visiter châtelaudren

Visiter Châtelaudren et sa chapelle du 14ème siècle

Châtelaudren capture l’imagination, ayant été appelée “deuxième capitale de la mode française” au 20ème siècle, avec son ancien magazine “Le Petit Echo de la Mode”. La ville, possédant le label Petite Cité de Caractère de Bretagne, est d’ailleurs très à la mode avec son paisible étang alimenté par la rivière Leff. L’étang fait toujours partie intégrante de la ville qui, historiquement, avec la rivière Leff, les moulins et les turbines, a permis l’impression de motifs vestimentaires et de papier pour le magazine de mode le plus célèbre de la région, Le Petit Echo de la Mode. Visiter Châtelaudren c’est un peu comme voyager à travers le temps.

Stratégiquement située au point de passage des anciennes routes de transport, Châtelaudren est devenue une ville importante pour les marchands et les artisans itinérants et avec son marché du fil est devenu une ville riche. Cette richesse a financé la construction de la place de la République et même aujourd’hui, cette place bourdonne d’activité.

Le nom de la commune viendrait de “Castel Audren” signifiant le château d’Audren, du nom d’un seigneur qui fut à l’initiative de la construction du château 11ème siècle.

Avec des sentiers de randonnée autour de l’étang, un quartier latin, une chapelle du 14ème siècle et de nombreux autres lieux à explorer, c’est un vrai plaisir de visiter Châtelaudren et de flâner dans ses rues et ruelles parsemées d’anciennes bâtisses de granite.

Visiter Châtelaudren : ce qu’il ne faut pas manquer

Visiter Châtelaudren est assez facile, il suffit de suivre le sentier d’interprétation et les panneaux informatifs disséminés dans la ville. Vous pouvez télécharger le PDF sur cette page ou vous pouvez passer à la mairie ou à l’office de tourisme pour récupérer le dépliant. Mais même sans avoir accès à ce fichier, la ville n’est pas très grande et vous pouvez l’explorer par vous-même en prenant votre temps le temps d’une demi journée. Voici les choses que vous ne devez pas manquer si vous venez visiter Châtelaudren :

1. La chapelle Notre-Dame-du-Tertre

Cette petite chapelle, fondée au 14ème siècle, est célèbre pour son beau plafond peint. Parfois appelée “la Chapelle Rouge” en raison de la couleur prédominante utilisée, son plafond est couvert d’images illustrant la vie du Christ, des histoires bibliques et la vie (et parfois des morts horribles) de certains saints populaires. Les images sont encore vivantes et colorées et il est difficile de croire qu’elles datent de plusieurs siècles. Mes panneaux préférés montrent l’histoire de St Fiacre, un prince irlandais qui a navigué en Bretagne au 7ème siècle pour établir un monastère et un jardin pour nourrir les pèlerins se rendant sur des sites sacrés. Il est le saint patron des jardiniers et est représenté ici tenant une pelle. En plus du plafond peint, il y a de remarquables sculptures sur bois, des reliefs et des sculptures en pierre, y compris des scènes de débauche basées sur des croyances pré-chrétiennes.

chapelle Notre-Dame-du-Tertre

C’est une chapelle unique, dont le plafond éblouit par le nombre de panneaux peints, leur qualité et leur beauté. Les poutres de la chapelle sont également ornées de petites sculptures étonnantes. C’est vraiment un endroit spécial, dans lequel beaucoup d’efforts ont été déployés au cours des siècles, et c’est un miracle qu’il soit parvenu jusqu’à nous dans cet état. Une restauration serait sans doute nécessaire, mais quand même, quelle chapelle !

Les voûtes lambrissées de la chapelle ont été peintes entre 1460 et 1485 par les artistes d’un atelier itinérant. En 1849 (date à laquelle les voûtes ont été classées), l’inspecteur des monuments historiques les décrivait comme : “l’une des plus grandes pages laissées par le 15ème siècle non seulement à la Bretagne, mais à la France entière”.

La chapelle est ouverte tous les jours en juillet-août et l’accès est gratuit (il y également des visites guidées gratuites en été), hors saison vous devez passer à la mairie ou à l’office de tourisme pour récupérer la clef (contre une pièce d’identité). Une fois la clé récupérée, vous pourrez visiter ce lieu aux plafonds peints retraçant la vie des saints et l’Evangile.

=> Retrouvez plus d’informations pratiques sur la chapelle sur cette page.

2. L’esplanade du château et l’étang du Minihy

Montez jusqu’à l’esplanade du château via le très grand escalier en granite, et une fois en haut admirez les vues sur les toits de la ville. En 1808, les derniers vestiges de la forteresse disparaissent. Néanmoins, certaines pierres de l’ancien château auraient été utilisées pour la construction des escaliers menant à l’esplanade du château.

escalier esplanade du château

Lancez-vous ensuite sur le sentier qui fait le tour de l’étang, c’est une promenade de 15-20 minutes (si vous ne vous arrêtez pas trop) très agréable. De nombreux locaux viennent se promener ou se détendre sur les rives de l’étang, ou viennent pêcher ! Il y a également une aire de jeu pour les enfants, idéal pour se défouler un peu pendant la visite de Châtelaudren.

