vacances à hyères

Hyères, autrefois un joyau du sud du Var, reconnu à juste titre, a quelque peu reculé en termes de tourisme. Cependant, elle possède un nombre étonnant d’attractions, et il ne fait aucun doute que cette commune est sous-estimée dans les représentations idéales du chasseur de soleil provençal d’aujourd’hui. Bizarre, si vous considérez la vieille ville médiévale compacte et florissante de Hyères, les hauteurs verdoyantes au-dessus de la ville et la proximité de la Presqu’île de Giens et des Îles d’Hyères. Louer un bateau à Hyères pour se rendre aux îles d’Or, faire le tour de son poumon historique, de ses espaces verts : partons à la découverte de vos vacances à Hyères.

Le bord de mer et la presqu’île de Giens

La presqu’île de Giens est une station balnéaire typique, mais peut-être plus fréquentée que la plupart. Elle est bordée de campings, d’hôtels, de boutiques touristiques, de restaurants et d’attractions, dans un cadre de marais salants et de pins parasol. Une attraction populaire est le grand parc d’attractions Magic World, sur la route D42, juste à l’ouest de Hyères-Plage. La mer étant omniprésente, les sorties en bateau sont un must dans cette région, vous pouvez opter pour un service tout compris ou prendre une location de bateau à Hyères pour explorer la côte, la presqu’île et les îles environnantes.

bateau à hyères

Le village de Giens, sur la presqu’île, est un petit port où vous trouverez des bateaux pour les îles de Porquerolles, Port-Cros et du Levant. Juste à côté de la pointe se trouvent les petites îles de Petit Ribaud et Grand Ribaud : jolies, mais sans accès. La Tour Fondue, au sud de la presqu’île est pittoresque : c’est un ancien fortin construit sur un promontoire rocheux qui s’avance dans la mer. Vous pouvez gravir les rochers (un peu glissants) et marcher autour de la base du fort. La Tour-Fondue elle-même a une jolie petite crique, avec quelques bateaux de pêche ancrés.

Le bateau pour Porquerolles part à peu près toutes les heures, et de nombreux passagers prennent leur vélo pour visiter l’île (vous pouvez aussi louer des vélos sur place).

Visiter la ville de Hyères

En arrivant de la plage ou en venant de la fin de l’autoroute, vous traverserez un quartier commercial-résidentiel sur l’avenue Gambetta avec ses larges trottoirs bordés de doubles rangées de palmiers. Si vous venez en ville en train, vous aurez 10 à 15 minutes à pied de la gare au centre. Quel que soit votre moment d’arrivée, ne prévoyez pas de partir trop vite. Une seule journée ne suffira pas pour explorer les merveilles de cette ville.

Pour visiter la vieille ville de Hyères, dirigez-vous tout d’abord vers la place Massillon, une grande place ouverte, avec la tour Saint-Blaise du 12ème siècle et plusieurs bons cafés-restaurants avec terrasse. Le marché quotidien a lieu ici, et les petites rues menant à la place sont remplies de stands de marché et de boutiques.

L’ancienne « tour » bien restaurée était une commanderie des Templiers. Elle a été construite au 12ème siècle par les Templiers, tout comme la Chapelle Saint-Blaise. La tour est ouverte aux visites ; il y a quelques éléments historiques et des informations sur les étages inférieurs, c’est une visite très intéressante qui vous permet de monter l’escalier en pierre en colimaçon étroit jusqu’au sommet de la tour pour une vue magnifique sur la ville.

tour des templiers hyères

La rue Saint-François, étroite et colorée, au-dessus de la place Massillon, est un dédale de vieilles rues intéressantes à flanc de colline, méritant des heures d’exploration. C’est assez petit, comptez une heure ou deux de marche (sans compter le parc). Une table d’orientation campée en hauteur offre une vue imprenable sur les plaines en dessous et la côte. Derrière la table d’orientation, la Porte Pensicola (une porte médiévale) mène vers le haut dans des rues encore plus étroites. Beaucoup d’entre elles sont faites de pavés ronds épais et sont bordées de murs en pierre, avec des arbustes et des fleurs partout.

La vieille ville a, en plus de ses rues étroites et de ses portes cintrées médiévales, de jolies maisons anciennes, très souvent peintes dans des tons pastel provençaux aux volets et portes contrastants. La plupart sont finement restaurées, avec les anciens cadres de portes et fenêtres en pierre intégrés dans les façades. Même la vieille école du village est intéressante avec sa construction en briques rouges.

Les îles d’Hyères

Les îles d’Hyères, aussi appelées les îles d’Or, sont quatre îles au large de la presqu’île de Giens. Le nom « îles d’Or » leur aurait été attribué à la Renaissance, en raison de la lumière réfléchie par le schiste de mica brun doré. Les îles sont l’île de Porquerolles, l’île de Port-Cros, l’île de Bagaud et l’île du Levant et quelques îlots et rochers.

bateaux île de porquerolles

Les îles forment ensemble un environnement rare et magnifique, certainement parmi les plus beaux de France, et idéal pour les amoureux de la plage, de la mer et de la nature.

Il est possible de séjourner sur les îles de Porquerolles et du Levant, mais c’est cher, et la plupart des visiteurs font une excursion d’une journée en bateau depuis le continent.

Le parc Saint-Bernard

Si vous aimez les fleurs, les jardins, les endroits tranquilles et reposants ou les superbes vues, vous adorerez ce parc. Dans la vieille ville, remontez la rue Saint-Esprit jusqu’à ce qu’elle tourne et devienne la rue Barbacane. Face à l’arche de la Porte Barruc, suivez les marches pour monter à droite à travers une petite porte, et entrez dans un autre monde luxuriant. Le parc Saint-Bernard est ouvert de 8h00 jusqu’au soir.

Une myriade de passerelles et de marches menant à différents niveaux ou à travers de petites arches dans des parcelles adjacentes vous emmènent dans un environnement luxuriant, vert et coloré. Les olives, les pins et autres arbres fournissent de l’ombre dans de vastes jardins remplis de plantes méditerranéennes. Le parc est paisible et calme, avec des bancs ou des murs bas pour s’asseoir et se reposer. Il y a une superbe vue sur la côte d’ici et sur les toits de la ville. Au-dessus et derrière le parc, vous pouvez avoir un point de vue sur les ruines du château avec une vue encore plus loin.

Au sommet du parc, se trouve le quartier des Palmiers, où les remparts de la Villa Noailles construite dans les années 1920 pour les mécènes Charles et Marie-Laure de Noailles, et désormais un centre d’art. Une route à partir d’ici contourne la colline à droite, en tournant vers les ruines du château jusqu’au sommet, à environ 45 minutes à pied.

D’AUTRES ARTICLES A DECOUVRIR EGALEMENT :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici