et des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, la construction ultérieure de l’escalier monumental facilitant les processions et pèlerinages.

Que faire et que voir sur le site de la chapelle

Ce lieu est magnifique à visiter et à explorer. Le simple fait de penser à la façon dont ils ont réussi à construire la chapelle là où elle se trouve est incroyable. Cette chapelle construite dans les rochers est un lieu très spécial où le sens de l’histoire vous enveloppe.

1. Faire sonner la cloche

Dès votre entrée sur le site, vous verrez le petit campanile en face de la taverne qui abrite la cloche de pèlerins qui, selon la légende locale, fait fuir la foudre. Traditionnellement, chaque pèlerin la fait sonner en arrivant afin de s’attirer les bénédictions du ciel mais de nombreux visiteurs s’amusent également à la faire sonner, essayez et vous verrez ce n’est pas si facile que ça. La cloche pèse 440 kg, comme indiqué dessus, alors il faut tirer très fort pour la faire sonner. D’ici, on a également de belles vues sur la campagne environnante.

2. Visiter la chapelle et ses alentours

L’accès à la chapelle se fait par un grand escalier en pierre de style Renaissance, datant de 1700, orné de balustres de style Louis XIII. Il mène d’abord à l’oratoire Saint-Michel puis ensuite à la chapelle. Une fois à l’intérieur, vous pourrez découvrir une voûte en pierre sur croisées d’ogives, une exception pour l’époque où presque toutes les voûtes étaient en bois. Les armes des Boutteville et des Toulbodou, seigneurs fondateurs, sont présentes sur de nombreux écus de la voûte, ainsi que sur certains vitraux.

chapelle sainte barbe le faouet

3. Descendre jusqu’à la rivière

Ne manquez pas de prendre ce chemin mystique à travers la forêt et vous tomberez rapidement sur la fontaine de dévotion (datant de 1708) où se trouve une statue de Sainte Barbe, dans une niche. Selon la légende, les jeunes filles célibataires y jetaient une épingle à tête ronde en tâchant d’atteindre l’orifice percé dans le bassin de la fontaine pour savoir si elles se marieraient dans l’année. Plus bas, vous descendez encore et prenez des escaliers de pierre pour finalement trouver un endroit parfait pour vous asseoir et profiter des lieux (et pourquoi pas faire un pique-nique) : la rivière Ellé avec des rochers, un bruit fabuleux et des libellules bleues incroyables. Que demander de plus ? La descente jusqu’à la rivière est assez raide alors prévoyez de bonnes chaussures de marche si vous souhaitez y aller !

4. Faire une pause rafraichissante à la taverne

Si vous descendez jusqu’à la rivière, vous serez certainement ravi de faire une pause rafraichissante à la taverne Ste Barbe une fois remonté. C’est un lieu très agréable avec une petite terrasse, où vous pourrez déguster une boisson fraiche, un verre de cidre ou une glace.

Photos prises lors de notre visite de la chapelle Sainte-Barbe

Ajouter un commentaire

Booking.com
chasse voyage