C’est un étang artificiel qui était destiné à protéger le château : une digue a été construite et l’eau du Leff a été déviée. Cela crée une jolie chute d’eau entre l’étang et l’ancien bâtiment du Petit Echo de la Mode. C’est la cascade semi-naturelle la plus haute de Bretagne avec ses 9,85 mètres de hauteur. Utilisée par des moulins, une papeterie puis par l’imprimerie “Le Petit Echo de la Mode”, cette cascade a participé au développement industriel de la ville.

Découvrez aussi :
Visiter Saint-Brieuc et ses environs : que faire et que voir

cascade chatelaudren

3. Le Petit Echo de la Mode

Le bâtiment de l’ancienne imprimerie a été restauré et rénové et accueille aujourd’hui l’office de tourisme et un pôle culturel. C’est un lieu très photogénique avec l’enseigne Le Petit Echo de la Mode réalisée par le mosaïste rennais Isidore Odorico en 1925.

Installé à Châtelaudren en 1922, le magazine “Le Petit Echo de la Mode” est un ancien grand hebdomadaire féminin du 20ème siècle. Fondé par Charles Huon de Penanster, le magazine est tout d’abord imprimé à Paris imprimé. Une annexe est ensuite installée à Châtelaudren, sur le site site du vieux château, profitant de la force du cours d’eau pour alimenter la turbine.

La réputation du magazine le “P’tit Echo” était dû à l’impression de patrons de couture en papier de soie prédécoupés qui accompagnaient chaque numéro. Pilier économique et social de la ville, le magazine a employé des familles locales sur plusieurs générations et faisait de la commune une référence dans la mode française au 20ème siècle.

Le Petit Echo de la Mode a été racheté par “Femmes d’aujourd’hui” en 1977, mais a hélas cessé ses activités quelques années plus tard. Les locaux de l’imprimerie que l’on peut voir aujourd’hui sont un rappel de la richesse du patrimoine industriel de Châtelaudren.

le petit echo de la mode

4. L’église Saint-Magloire

En plein cœur de la ville, sur la place de la République, on ne peut pas louper l’église Saint-Magloire (réédifiée entre 1711 et 1732 par les ouvriers communaux) avec son grand clocher dressé vers le ciel. Cependant, c’est lorsqu’on entre dans l’édifice que l’on se fait surprendre par la beauté du chœur qui attire l’œil, malgré son emplacement au fond de la bâtisse.

De nombreuses œuvres d’art religieux, et notamment plusieurs belles statues, ornent l’église Saint-Magloire pour le plus grand bonheur des spécialistes, mais aussi des non-spécialistes.

5. La place de la République

Lors du déluge de 1773, le centre de la ville est détruit, tout comme les bâtisses de la place de la République qui deviendra un grand espace commercial suite à ce drame. Cette grande place est bordée de belles et hautes demeures du 18ème et 19ème siècle. Certaines de ces bâtisses sont entièrement construites en pierre de taille, cherchez celle qui porte la date de 1778. Vous ne devez pas manquer cette place si vous venez visiter Châtelaudren.

place de la republique chatelaudren

C’était une place très active et fréquentée par de nombreux marchands, on y trouve donc aussi des hôtels, comme l’hôtel d’Orléans (le plus ancien), situé près du Crédit Agricole. Près de l’entrée de l’église Saint-Magloire, l’hôtel Soubise , construit à la fin du 18ème siècle, porte ce nom de la famille de Rohen-Soubise, anciens seigneurs de la ville au 17ème siècle. C’est un bâtiment de style classique qui a servi de tribunal, amis également de prison.

6. Le quartier latin

Vous trouverez le quartier latin derrière l’église. Il porte ce nom en référence au quartier latin parisien, toujours en pleine effervescence. Autrefois dans ce quartier, se trouvaient de nombreux artisans locaux : chapeliers, sabotiers, merciers, tailleurs, tanneurs, etc.

quartier latin chatelaudren

7. La place des Sapeurs-Pompiers et les maisons au bord du Leff

Cette place pleine de charme portait autrefois le nom de place du Leff. Elle a été renommée place des Sapeur-Pompiers en hommage aux 7 pompiers décédés lors de l’incendie du Petit Echo de la Mode en 1939. Cet ancien quartier marchand abrite encore l’ancien hôtel de commerce (le Relais du Leff de nos jours) et de belles demeures des 16ème et 17ème siècles.

Nous avons pris notre déjeuner au Relais du Leff, la terrasse est très agréable et les plats sont simples mais faits maison et vraiment délicieux, je vous le recommande si vous venez visiter Châtelaudren.

Le Leff borde cette place et à cet endroit, vous découvrirez “le pont neuf” de 1790 et de très belles maisons en pierre le long du cours d’eau. C’est un endroit très photogénique !

maisons au ord du leff

Un autre lieu très agréable de la ville pour faire une pause gourmande ou pour boire un verre est Chez Georgette (café botanique et épicerie de caractère) près de l’église. C’est un lieu atypique et très agréable où vous pourrez déguster ou acheter des produits originaux.

Ne manquez pas de visiter Châtelaudren, à 20 minutes de Guingamp, cette petit cité de caractère mérite son label !

châtelaudren

Visiter Châtelaudren, c’est découvrir une cité qui a grandi au pied des fortifications d’un château aujourd’hui disparu.

graffiti chatelaudren

statuette dans un mur

Châtelaudren, c’est aussi une chapelle unique en Bretagne.

monument historique

D’autres photos prises lors de notre visite de Châtelaudren :

visiter chatelaudren

Ajouter un commentaire

Booking.com
chasse voyage