premier voyage à cuba

Cuba a toujours été un pays présent sur la liste de vœux de nombreux voyageurs, mais depuis le récent rétablissement des conversations diplomatiques entre les États-Unis et Cuba, le pays est en train de devenir une destination privilégiée pour les voyageurs américains. Au cours de la dernière année seulement, le tourisme à Cuba a connu une croissance exponentielle. Non seulement plus de voyageurs du monde entier la visitent, mais maintenant, les américains se sont ajoutés au mélange de tourisme. En 2015, j’ai eu l’occasion de visiter Cuba pour la première fois, un grand souvenir. Mais voyager à Cuba peut être un peu déroutant. Je vais donc partager avec vous tous les conseils utiles que vous devriez savoir avant un premier voyage à Cuba.

1. Voyager à Cuba nécessite un visa

Toute personne désirant se rendre à Cuba pour un séjour touristique doit être en possession d’une carte de tourisme pour Cuba, que ce soit pour un premier voyage à Cuba ou pour les suivants. La carte de tourisme est l’équivalent du visa d’entrée pour Cuba. Cette carte nominative doit également être obtenue pour les enfants mineurs même si l’enfant figure sur le passeport des parents. Des services en ligne assurent l’obtention de cartes de tourisme originales et conformes pour Cuba pour toutes les personnes résidant en Europe et notamment en France, en Suisse, en Belgique et au Luxembourg.

2. Le meilleur moment pour un premier voyage à Cuba

La mi-novembre à mars est la saison la plus fraîche, la plus sèche et la plus achalandée. Mai et Juin sont les saisons humides, mais les évènements cubains importants comme la récolte du tabac et le Carnaval sont à ce moment. De juillet à novembre, c’est la saison des ouragans, donc il risque d’y avoir beaucoup de vent pendant ces mois, surtout plus tard de fin d’août à début d’octobre, quand c’est le pic de la saison des ouragans.

premier voyage cuba

3. Imprimez vos documents avant de partir

La technologie n’est pas très présente à Cuba et, en 2015, je n’y ai pas vu un seul cybercafé. Imprimez et prenez vos documents de voyage, vos réservations, vos assurances ou toute autre information dont vous avez besoin avant de partir.

4. Vous avez besoin d’une assurance voyage

On n’y pense pas toujours lors d’un premier voyage à Cuba, mais il est nécessaire d’avoir une assurance voyage pour entrer à Cuba. Ils peuvent ou non vous demander la preuve à l’aéroport, et si vous n’en avez pas, ils peuvent refuser votre entrée. On ne me l’a pas demandé, ni à d’autres personnes à qui j’ai posées la question de la fameuse assurance. Mais, on ne sait jamais, alors, mieux vaut être sûr et acheter une assurance voyage.

5. L’argent à Cuba

Le saviez-vous : cela sera déroutant au début, mais vous allez rapidement vous habituer. Il existe deux monnaies à Cuba : le Peso national (CUP) et le Peso convertible (CUC). Jusqu’en 2004, les cubains utilisaient le peso (monnaie nationale) mais les touristes payaient en dollars ! Comme maintenant le dollar américain n’est plus accepté, le Gouvernement a décidé de créer le peso convertible, indexé sur le dollar, il est destiné aux touristes. La valeur du CUC est bien plus élevée que celle du peso cubain : 1 euro = 1,29 CUC = environ 24 pesos cubain. Le Peso convertible n’a toutefois pas de valeur sur le marché des changes international et n’est échangeable que sur le territoire cubain. Vous ne pourrez donc pas vous en procurer avant votre entrée sur le territoire !

argent cuba cuc cup

Vous pourrez échanger vos euros dans les banques ou dans des bureaux de changes (cadecas) que vous trouverez à l’aéroport, et dans les grandes villes ! Vous pourrez aussi retirer des espèces avec une carte bancaire lors de votre premier voyage à Cuba. Mais, n’oubliez pas qu’il y a peu de distributeurs à Cuba ! Seules les villes les plus importantes en ont… Et parfois, ils sont en panne ! Si vous partez à l’aventure, n’oubliez surtout pas de prévoir assez d’argent avant de quitter les villes principales. Il est aussi possible de payer par carte bancaire dans certains établissements, mais les cartes de paiement sont rarement acceptées à Cuba, surtout dès que l’on sort des grandes villes !

Les centres de change sont connus sous le nom de CADECA. Il est possible d’échanger des dollars américains, des euros, des livres sterling, des pesos mexicains et quelques autres devises, mais la pire devise à échanger est le dollar américain. Il est facturé une redevance de 10% en plus du taux de change actuel tandis que toutes les autres monnaies ne reçoivent aucun frais supplémentaire. Vous pouvez en savoir plus ICI !

6. Cherchez toujours à savoir quelle est la monnaie demandée

Que ce soit CUC ou CUP, les cubains l’appellent simplement « pesos ». Donc, quand quelqu’un dit que c’est 2 pesos, vous devez savoir à quelle monnaie il se réfère, car le montant est sensiblement différent. Vous pouvez demander : CUC ou Moneda Nacional ? Ou, si le prix semble être vraiment élevé, c’est très probablement le peso national (CUP).

7.  Casa Particular : la forme d’hébergement la plus commune

Il existe des hôtels à Cuba, mais la forme d’hébergement la plus commune sont les Casas Particulares. Ce sont des chambres, des maisons ou des appartements loués par les habitants pour un tarif journalier. Parfois, vous pouvez louer un appartement entier, dans d’autres cas, vous pouvez louer une chambre dans la maison d’une famille et partager les espaces communs avec eux. Beaucoup de familles ont transformé leurs maisons en Casa Particular. Si vous le pouvez, logez-vous dans une Casa Particular pour expérimenter la vie locale et pour aider les entreprises locales et familiales. Le prix de base par nuit dans une Casa Particular est de 20€ et +, bien moins cher que ce que vous payerez dans un hôtel.

premier voyage à cuba

8. Les réservations se font principalement par téléphone

Étant donné qu’internet n’est toujours pas largement accessible, la plupart des hôtels et des maisons ne disposent pas d’internet, ni d’un site Web. La plupart des réservations se font donc par téléphone. Mais de plus en plus de Casas Particulares utilisent Airbnb pour se promouvoir sans avoir besoin d’un site web. Vous devriez considérer cette option (et avec ce lien, vous obtenez 30 $ de réduction sur votre première réservation).

Il est recommandé d’avoir au moins la première nuit réservée avant d’arriver à Cuba. Le reste de votre séjour, vous pouvez rallonger ou réserver ailleurs.

9. La nourriture à Cuba n’est pas mirobolante

En raison de ses restrictions commerciales, Cuba manque de délices culinaires; alors ne vous attendez pas à de grands repas. Oui, vous pouvez trouver de la bonne nourriture ici et là lors d’un premier voyage à Cuba, mais ce n’est pas la norme.

10. Ne buvez pas l’eau

Simple et facile pour votre premier voyage à Cuba. Achetez de l’eau en bouteille !

11. Essayez de manger dans les Paladares Particulares

Cuba possède deux types de restaurants, les restaurants gérés par l’État et les entreprises privées connues sous le nom de Paladares Particulares. Essayez de manger dans les Paladares Particulares car ils sont à peu près aux mêmes prix que ceux de l’État, mais proposent généralement une meilleure qualité. Comme le disent les locaux, les restaurants gérés par l’État ne se soucient pas de la qualité de la nourriture car, à la fin, ils n’ont pas besoin des bénéfices (parce qu’ils sont soutenus par le gouvernement). Les restaurants privées, d’autre part, s’ils ne sont pas bons, font faillite.

premier séjour à cuba

Comment savoir quel restaurant est d’état ou privé ? Soit vous leur demandez avant de vous installer, soit vous observez où les gens du pays mangent et font la queue. Les Cubains (qui peuvent se permettre de manger à l’extérieur) n’aiment pas les restaurants gérés par l’état, alors ils préfèrent faire la queue dans les Paladares Particulares.

12. Ne mangez pas dans les restaurants locaux vraiment pas chers

Je mange généralement de la nourriture de rue dans des endroits très bon marché, mais Cuba était une exception. Il est fréquent de voir des boutiques qui vendent des pizzas et des crèmes glacées ou d’autres repas pour une fraction de ce qu’ils devraient coûter et facturés en CUP (comme 10 CUP ou 0,50€ et beaucoup moins). Ces aliments, bien que peu coûteux, sont considérés comme des « déchets » par les habitants, car ils sont fabriqués avec des produits locaux de la plus basse qualité possible.

13. Prenez vos collations préférées avec vous

Il n’est pas surprenant que les marchés à Cuba n’offrent pas beaucoup de variété car ils se concentrent sur la vente d’articles de premier besoin aux habitants : ce qui ne comprend pas les bonbons et les collations. Vous pouvez trouver quelques collations ici et là, mais celles-ci sont rares, et il n’y aura pas beaucoup de variétés.

14. Cuba est relativement bien desservie par le bus

Vous pourrez visiter toutes les grandes villes lors de votre premier voyage à Cuba et voyager à travers tout le pays en bus. Bien qu’il y ait quelques compagnies de bus, seul Viazul est une compagnie qui embarque les voyageurs de façon indépendante.

premier voyage à cuba

15. Allez à la gare routière au moins une heure avant le départ

Bien que Viazul dispose d’un site avec un calendrier de service à jour, il n’est pas possible de réserver de billet en ligne. Vous devez vous rendre à la gare routière à l’avance et faire la queue pour acheter un ticket. Comme les bus ne sont pas très fréquents, ils ont tendance à se vendre rapidement. Mais, il y a une autre option…

16. Les taxis partagés sont également une bonne option

Les chauffeurs de taxi se tiennent devant la gare routière, prêts à transporter l’excès de passagers sans tickets. Ils proposent un trajet en taxi partagé à certaines des villes les plus populaires et bien desservies de Cuba pour le même prix que le bus et plus rapidement. Si vous allez dans une petite ville non couverte par le taxi partagé, vous pouvez prendre le taxi partagé jusqu’à la ville la plus proche possible, et de là, prenez un taxi partagé local appelé « Almendrones ». Au cas où ils voudraient vous faire payer le trajet en taxi partagé plus cher que le bus, alors vous devrez marchander. Oh, et ne soyez pas surpris si un local paye un peu moins cher que vous n’avez payé. C’est Cuba. Les étrangers doivent presque toujours payer un peu plus que les locaux.

17. La Havane est accessible à pied

La Havane est grande, mais si vous avez quelques jours devant vous lors de votre premier voyage à Cuba, vous pouvez économiser de l’argent sur le transport en la parcourant à pied et en voyant les choses à un rythme plus lent. Je recommande la marche; C’est alors que vous voyez les meilleures scènes de la ville. En outre, Viñales, Trinidad et d’autres villes populaires peuvent facilement se visiter à pied.

premier voyage cuba

18. Ne comptez pas sur internet

Ne vous attendez pas à avoir internet dans votre hôtel ou votre location, et même s’ils l’ont, il ne sera pas accessible pour vous. La société locale de télécommunications (ETECSA) a récemment commencé à ajouter des hotspots WiFi dans les principales villes, qui peuvent être utilisés avec l’achat d’une carte WiFi qui vous permet de l’utiliser pendant une heure. Des hotspots se trouvent dans certains parcs à La Havane et devant l’édifice ETECSA dans d’autres villes. Les cartes peuvent être achetées chez ETECSA et coûtent 2,50 CUC pour 1h d’utilisation. Ils sont souvent à court de cartes rapidement en raison de la demande, alors assurez-vous d’en acheter plusieurs lorsqu’elles sont disponibles.

Oh, et ne vous attendez pas à ce que le WiFi soit fiable ou rapide !

19. La Havane n’est pas dangereuse, mais les escroqueries communes

Outre le petit vol, les crimes violents ne sont pas fréquents. L’arnaque la plus fréquente est qu’une personne se dise ami avec vous et vous explique qu’une fête géniale se passe dans un restaurant ou un café, ou un autre événement ailleurs. Elle vous y emmène, discute avec vous, boit / mange, et vous fait payer pour tout. En outre, elle demande de l’argent pour les « recommandations » données lors de votre « bavardage » et elle obtient également une commission du restaurant. N’ayez pas peur de dire NON.

Cela dit, les Cubains sont généralement amicaux, alors n’ayez pas peur de discuter ouvertement avec eux, mais faites attention à leurs intentions.

20. Apprenez l’espagnol

Cela vous facilitera la vie pour votre premier voyage à Cuba. Apprenez au moins quelques mots de base pour communiquer. Les habitants sont également plus amicaux avec les touristes qui font au moins un effort pour communiquer un peu en espagnol.

J’espère que ces conseils vous aideront à préparer votre premier voyage à Cuba.

Booking.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici