Visiter l’Iran

Un voyage en Iran est bien plus que la simple visite des beaux endroits et des dômes étincelants. Un voyage en Iran est avant tout une expérience humaine, la rencontre avec les personnes les plus ouvertes et les plus hospitalières que vous puissiez trouver. Ce sont réellement les Iraniens qui rendent le voyage si spécial. Mais l’Iran est surtout un très grand pays (il fait environ 5 fois la taille de l’Italie) et en faire le tour prendrait vraiment plusieurs jours. Il faut donc savoir quelles villes et quels endroits valent vraiment le détour et sont les ‘’places to be’’. Concentrons-nous alors sur Téhéran, Kushan et Ispahan.

Que voir en Iran : notre petit guide de voyage

Téhéran

Téhéran est souvent évitée par ceux qui voyagent en Iran car c’est une métropole de 15 millions d’habitants avec un super-trafic routier et une pollution élevée. Mais si vous avez l’occasion et le temps d’y faire un tour, vous vous rendrez immédiatement compte qu’il existe une énorme différence entre la partie sud, plus pauvre et encombrée (où se trouvent pourtant les principales attractions de la ville), et la partie nord, plus résidentielle, occidentale et riche. Au nord également se trouvent les montagnes de l’Elburz avec leurs magnifiques sommets enneigés même au début de l’été, quand il fait déjà plus de 30° en ville. À Téhéran, vous pouvez aller skier pratiquement en métro ! Le téléphérique du Mont Darband (4542 m) est accessible en moins d’une heure depuis le centre-ville. Bien entendu, lors de votre séjour, vous pourrez consulter certains sites spécialisés pour réserver vos séjours à l’hôtel ou des visites guidées mais pensez à installer un VPN, comme lors de la visite d’un pays dont les connexions internet sont bloquées.

Le Palais Golestân

Palais Golestân

Construit vers la fin du XIXe siècle, ce complexe est inspiré des palais royaux européens. Il est composé de plusieurs bâtiments disposés autour d’un grand jardin bien entretenu et les tickets d’entrée des différents palais doivent être achetés séparément. Vous pourrez y visiter la salle d’audience est toute vêtue de miroirs, le bâtiment du soleil, l’éblouissante salle des miroirs, la salle du diamant et d’autres salles plus petites.

Le Grand Bazar et Le Parc Shahr

Presque rattachés au Gollestan se trouvent le Parc Shahr, une oasis de verdure très appréciée des Iraniens pour les pique-niques et la navigation sur le lac, mais surtout le Gran Bazaar, un labyrinthe de ruelles où les commerçants et les clients négocient une infinité de marchandises. Comme tous les grands bazars, la plupart des allées sont spécialisées dans une activité en particulier : cordonniers, tailleurs, buralistes, etc.

Le complexe muséal

En face du Parc Shahr se trouvent une sorte de « musée quadrilatère « , une très belle zone piétonne où l’on peut oublier un instant l’agitation de la circulation. Vous y trouverez le Musée national d’Iran, le Musée Iran Ebrat (l’ancienne prison de la brutale police secrète du Shah), mais surtout le magnifique Musée national de la joaillerie.

Le parc forestier de Taleghani

parc forestier de Taleghani

Avant de connaitre le parc, intéressons-nous au pont Tabiat qui relie deux parcs séparés (le parc Taleghani, à l’est, et le parc Ab-o-Atash, à l’ouest). Plus  étonnant encore, c’est qu’il a été conçu par la jeune Leila Araghian, une architecte de Téhéran, alors qu’elle n’avait que 26 ans. Inauguré en 2014, le pont est une longue zone piétonne qui mesure 270 mètres de long et est construit sur trois grands piliers avec trois étages de restaurants, cafés et salons. Le meilleur moment pour le visiter est le soir, lorsqu’il est éclairé par des lumières colorées, bien que pendant la journée, vous puissiez profiter d’une belle vue sur tout Téhéran depuis cet endroit.

Kachan

Kachan se trouve à mi-chemin entre Téhéran et Ispahan et vaut vraiment le détour. Elle est moins touristique et a conservé un air plus authentique, sans parler du fait qu’il y a des attractions vraiment intéressantes.

Le Bazar

En vous perdant dans les ruelles du bazar, vous découvrirez d’anciens caravansérails, des madrassas (écoles coraniques), des mosquées et des hammams d’une incroyable beauté. Arrêtez-vous pour prendre un thé dans l’un des nombreux kiosques que vous trouverez à l’intérieur.

Les maisons traditionnelles de la rue Alavi

Il existe encore de nombreuses maisons traditionnelles qui étaient les résidences de riches marchands. Elles sont toutes situées autour de la rue Alavi, certaines d’entre elles ont été restaurées et peuvent être visitées. Les plus beaux sont Khan-e Tabatei, Khan-e Borujerdi (tous deux marchands de tapis) et le plus grand Khan-e Ameriha, le gouverneur de la ville et l’un des hommes les plus riches du pays.

Bagh-e-e-fin ou Jardin de fin

À quelques kilomètres du centre de Kashan se trouve ce parc qui a récemment été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il incarne parfaitement l’archétype du jardin persan. Plusieurs canaux alimentent des bassins et des cascades et irriguent le jardin où se distinguent les vieux cèdres (de plus de 500 ans !) et les orangers. Ensuite, il y a le bâtiment du Shah et le complexe du hammam.

Ispahan

Naqsh-e Jahan (Place de l’Imam)

Naqsh-e Jahan
Source : FaceIran.fr

Presque tous les monuments les plus importants de la ville d’Ispahan surplombent cette magnifique place qui a été déclarée patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Les palais et mosquées illuminés qui se reflètent dans le grand bassin central sont d’une beauté à couper le souffle. Avec 512 mètres de long et 163 mètres de large, c’est la deuxième plus grande place du monde après la place Tien’ammen de Pékin, mais elle est nettement plus fascinante. La place est dominée par l’impressionnant Masjed-e Shah avec son incroyable portail d’entrée, la mosquée du Cheikh Lotfollah, qui est la seule mosquée sans minarets de la place, et le palais d’Ali Qapu, la résidence du Shah Abbas, avec une magnifique terrasse et le magnifique Music Hall. Le point culminant, cependant, est certainement la mosquée de l’imam (Masjed-e Jameh) qui représente l’une des plus hautes expressions de l’art islamique dans le monde. Tout autour de la place se trouve le bazar d’Ispahan.

D’AUTRES ARTICLES A DECOUVRIR EGALEMENT :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici