Visiter Robben Island

Visiter Robben Island en Afrique du sud : la prison de Mandela

Situé à Table Bay, au Cap, Robben Island est l’une des principales attractions historiques d’Afrique du Sud. Pendant des siècles, cette île a été utilisée comme colonie pénitentiaire, principalement pour les prisonniers politiques. Bien que ses prisons à sécurité maximale soient désormais fermées, l’île reste célèbre comme le lieu où l’ancien président sud-africain Nelson Mandela a été détenu pendant 18 ans. De nombreux membres dirigeants de partis politiques comme le PAC et l’ANC ont été emprisonnés à ses côtés.

En 1997, Robben Island a été transformée en musée et en 1999, elle a été déclarée site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle est devenue un symbole extrêmement important pour la nouvelle Afrique du Sud, reflétant le triomphe de la démocratie sur l’apartheid et le cheminement en cours vers la tolérance raciale. Maintenant, les touristes peuvent visiter Robben Island et découvrir son ancienne prison, dirigée par d’anciens détenus.

Comment venir à Robben Island

Robben Island est située à plusieurs kilomètres au large et toutes les visites commencent par un trajet en bateau depuis le front de mer V&A du Cap. Le trajet dure environ 30 minutes, ce qui vous laisse suffisamment de temps pour admirer des vues spectaculaires sur Le Cap et Table Mountain et pour rechercher les baleines, les dauphins, les manchots et les otaries à fourrure qui habitent Table Bay. La traversée peut être parfois rude, il est donc conseillé à ceux qui souffrent de mal de mer de prendre des cachets. Si le temps devient très mauvais, les bateaux ne naviguent pas et les visites à Robben Island sont annulées.

La première chose à savoir sur la visite de Robben Island est que la seule façon de l’explorer est via une visite officielle, réservée directement sur leur site internet, ou via des fournisseurs tels que GetYourGuide. Voir ci-dessous pour les visites réservables sur leur site :

Visite de Robben Island

L’excursion sur Robben Island commence par une visite en bus d’une heure de l’île. Lors de cette visite, votre guide vous racontera tout sur son histoire et son écologie, y compris son utilisation comme base militaire et colonie de lépreux. Vous descendrez du bus à la carrière de calcaire où Nelson Mandela et d’autres membres éminents de l’ANC ont passé de nombreuses années à travailler dur. À la carrière, le guide vous indiquera la grotte qui servait également de salle de bain aux prisonniers.

C’est dans cette grotte que certains des prisonniers les plus instruits ont appris à d’autres à lire et à écrire en grattant dans la terre. L’histoire, la politique et la biologie faisaient partie des matières enseignées dans cette “université carcérale” et on dit qu’une bonne partie de la constitution actuelle de l’Afrique du Sud y a été écrite. C’était le seul endroit où les prisonniers pouvaient échapper aux regards attentifs des gardiens.

visite de robben island

La maison de Robert Sobukwe est un autre endroit où vous vous arrêterez. Sobukwe était l’un des prisonniers politiques les plus connus de Robben Island. Il s’est fermement opposé à l’apartheid et a fondé le Congrès panafricaniste, il était largement craint par le gouvernement qui l’a envoyé en prison à Robben Island. Il a mené plusieurs manifestations dans tout le pays, mais malheureusement, lors de l’une des manifestations près de Johannesburg, la police a ouvert le feu sur la foule et près de 70 personnes ont été tuées. Suite à cela, il a été arrêté et blâmé pour ce massacre. Les gardes étaient tellement inquiets que Sobukwe et sa capacité à influencer les autres prisonniers avec son idéologie, qu’ils lui ont construit une maison gardée séparée pour le garder à l’isolement. Celle-ci était située à plus de cent mètres des cellules de la prison à sécurité maximale. Son histoire est triste, car lorsqu’il a finalement été libéré, il vivait avec sa famille mais en résidence surveillée. Il est finalement décédé d’un cancer du poumon, bien avant que son impact positif sur la fin de l’apartheid et l’avenir de l’Afrique du Sud ne soit révélé.

sobukwe Robben Island

La prison à sécurité maximale

Après la visite en bus, le guide vous conduira à la prison à sécurité maximale où plus de 3000 prisonniers politiques ont été détenus de 1960 à 1991. Si votre guide dans le bus n’était pas un ancien prisonnier politique, votre guide pour cette partie de la visite de Robben Island le sera certainement. C’est incroyablement “humblifiant” d’entendre des histoires de vie en prison de quelqu’un qui en a fait l’expérience.

La visite commence à l’entrée de la prison où les hommes recevaient un ensemble de vêtements de prison et étaient assignés une cellule. Les bureaux de la prison comprennent un tribunal de prison et un bureau de censure où chaque lettre envoyée à destination et en provenance de la prison était lue. La visite comprend également un passage dans la cour où Mandela a entretenu plus tard un petit jardin. C’est là qu’il a secrètement commencé à écrire sa célèbre autobiographie Un long chemin vers la liberté.

Les cellules de la prison communale

Lors de la visite, vous serez conduit dans au moins une des cellules de la prison communale. Ici, vous pouvez voir les lits superposés des prisonniers et voir les nattes et les couvertures pitoyablement minces. Dans un bloc, il y a un panneau original affichant le menu quotidien des prisonniers. Dans un excellent exemple de racisme de l’apartheid, des portions de nourriture étaient attribuées aux prisonniers en fonction de leur couleur de peau.

Vous serez également conduit dans la cellule unique dans laquelle Mandela a vécu pendant un certain temps, même si les prisonniers étaient régulièrement déplacés pour des raisons de sécurité. Bien que la communication entre les blocs de cellules communales ait été interdite, vous entendrez de votre guide comment les prisonniers ont trouvé des moyens ingénieux pour continuer leur combat pour la liberté de l’intérieur des murs de la prison.

cellule robben island

L’île a eu également d’autres buts

En effet. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Robben Island a été choisie comme site stratégique pour protéger la ville du Cap. Cela signifie qu’il y a eu une construction importante de batteries d’artillerie, diverses fortifications et une piste d’atterrissage. Vous pouvez voir une chronologie complète de Robben Island sur leur site internet ici : http://www.robben-island.org.za/timeline.

L’utilisation principale de Robben Island à travers le temps a été le lieu de bannissement et d’emprisonnement de prisonniers criminels et politiques tout au long de la période coloniale et de l’apartheid en Afrique du Sud. Par exemple, de 1400 à 1823, l’île abritait le peuple indigène Khoi-Khoi, qui fut le premier peuple Sud-Africain enregistré sur l’île. Robben Island est une partie vitale de leur patrimoine, car le peuple Khoi-Khoi a été banni et emprisonné ici pour avoir résisté à la colonisation européenne.

En fait, au cours des 500 ans d’histoire de Robben Island, la seule fois où elle n’a pas été utilisée comme prison, c’était lorsqu’elle était utilisée à des fins militaires et comme base, entre 1931 et 1960.

prison robben island

Informations pratiques pour visiter Robben Island

La visite complète dure environ 3h30, y compris le trajet en bateau vers et depuis Robben Island. Les billets peuvent être réservés en ligne ou achetés directement aux guichets de la passerelle Nelson Mandela sur le front de mer V&A. La visite coûte 360 rands par adulte (environ 20 €) et 200 rands par enfant (environ 11 €). Les billets se vendent bien, il est donc conseillé de réserver à l’avance ou de prendre des dispositions avec un voyagiste local.

Le bateau de Robben Island part quatre fois par jour à partir de la passerelle Nelson Mandela et les heures de départ changent en fonction de la saison. Assurez-vous d’arriver au moins 20 minutes avant votre départ prévu car il y a une exposition intéressante dans la salle d’attente qui donne un bon aperçu de l’histoire de l’île. N’oubliez pas que même si les guides de Robben Island ne demanderont jamais de pourboires, il est de coutume en Afrique de récompenser un bon service. Pour plus d’informations, consultez le site officiel !

Ajouter un commentaire