PARTAGER
Parc national Corcovado

Le magnifique parc national Corcovado est situé sur la péninsule d’Osa au sud-ouest du Costa Rica. Le National Geographic a autrefois appelé cette péninsule la région la plus diversifiée biologiquement sur terre. C’est certainement un endroit phénoménal pour observer la faune, grâce au fait que les aires de répartition de nombreuses espèces d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud se chevauchent dans cette superbe région. La péninsule d’Osa est plus difficile d’accès et nécessite plus de préparation que la plupart des autres parties du Costa Rica, mais pour cela vous serez récompensé avec moins d’autres touristes sur place. Vous pouvez rester dans les lodges sur la péninsule ou faire de la randonnée dans le parc national et rester dans les stations de ranger le soir.

Lorsque l’on fait une randonnée à travers le parc national Corcovado, on peut vite malheureusement découvrir qu’il y a beaucoup d’informations incorrectes ou périmées sur cette randonnée. Si vous prévoyez de marcher seul ou sans guide, vous risquez de manquer d’information. Cet article est conçu pour vous fournir des informations plus à jour sur la randonnée et la visite du parc national Corcovado au Costa Rica.

Écosystèmes et animaux du parc

Le parc Corcovado est l’expérience de randonnée d’une vie. Il englobe les seules vieilles forêts humides anciennes de la côte pacifique de l’Amérique centrale et 13 écosystèmes majeurs, dont la forêt pluviale de basse altitude, la forêt nuageuse des hautes terres, la forêt de palmiers jolillo et les mangroves, ainsi que les habitats côtiers et marins.

Vous avez une bonne chance de repérer certains des habitants les plus timides et les plus en danger du Costa Rica ici; Tapirs de Baird, Jaguars, Aras Macao, Harpies féroces, Sapajous à dos rouge et Pécaris à lèvres blanches. Le parc est humide, éloigné et accidenté, mais les sentiers sont relativement bons et les aires de camping à proximité des stations de ranger sont herbeuses et bien drainées.

ara macao corcovado

Réservations, guides certifiés et réglementations alimentaires

« Par le numéro de décision administrative; R-SINAC-ACOSA-D-011-2013 Il est officiel qu’à compter du 1er février 2014, tous les visiteurs du Parc National Corcovado devront être accompagnés d’un guide local. » Donc, la seule façon légale d’entrer dans Corcovado est une excursion de groupe ou privée achetée auprès d’un opérateur certifié et accompagné par un guide local qui s’est enregistré à l’avance avec le service du parc. Les guides indépendants ne sont pas autorisés (même s’ils ont une certification ICT).

Achetez des entrées à l’avance via votre agence de voyage, le lodge où vous avez des réservations ou en personne à partir d’un bureau d’excursion local. Vous pouvez aussi contacter les stations de ranger pour le faire : pncorcovado@gmail.com.

parc national corcovado

Pour les étrangers, l’entrée est de 12€ par jour avec un minimum de deux jours : donc 24€, plus 12€ pour chaque jour supplémentaire. Les autres coûts à l’intérieur du parc national Corcovado sont d’environ : camping 4€ par jour, dortoir 6€50 par jour, petit déjeuner 16€ par repas, déjeuner 20€ par repas et dîner 20€ par repas. Vous devez payer les frais d’entrée mais les autres prix sont facultatifs, en fonction de ce que vous faites.

Coordonnées du parc national Corcovado : du lundi au vendredi de 7h30 à 12h00 et de 13h00 à 17h00, téléphone 2735-5036 -ou- 2735-5580, fax 2735-5276.

Parc national Corcovado : planifier votre randonnée

  • Si vous faites une randonnée de plusieurs jours dans le parc, vous devez dormir à l’une des stations de ranger. La seule station actuellement possible est Sirena.
  • Avant, vous pouviez dormir à la station Los Platos, mais ce n’est plus le cas.
  • Il y a environ 6 heures de marche de la station La Leona à la station Sirena (même si cela peut être fait en moins de temps si vous ne regardez pas la faune).
  • L’idéal est de passer 3 jours dans le parc national Corcovado, car cela permet de faire une journée de randonnée dans le parc, une journée d’exploration dans le parc, et une journée de randonnée hors du parc. Vous devrez également prévoir du temps pour aller et revenir à la frontière du parc national Corcovado.
  • Pour les voyageurs habitués à vivre en zone urbaine, le parc national Corcovado doit être considéré comme un site isolé et, en tant que tel, une planification est nécessaire (de la nourriture, de l’eau, un hébergement et de la navigation) et doit être envisagée.
  • À savoir : depuis 2014, vous ne pouvez plus entrer dans le parc national Corcovado sans un guide. Cela signifie plus de randonnée en solo dans le parc Corcovado.

La nourriture et l’eau dans le parc

La station de ranger Sirena fournit des repas (si vous le prévoyez avant d’arriver au parc). Des repas sont servis à la station de ranger Sirena tous les jours à ces horaires : petit-déjeuner 6h30-7h00, déjeuner 11h30-12h00, dîner 17h30-18h30.

corcovado station sirena

L’eau est susceptible d’être l’élément le plus lourd que vous portez dans le parc. Vous pourrez remplir vos bouteilles d’eau à la station Sirena, alors ne vous inquiétez pas de transporter trop d’eau lors de votre randonnée dans le parc (mais prenez suffisamment pour une randonnée d’une journée complète dans le parc).

Que prendre avec vous pour une randonnée au parc national Corcovado
  • Vous devriez envisager de prendre avec vous au Parc National Corcovado : sac à dos de randonnée, sachets (pour garder les articles secs et ranger vos déchets), moustiquaire, serviettes, draps de lit, chaussures de randonnée, sandales ou tongs pour la station de ranger, médicaments, bouteille d’eau, nourriture et casse-croûte (particulièrement si vous ne mangez pas les repas organisés par la station de ranger Sirena), lunettes de soleil, lampe-torche, veste de pluie, insectifuge / répulsif.
  • Il n’y a pas grand chose à faire la nuit dans le parc, alors je vous conseille de prendre un livre ou autre chose à faire qui nécessite peu de lumière.
  • Si vous voulez prendre de bonnes photos de la faune, dans la plupart des cas, vous aurez besoin d’un appareil photo avec un bel objectif zoom.

Quand visiter le parc national Corcovado au Costa Rica

Utilisez ce genre de site pour sélectionner pour voir les précipitations et les conditions météorologiques typiques selon les mois de l’année. Vous serez probablement mouillé chaque fois que vous visitez Corcovado, mais un arrosage est garanti d’août à novembre.

Si vous allez camper, choisissez plutôt les mois les plus secs de janvier à avril. Mais si vous avez la force de supporter les douches de l’après-midi et un très bon arrosage, une visite pendant la saison des pluies peut être récompensée (si vous pouvez vous rendre au parc) avec des sentiers vides et une meilleure observation de la faune.

singe corcovado costa rica

Se rendre au parc national Corcovado

Il y a un certain nombre de points d’accès pour Corcovado, mais Puerto Jiménez est généralement considéré comme la porte d’entrée de la région. Si vous n’avez pas de véhicule 4 roues motrices, vous pouvez vous rendre à la limite du parc en taxi privé ou en collectivo. Si vous avez une réservation dans un lodge, ils seront heureux de vous aider à préparer votre randonnée et à vous suggérer des itinéraires.

parc national corcovado

Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Crédits photos : laparios.com, preservationjourney, Christian Haugen.

PARTAGER