Visiter Posada en Sardaigne

Visiter Posada en Sardaigne : que faire et que voir

Posada compte plus de 2 960 habitants et est une commune située dans la province de Nuoro. Ancien et fascinant, vous devez absolument visiter Posada si vous venez séjourner en Sardaigne dans cette région, c’est l’un des quartiers les plus anciens de l’île. En fait, il existe plusieurs témoignages historiques qui confirment ce que je viens de dire. Par exemple, la nécropole de l’ère nuragique (datée d’il y a environ 6000 ans) en fait partie.

Bien sûr, dans cette belle ville sarde, vous pouvez également trouver des plages d’une grande beauté. En fait, Posada est également appréciée pour sa mer ! Si vous voulez faire un plongeon dans le passé (ou dans les eaux claires de la Sardaigne), déguster des produits typiques de l’île et profiter pleinement de Dame Nature, vous êtes au bon endroit. Pendant l’été, ce village perché est une véritable attraction touristique.

Visiter Posada : que faire et que voir dans ce village sarde

Posada est une zone que vous pouvez atteindre sans difficulté. La route vers Nuoro (au départ d’Olbia) est rapide et vous permet d’arriver dans cette ville en 40 à 50 minutes environ. Vous n’avez donc pas besoin de perdre de temps avec la carte ou de demander des informations, la route vous y emmène en un rien de temps. Posada peut être reconnu immédiatement à distance. L’ancien château de Fava est unique et vous fera comprendre que vous n’êtes pas loin de ce lieu enchanteur. Voici que faire et que voir à Posada !

1. Visiter le centre historique

Sur un éperon calcaire isolé surplombant la plaine alluviale formée par le Rio Posada, Posada est l’une des villes les plus pittoresques de la côte est. La ville, dominée par l’ancien Castello della Fava dont certaines parties sont conservées et notamment la haute tour carrée, se compose de deux noyaux distincts : un médiéval et un “nouveau”, développé le long de la route nationale 125, au pied de la colline. L’ancien quartier médiéval historique est un lieu très agréable pour une promenade à travers ses rues et ruelles.

Aujourd’hui le centre historique, autrefois entouré de murs, apparaît plutôt dégradé mais son tissu urbain est resté intact, les maisons accrochées aux pentes de la falaise. C’est un véritable plaisir de se promener dans les petites ruelles du centre historique. Dans la partie la plus élevée se trouve l’église paroissiale de S. Antonio Abate (1324), reconstruite au 17ème siècle. L’entrée pour grimper jusqu’au château se trouve à droite de l’église.

San Antonio Abate posada

Vous passerez aussi très certainement sur la petite place des poètes (piazza dei poeti). Des concours d’improvisation poétique (en sarde) et de chant traditionnel sarde (accompagné d’une guitare) avaient eu lieu jusque dans les années 1960 sur cette petite place, lors du festival de Nostra Signora del Soccorso (une semaine après Pâques). Une tour se tenait au centre de la place jusqu’au début 19ème siècle.

piazza dei poeti posada

2. Grimper jusqu’au Castello della Fava (Château de la Fève)

Pour monter jusqu’au château, il suffit de suivre les panneaux “Castello della Fava”. Soyez juste attentif à un moment donné sur le chemin car il faut tourner à gauche et passer sous une voûte alors qu’il n’y a pas vraiment de panneau qui dit d’aller à gauche.

Le Castello della Fava est une structure aussi belle qu’ancienne, que vous pouvez photographier et inclure dans votre album photo. Environ 900 ans se sont écoulés depuis sa construction et même aujourd’hui, le Castello della Fava est situé à l’endroit habituel, c’est-à-dire sur une colline. En fait, il règne sur la partie est de la ville.

Castello della Fava

Le château a une tour carrée et des citernes. Il a un périmètre quadrangulaire (plus précisément un mur). Il semblerait que le Castello della Fava ait été construit avec différentes pierres, en quelque sorte mélangées. Du château de Fava (aussi appelé “casteddu de Sa Fae” et construit pour défendre la côte des incursions) il ne reste que la tour plan quadrangulaire avec une couronne crénelée; Montez au sommet pour profiter d’une vue imprenable où le regard, lors de belles journées d’été, se perdra sur la côte.

vue depuis le Castello della Fava

Le château fut érigé par par les giudici de Gallura au 12ème siècle, au centre même de leur royaume. Le nom “della fava” n’a pas vraiment d’explication, mais le château a été mentionné pour la première fois dans un document de la république maritime de Pise, en 1275, et sur une carte de navigation en 1311. Les Aragonais avaient conquis la Sardaigne en 1324 et avaient occupé le château, mais les giudici d’Arborea en gardèrent le contrôle pendant de nombreuses années pendant la guerre contre les Aragonais (seconde moitié du 14ème siècle). Entre le 15ème et le 18ème siècle, des seigneurs féodaux ont tenu le château. Ils l’ont fortifié en ajoutant des pièces d’artillerie contre les assauts maures.

3. Aller à la plage de Su Tiriarzu

Je souhaite vous parler de cette plage parce qu’elle est belle, mais aussi parce qu’elle est la plus connue. Une fois que vous avez garé votre voiture (dans le parking surveillé), vous vous dirigerez vers un pont en bois. Cela vous mène à la plage en question. Su Tiriarzu est fascinante et riche en végétation verte. La mer est limpide et d’un bleu parfait et la plage est composée de sable fin et clair. Bref, un paradis terrestre. Cette zone comprend également les étangs de Longu et Tondi et vous pouvez également admirer la ville fascinante de Posada. Près de cette plage, vous trouverez des hôtels et des restaurants.

plage Su Tiriarzu

Comment venir à la plage : de Posada, en suivant les panneaux indiquant les plages, vous arriverez à un parking surveillé; un pont en bois mène à la plage.

D’un grand intérêt, avec son sable léger et ses eaux peu profondes, la plage s’étend sur environ 5 km entre Sos Palones et la plage d’Orvile. Il y a des dunes avec des étangs derrière formés par le système delta de la rivière Posada, jusqu’à l’étang de Longu.

4. Les autres plages de Posada

La côte de Posada est vraiment fantastique. Des bandes de sable doux et doré plongent dans une mer de couleurs fantastiques. Voici les quatre autres plages de Posada :

Orvile (spiaggia di Orvile) : la plage est caractérisée par un sable doux et clair et une eau claire et limpide. Dans la partie arrière de la plage, il y a une étendue fascinante de dunes et une agréable forêt de pins. Dans cette zone, il existe également une réserve régionale protégée qui comprend l’embouchure du Rio Posada et ses différentes branches.

Iscraios : le nom de cette plage signifie “marais”. Elle n’est pas très grande, mais elle possède un fond sablonneux peu profond, très apprécié des snorkeleurs et des plongeurs. Derrière la plage se trouve l’étang de Longo susmentionné, dans lequel vivent diverses espèces d’oiseaux, dont les magnifiques flamants roses.

San Giovanni : la plage de San Giovanni avec une longue bande de sable fin et léger, surplombe le golfe de Posada. La spaggia di San Giovanni est la plage idéale pour ceux qui recherchent la tranquillité et n’aiment pas les endroits trop fréquentés.

La Caletta : à une courte distance de la ville de Posada, il y a la spaggia La Caletta, précisément située près de Siniscola. La plage de cette zone est caractérisée par un sable léger et doux, une mer claire et un fond marin peu profond. La plage est entourée d’une forêt de pins verts et est presque toujours très venteuse, ce qui la rend parfaite pour les sports nautiques. En fait, parmi les différents services, il y a des équipements pour diverses activités, y compris le kitesurf et la planche à voile.

plage la caletta posada

5. Activités à faire dans cette zone

Ornithologie : l’ensemble de l’arrière-pays (derrière la plage de Posada) est suggestif et, en plus d’une étendue de dunes et d’une belle forêt de pins, abrite une vaste zone humide, protégée en tant que réserve régionale, qui comprend l’embouchure du Rio Posada et certaines de ses branches ainsi que l’étang de Longu : certaines espèces d’oiseaux aquatiques peuvent être reconnues : flamants roses et hérons cendrés.

Kayak : les digressions du cours inférieur de la rivière Posada ont généré un labyrinthe de canaux à parcourir en kayak, entre des “murs” denses de végétation riveraine où les espèces d’oiseaux les plus intéressantes des zones humides trouvent leur maison. De Su Tiriarzu à Punta Orvile, l’itinéraire longe le sable blanc de la côte de Posada et offre la possibilité de s’arrêter pour un plongeon dans les points les plus solitaires de la plage.

Randonnée dans l’arrière-pays : près de 8 000 forêts, sentiers, sources, ruisseaux, en plus du délicat système de dunes et de la mer cristalline de Posada. C’est le Parc Naturel Régional de Tepilora, un territoire riche en culture, intact dans ses paysages et milieux naturels. Visitez le site nuragique de Su Romanzesu à Bitti, faites une randonnée le long des sentiers CAI sur le mont Albo di Lodè ou dans la forêt domaniale d’Usinavà à Torpè.

À Orvile et dans toute la zone de l’estuaire, le Centre d’éducation environnementale de la Casa delle Dame organise des randonnées pédestres, du canoë-kayak, des activités à vélo et des observations d’oiseaux. C’est également le point d’information touristique de Posada et du parc Tepilora. Informations : tél. 07841949588 – sposada@tiscali.it.

Ajouter un commentaire