lac Tanganyika

Coins de paradis à l’abri du tourisme de masse, le lac Tanganyika et ses alentours sont des sites qui méritent un détour lors d’un voyage en Tanzanie. Classé comme étant le second plus grand lac au monde, le lac Tanganyika est connu pour ses eaux limpides et sa faune d’exception. D’ailleurs, en s’y rendant, il est possible de faire de la plongée. Une fois immergés, les amateurs d’exploration aquatique auront une très bonne visibilité allant jusqu’à 25 m. En cours de route, ils verront divers poissons atypiques appartenant aux genres Neolamprologus, Altolamprologus et Julidochromis. En effet, ces derniers ne peuvent être trouvés nulle part ailleurs, car ils sont endémiques du lac Tanganyika. Cela dit, pendant l’expédition, il est également possible que les vacanciers aperçoivent des animaux plus communs. Sur les rives du lac, on peut, par exemple, observer des hippopotames et des crocodiles. En outre, la riche biodiversité qui habite ce point d’eau attire de nombreux oiseaux pêcheurs comme les hérons, les pygargues ainsi que les anhingas.

Les parcs nationaux de Gombe Stream et des monts Mahale

Deux aires protégées tanzaniennes se trouvent à proximité du lac Tanganyika à savoir les parcs nationaux de Gombe Stream et des monts Mahale. Dans ces sanctuaires naturels, ce ne sont pas les célèbres Big five qui sont à l’honneur, mais plutôt les chimpanzés. Pour information, ces réserves regroupent l’un des plus importantes zones d’habitation de ces animaux. Mis à part ces derniers, d’autres primates comme les babouins et les clobes vivent dans le parc national de Gombe Stream. Quant aux parcs nationaux des monts Mahale, il est réputé pour être un havre pour de nombreux vervets et grivets. Pour avoir le privilège de voir ces animaux pendant un circuit Tanzanie, il est conseillé d’effectuer ses randonnées avec un guide à l’œil attentif. En outre, il est essentiel de choisir la saison idéale pour entreprendre des expéditions dans ces sites. Selon certains voyageurs les mois compris entre juillet et octobre sont des moments propices pour l’observation de la faune locale en raison des rares pluies et des températures agréables.

Gombe Stream

Les villes de Kigoma et d’Ujiji

La rive tanzanienne du lac Tanganyika est jalonnée de localités où les globe-trotters auront l’occasion de passer des moments de dépaysements inédits. Par rapport aux villes principales, ces endroits sont peu fréquentés par les vacanciers. Il serait donc intéressant de s’y attarder pour faire des rencontres authentiques avec les habitants. À Kigoma par exemple, les monuments incontournables n’existent pas. Par contre, la simplicité de cette ville vaut le détour. Il n’y a pas de nourriture gastronomique, mais on y mange bien et l’accueil de la population y est assez sympathique. En outre, cette bourgade constitue un passage obligé pour les touristes voulant se rendre aux parcs nationaux de Gombe Stream et des monts Mahale. Et pour cause, c’est à Kigoma que se trouve le seul aéroport à proximité de ces deux réserves. À quelque kilomètre de cette localité, il y a Ujiji, une ville qui a marqué l’histoire de la Tanzanie. C’est à cet endroit que se sont rencontrés David Livingstone, un missionnaire écossais et Henry Morton Stanley, un journaliste chargé de la recherche de celui-ci.

Kigoma

Enregistrer

Booking.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici