road trip

À petites poches, grand rêve ! Thelma et Louise ont-elles attendu d’être riches pour se lancer dans leur folle aventure ? Non, messieurs. Elles ont enfourché leur bolide et sont parties affronter l’inconnu. Petite précision: vous n’êtes pas tenu de passer par la case braquage ni d’effectuer le saut de l’ange en fin de parcours pour que votre road trip soit mémorable.

De même, rien ne vous force à vous exiler dans l’ouest américain pour un voyage d’anthologie. L’Europe, ses 28 pays et ses mille facettes, gagne à être découverte de bout en bout. En quelques lignes, vous saurez comment planifier un road trip idyllique.

1. Déterminer les sites d’intérêt

Même en toute une vie, vous ne pourrez pas explorer la totalité de l’Europe. Des trésors préservés d’Albanie aux antiques villes romaines, il vous faudra choisir.

Mener cette tâche titanesque à bien est devenue beaucoup plus facile avec la survenue des blogs. Les citoyens du monde entier partagent le récit de leurs aventures avec les internautes. Bonnes adresses, réalités du milieu, formalités administratives… Les blogs peuvent être de vraies mines d’or pour qui sait chercher.

Cela ne signifie pas pour autant que vous deviez vous détourner du support papier. Des guides comme Lonely Planet ou Le Guide Du Routard sont là pour accompagner les esprits en quête d’aventure dans leurs périples.

2. Choisir son véhicule

Mobile home ou location de voiture ? L’un comme l’autre présente des avantages et des inconvénients.

Un camping-car vous permettra de sortir des sentiers battus, d’éliminer les charges liées à l’hébergement et vous octroiera une liberté sans pareille. Effectuez une simulation assurance voiture pour déterminer le coût global d’un tel projet.

En privilégiant la location de voitures, cela implique de passer d’un environnement urbain à un autre. Oubliez donc les captures de clichés magnifiques des no man’s land écossais. De plus, la facture grimpe très vite…

À ces 2 opportunités, s’ajoute la possibilité de ne prendre que les transports en commun. Point bon : vous réduisez votre empreinte carbone. Mauvais bon : Il vous est impossible d’explorer les contrées sauvages environnantes.

3. Créer les étapes de son road trip

Vous savez déjà quels sont les sites que vous désirez visiter. Vous avez choisi votre moyen de locomotion. Tout ce qu’il vous reste à faire, c’est établir un plan de route.

Dans ce domaine, Google Maps reste un choix sûr. L’application vous permet de calculer les distances entre les différents lieux et vous recommande le trajet le plus court. En plus, grâce aux commentaires des autres utilisateurs, elle est capable de vous conseiller sur les meilleures heures de visite et les choses à faire aux alentours.

Mais parce qu’il est risqué de mettre tous ses œufs dans le même panier, pensez à acheter une carte papier. Le papier n’est pas mort, vive le papier ! En cas de batterie à plat, vous serez bien content de savoir où aller.

Booking.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici