PARTAGER
mavic 2 pro vs mavic air

Depuis quelques mois, le DJI Mavic Air est sans doute le meilleur drone compact que vous pouvez acheter. Il est super petit, la qualité vidéo est meilleure que celle du Mavic Pro original, et avec tous les nouveaux modes QuickShot, il est parfait pour les débutants. Mais depuis août, le Mavic 2 (Pro / Zoom) est sorti et promet toute une série de nouvelles fonctionnalités, alors comment choisir ? Si vous n’êtes pas sûr de savoir lequel acheter, cet article Mavic 2 Pro vs Mavic Air est pour vous qui êtes à la recherche d’un drone. Nous allons passer en revue tous les aspects les plus importants de chaque drone et, à la fin, vous devriez avoir répondu à toutes vos questions… du moins à la plupart des questions que vous vous posez sur le Mavic Air et le Mavic 2 pro !

Mavic 2 pro vs Mavic Air : comparaisons et différences / lequel choisir ?

J’ai décidé de m’acheter un drône qui me suivra partout lors de mes voyages et comme certainement beaucoup d’entre vous, je souhaite prendre un Mavic de DJI. Mais j’hésite encore entre le Mavic Air et le tout nouveau Mavic 2 Pro. J’ai donc été à la pêche aux infos sur internet et comme je ne trouvais pas vraiment de bon comparatif en français, j’ai décidé d’aller voir les sites en anglais et je suis tombée sur cet article très complet. J’ai pris le temps de le traduire pour bien comprendre les différences entre le Mavic 2 Pro et le Mavic Air (et prendre ma décision finale concernant cet achat). Tous les tests que vous verrez entre le Mavic Air et le Mavic 2 Pro ci-dessous sont donc issus de MyFirstDrone.

Je vous dirai à la fin de cet article lequel de ces deux drones j’ai choisi et pourquoi !

Comme son nom l’indique, le nouveau Mavic 2 Pro est destiné aux professionnels à la recherche d’une caméra volante portable pour la photographie aérienne et la réalisation de films. Certains acheteurs potentiels s’interrogent alors sur le choix du modèle Mavic Air moins cher qui est sorti plus tôt cette année. Comment se comparent les deux drones, en dehors des différences physiques et fiscales évidentes ? Voici les comparaisons, les points forts (et les points faibles) et les différentes entre Mavic 2 vs Mavic Air.

Design du Mavic 2 Pro

Avant d’entrer dans les détails techniques, nous devons parler de la différence la plus évidente. Le Mavic 2 Pro a un superbe design. Il est élégant, la qualité de fabrication est solide et il est livré avec des hélices qui le rendent plus silencieux que jamais, et les lumières vives facilitent la lecture de la direction à laquelle vous faites face, même si vous êtes loin. Et il a des lumières LED brillantes sur le fond pour aider les capteurs orientés vers le bas à voir le sol la nuit. Je vous en dirai plus à ce sujet plus tard.

mavic 2 pro

La conception de Mavic 2 Pro présente certains inconvénients, notamment l’importance de son déploiement. Oui, vous pouvez le faire voler à l’intérieur grâce au système de positionnement par vision, et DJI offre même des protections d’hélice si vous en avez besoin, mais c’est effrayant de voler dans de petits espaces. Ce n’est pas le genre de drone que je voudrais essayer de faire voler à travers les fenêtres ou les portes.

Design du Mavic Air

Le design du Mavic Air est complètement différent du Mavic 2 Pro. C’est comme si vous combiniez le Mavic 2 Pro, le Spark et une voiture de sport. Il a une coque très petite et nette comme le Spark tout en conservant le design repliable du Mavic 2 Pro.

Les lignes sur le Mavic Air sont super propres et bien pensées, alors que le Mavic 2 Pro est un peu plus robotisé et plus trapu. Le nouveau Mavic 2 Pro a un design un peu plus soigné et élégant que l’ancien Mavic Pro, mais toujours plus volumineux que le Mavic Air. La meilleure partie est la nouvelle caméra. Et il est beaucoup plus compact et robuste.

mavic air

Le Mavic Air semble donc bien résister avec son petit format et sa coque robuste. Ce qui est étrange, ce sont ses hélices qui ne se plient pas. Cela peut sembler un inconvénient au début, mais contrairement aux autres drones pliants, les accessoires ne sortent pas du corps, et la conception plus simple aide probablement à obtenir plus de temps de vol.

Mavic 2 Pro vs Mavic Air : la mémoire

Parlons de la mémoire et des cartes SD. Le Mavic Air et le Mavic 2 Pro ont tous deux des logements de carte microSD intégrés pouvant gérer 128 gigaoctets. C’est formidable, car vous pouvez y insérer beaucoup de vidéos de haute qualité. De plus, ils ont tous deux leur propre mémoire intégrée ! Seulement 8 Go, mais je ne peux pas vous dire combien de fois cela pourra vous sauver quand vous arriverez dans un endroit pour réaliser que vous avez oublié d’apporter vos cartes mémoire ou que celles que vous avez apportées sont endommagées ou pleines. Les deux drones sont donc à égalité sur ce point.

Mavic 2 Pro vs Mavic Air : la taille

Il existe une différence de taille évidente entre le Mavic Air et le Mavic 2 Pro. Le Mavic Air représente à peu près la moitié de la taille physique du Mavic 2 Pro et est environ 53% plus léger. Si vous voulez connaître les spécifications exactes, le Mavic 2 Pro pèse 907g et le Mavic Air 430g. Cela présente des avantages évidents. Si vous regardez sur internet, vous verrez toutes sortes de photos du Mavic Air montrant sa petite taille à côté d’objets ordinaires. Il se glisse facilement dans les poches, les sacs et les sacs à dos, ce qui le rend idéal pour les voyages. Cela vous permet également d’obtenir des images spontanées.

Une autre chose qui n’a rien à voir avec la taille mais qui a beaucoup à voir avec la portabilité est le fait que le cardan du Mavic Air est complètement logée dans le corps du drone. Ainsi, lorsque vous le placez dans votre sac à dos, il est automatiquement protégé sans avoir à le mettre dans un étui de protection. Et, il est même livré avec une housse pour le cardan / caméra afin de protéger l’objectif des rayures et d’empêcher le cardan de se déplacer. Le Mavic 2 Pro a également un design de cardan beaucoup plus performant.

Mavic 2 Pro vs Mavic Air : les hélices

La différence entre les hélices Mavic Pro et Mavic Air est énorme. Le Mavic Air possède des accessoires non pliables de 133 mm avec un design très fin. Les hélices Mavic 2 Pro entrent à 220 mm et sont beaucoup plus larges, mais elles ne sont pliées que de 100 mm.

Pour certaines personnes, le son est très important, alors voici deux enregistrements audio de haute qualité de chaque drone. Ce test a été effectué avec le micro maintenu à environ 1 mètre derrière le drone et le gain de micro réglé sur manuel pour vous donner une idée du bruit que font vraiment ces deux drones. Le premier enregistrement est le Mavic Pro et le second est le Mavic Air avec des hélices Platinum.

Le Mavic Air sonne comme un essaim d’abeilles en colère. C’est un son similaire au Spark. Le Mavic Pro ressemble plus à un avion. En raison de sa taille plus grande, il produit une tonalité beaucoup plus faible, beaucoup plus silencieuse. Les hélices du Mavic 2 rendent le niveau sonore encore plus bas que le Mavic Pro, même avec les hélices en platine.

Mavic 2 Pro vs Mavic Air : les évents de refroidissement

Le nouveau Mavic 2 Pro et le Mavic Air restent tous deux très cool grâce à une fonctionnalité qui permet à l’air d’entrer dans le drone par derrière le cardan et de sortir par des évents à l’arrière du drone. Il traverse le drone, passe le radiateur et dissipe bien toute cette chaleur. La chaleur peut ne pas être un problème dans les climats plus froids, ou sur de courtes distances, mais dans le désert, surtout si vous ne vous déplacez pas, les choses peuvent devenir assez chaudes très rapidement ! L’ancien Mavic Pro et le Spark présentaient parfois des problèmes d’arrêt dus à une accumulation de chaleur excessive, ce qui évite que cela se produise avec le Mavic Air et le nouveau Mavic 2 Pro.

Mavic 2 Pro vs Mavic Air : la vitesse

Le Mavic 2 Pro ira à près de 72 km/h, mais le Mavic Air peut également aller très vite, avec des pointes à plus de 60 km/h. Cependant, la vitesse maximale en mode sport n’est qu’une mesure, et la vitesse maximale réelle changera en fonction de la manière dont vous volez. Voici les résultats de test de la vitesse maximale dans presque toutes les situations auxquelles on pourrait penser (et pas seulement le mode Sport).

Lorsque l’évitement d’obstacles est activé, le Mavic Air ne fera que 32 km/h. Le Mavic 2 Pro atteint presque les 50 km/h. Cela signifie que vous n’aurez pas à désactiver l’évitement d’obstacles sur le Mavic 2 Pro pour la plupart des prises de vue.

La vitesse du cardan est une autre chose dont la plupart des gens ne parlent pas. Même si le Mavic Air peut atteindre 68 km/h, cela ne signifie pas que vous pourrez regarder droit devant vous à cette vitesse. Le Mavic Air a un design de cardan plus proche du Spark et, de ce fait, sa mobilité est très limitée. Vous ne pouvez aller qu’à environ 30 km/h dans n’importe quelle direction avant que le cardan atteigne sa limite. Une fois fait, la caméra commencera brusquement à pointer vers le bas jusqu’à ce que vous ralentissiez. La seule façon d’aller plus vite tout en regardant en avant est de voler en arrière. Cela limite vraiment le type de prises de vue que vous pouvez faire lorsque vous devez aller vite.

Le Mavic 2 Pro commence à incliner la caméra à 60-65 km/h lorsque vous avancez, mais lorsque vous volez sur le côté, vous pouvez aller jusqu’à 72 km/h sans atteindre la limite du cardan. C’est vraiment génial pour faire des plans de véhicules en mouvement.

Mavic 2 Pro vs Mavic Air : le temps de vol

Le temps de vol n’est pas une chose très facile à mesurer en raison de facteurs environnementaux, mais sur l’ancien Mavic Pro, en vol stationnaire à l’intérieur, nous avons 23 minutes et le Mavic Air n’est pas trop loin derrière avec 18 minutes. Les deux drones ont été testés avec un niveau de batterie de 100% et vidés à 5%. Le nouveau Mavic 2 est censé fournir 31 minutes de temps de vol sans vent, un peu mieux que l’ancien Mavic Pro.

Mavic 2 Pro vs Mavic Air : la qualité vidéo

Vous pouvez avoir le drone le plus rapide du monde avec un temps de vol illimité, mais si la qualité de la vidéo est mauvaise, il est inutile. Il existe quelques fonctionnalités différentes qui rendent le Mavic 2 Pro meilleur pour la prise de vue vidéo que le Mavic Air. Certaines de ces choses sont mineures et d’autres sont de très grandes améliorations.

Ralenti : si vous souhaitez filmer des vidéos au ralenti, les deux drones peuvent désormais filmer des vidéos au format 1080p à 120 ips (l’ancien mavic Pro ne peut faire que 96 ips). Le ralenti est bien, mais ce n’est pas parfait, ce sera à chacun de voir. La raison principale en est que le débit de la vidéo ne change pas lorsque la fréquence d’images augmente, ce qui réduit sensiblement la quantité de données de chaque image vidéo. En 1080p à 120 images par seconde, par exemple, vous auriez 5 fois moins d’informations par image que les images enregistrées en 24 images par seconde.

Couleurs : les couleurs du Mavic 2 Pro sont beaucoup plus réalistes que celles du Mavic Air. En regardant cette photo d’un 4×4 dans le désert dans le profil de couleur normal, vous pouvez voir que le Mavic Air rend le sol plus rouge alors qu’il devrait être brun comme sur le Mavic 2 Pro. Une autre chose que vous remarquerez est que tous les clichés Mavic 2 Pro ont été surexposés. Les deux drones étaient réglés sur l’exposition manuelle et utilisaient les mêmes réglages pour chacun d’eux, mais il semble que le Mavic 2 Pro laisse passer un peu plus de lumière que le Mavic Air. Si j’exposais correctement la scène, vous pourrez constater que le Mavic Pro présente une plage dynamique légèrement supérieure dans le profil de couleur standard que le modèle Mavic Air.

photo prise avec mavic air

photo prise avec mavic 2

La nouveauté avec le Mavic 2 Pro est l’absence de profil D-Cinelike. Ils ont dû enlever cette option car les couleurs de l’ancien profil n’étaient pas assez bonnes pour le nouvel appareil Hasselblad, mais il serait intéressant de voir une version mise à jour de D-Cinelike dans le futur. La bonne nouvelle est que lorsque vous photographiez avec le nouveau profil de couleurs Dlog-M sur le Mavic 2 Pro, ce n’est pas tout plat comme certains profils de log, et la dynamique est très bonne (bien plus qu’avec D-Cinelike sur le Mavic Air).

Zoom : ci-dessous, vous pouvez voir à quoi ressemble le Mavic 2 Pro lorsque vous utilisez le mode de recadrage 4K qui utilise une partie plus petite du capteur d’image pour obtenir une récolte de 1,4X en 4K. Pas de zoom avec le Mavic Air, vous êtes coincé avec l’objectif grand angle. C’est bien pour le tournage en paysage, mais si vous voulez vraiment séparer votre sujet de l’arrière-plan, il est préférable de pouvoir effectuer un zoom avant.

zoom mavic airzoom mavic 2

Dlog-M vs D-Cinelike : sur les photos ci-dessous, vous pouvez voir comment les métrages Dlog-M et D-Cinelike prennent en charge la correction des couleurs et l’étalonnage des couleurs. Les deux prises de vue utilisent à peu près le même niveau de couleur, mais vous pouvez voir une grande différence dans la plage dynamique du Mavic 2 Pro. De plus, le zoom avant rend toutes vos photos encore plus cinématiques.

Netteté : le Mavic 2 Pro semble un peu plus net que le Mavic Air, mais il n’y a pas une énorme différence. Le plus grand avantage que vous obtenez avec le Mavic 2 Pro est le codec vidéo H.265 qui vous permet d’obtenir la même qualité qu’avec le H.264, mais en utilisant deux fois moins de données. Cela signifie qu’avec H.265, c’est plus comme si vous tourniez à 200 Mbits / s au lieu de 100 Mbits / s, vous verrez donc beaucoup moins d’artefacts (dégradations) de compression dans les vidéos Mavic 2 Pro.

Une chose dont vous devez vous soucier lors de la prise de vue avec le mavic 2 Pro est l’ouverture et la mise au point. Sur le Mavic Air, tous vos clichés seront toujours nets car l’objectif n’a pas le contrôle de la mise au point, mais sur le mavic 2 Pro, c’est une autre histoire. Vous devez vous assurer que toutes vos photos sont nettes car l’objectif n’a pas une distance de mise au point fixe. En outre, le changement du numéro d’ouverture (F-stop) peut affecter la netteté de l’image. sur F11 par exemple, les choses seront plus douces que F4, vous pouvez donc utiliser des filtres ND ou changer la vitesse d’obturation au lieu de changer l’ouverture si vous avez besoin d’une image aussi nette que possible.

Lumière faible : la caméra du Mavic Air fait beaucoup de choses, mais après avoir vu ce test, vous devriez commencer à remarquer que le Mavic 2 Pro envoie du lourd (sans jeu de mots). À 100 ISO, il n’y a pas d’autre différence que les couleurs. Une fois que vous atteignez l’ISO 800, c’est là que le Mavic 2 Pro commence vraiment à s’imposer. À 3200 ISO, je ne considérerais même pas les images du Mavic Air. J’ai aussi remarqué un effet étrange sur le Mavic Air. Dans les plages ISO plus élevées, le Mavic Air rend les coins de l’image plus sombres. En regardant ces résultats, il est facile de voir le gagnant, mais il ne faut pas oublier que tous ces tests ont été effectués avec le Mavic 2 Pro (pas le Zoom).

mavic 2 vs mavic airmavic 2 pro vs mavic air

Mavic 2 pro vs Mavic Air : les photos JPEG

les images JPEG sur les deux drones ressemblent beaucoup aux vidéos prises avec le profil de couleur standard. Le Mavic Air est généralement un peu rouge et le Mavic 2 Pro est superbe, sans aucun problème réel. La netteté sur le Mavic 2 Pro va évidemment être bien meilleure pour les images grâce au capteur de 20 mégapixels.

mavic 2 pro ou mavic air mavic 2 ou mavic air

Mavic 2 Pro vs Mavic Air : les photos RAW

Les fichiers RAW ne paraissent pas superbes (pas de fichiers bruts), mais une fois les modifications apportées, elles ressortent mieux que les photos JPEG. Une chose formidable à propos de la prise de vue en RAW est que vous n’avez pas à vous soucier d’une exposition parfaite. Comme c’est brut, vous pouvez corriger des choses comme l’exposition, la balance des blancs et même ramener les hautes lumières et les ombres qui ont pu être perdues dans une image JPEG (même exposée correctement).

Mavic 2 Pro vs Mavic Air : les photos HDR

La photographie aérienne n’est pas quelque chose que je fais tous les jours, mais si je prends des photos, je fais généralement de la photographie HDR. Les photos à plage dynamique élevée peuvent être étonnantes si vous savez les modifier.

Le nouveau mode D-HDR devrait vous donner beaucoup plus de détails dans les hautes lumières et les ombres de vos images. Il devrait également y avoir moins d’artefacts car le processeur d’image plus rapide est capable de capturer 7 images brutes et d’utiliser les différents cadres pour réduire les artefacts tels que le bruit et le flou de mouvement.

Si vous voulez faire de meilleures photos HDR sur le Mavic Air ou si vous souhaitez simplement mieux contrôler l’apparence de vos photos HDR sur le Mavic 2 Pro, il existe un autre mode pour cela. Le mode AEB (bracketing auto) sert à faire la même chose que le mode HDR mais avec beaucoup plus de travail. Dans ce mode, le drone prendra plusieurs images à différentes expositions dans les formats JPEG ou Raw de votre choix. Une fois que vous retirez les photos de la carte SD, vous pouvez les importer dans Affinity Photo ou Photoshop pour créer vos photos HDR personnalisées. Dans Affinity Photo, je suis simplement entré dans le menu Fichier et j’ai sélectionné Nouvelle fusion de photos HDR. De là, vous pouvez ajouter toutes les photos que vous souhaitez fusionner.

mavic 2 pro vs mavic airmavic air vs mavic 2 pro

La première photo a été prise avec le Mavic Air. Vous pouvez immédiatement voir à quel point les images HDR peuvent être rafraîchies avec un peu de retouche.

L’autre provient du Mavic 2 Pro. Et on peut voir que les deux sont plutôt bonnes. Quelle que soit la photo que vous préférez, le fait d’utiliser le mode AEB est bien meilleur que la prise de vue HDR si vous ne voulez pas que le drone décide de son apparence.

Mavic 2 Pro vs Mavic Air : le mode panorama 360

Le Mavic 2 Pro possède tous les modes panoramiques qu’offre le Mavic Air, mais il y a une grande différence. Les deux drones peuvent prendre des images panoramiques à 360° et vous pouvez les visualiser dans l’application, mais le Mavic 2 pro dispose d’un capteur d’image bien meilleur pour capturer des panoramas de résolution supérieure. Il y a deux manières de faire des panoramas à 360°. Le moyen le plus simple est de laisser le drone effectuer tout le traitement, ce qui vous fait gagner un temps précieux et produit de très bons résultats. La seconde méthode consiste à prendre les photos et à les enregistrer en tant que fichiers RAW pour les traiter ultérieurement dans un éditeur de photos.

mavic air vs mavic 2

Cette première image panoramique est un exemple de ce que vous voyez lorsque vous visualisez le panorama dans l’application DJI Go 4. La photo proprement dite n’est qu’un fichier image standard, mais l’application utilise une technique appelée projection géographique pour que vous puissiez vous déplacer et voir l’image comme si vous y étiez.

panorama mavic air

Cette photo suivante provient du Mavic Air. Voici à quoi ressemblent les images lorsque vous les exportez dans un programme photo standard.

panorama mavic 2 pro

Voici une photographie panoramique du Mavic 2 Pro. Comme tous les autres tests, vous pouvez voir que le Mavic 2 Pro rend des couleurs plus précises.

Avec les deux drones, vous obtenez une image 4096×8192 lorsque vous utilisez le traitement d’image intégré. C’est plus de 33 mégapixels (8K). Cela fait une énorme différence dans l’apparence des images. La résolution est si élevée que vous pouvez recadrer et voir presque tous les détails d’une photo normale.

Le mode panoramique sur ces deux drones est génial, mais vous pouvez également utiliser un éditeur de photos pour générer une image de résolution encore plus élevée puisque le mode panoramique intégré du drone atteint 33 mégapixels. Si vous voulez faire cela, dites simplement au drone de sauvegarder les fichiers RAW pour chaque prise de vue panoramique et vous pourrez importer et assembler toutes les images dans Photoshop.

Mavic 2 Pro vs Mavic Air : l’évitement d’obstacle

Le nouveau Mavic 2 Pro a beaucoup de caméras pour éviter les obstacles ! Deux caméras frontales sont utilisées pour éviter les obstacles en avant. Il y a aussi deux caméras orientées vers le bas pour éviter les obstacles lors de l’atterrissage. La plus grande amélioration par rapport à l’ancien Mavic Pro réside dans l’ajout de deux nouvelles caméras orientées vers l’arrière et d’une caméra latérale de chaque côté. Cela rendra le vol en arrière et latéral beaucoup plus sûr. Et cerise sur le gâteau, il a même un capteur orienté vers le haut ! Toutes ces caméras envoient des données à un processeur spécial sur le drone afin de créer une carte 3D de son environnement. L’évitement d’obstacles sur le Mavic 2 Pro est actif dans presque tous les modes, à l’exception du mode Sport. Et l’évitement des obstacles fonctionne très bien. Et avec tous ces nouveaux capteurs sur le nouveau Mavic 2 Pro, il devrait fonctionner parfaitement. Cela détectera et évitera tout ce qui est plus épais qu’une petite branche d’arbre, et maintenant même en arrière, en haut et sur le côté ! C’est ce dont tout le monde rêve, et maintenant c’est devenu réalité.

Le Mavic Air possède deux caméras orientées vers l’avant, deux caméras orientées vers l’arrière et deux caméras orientées vers le bas. Cela signifie que vous pouvez voler en arrière sans crainte que le drone ne vienne frapper quelque chose ! Vous devrez toujours faire attention en volant latéralement et vers le haut car il n’y a pas de capteur pour cela. Il est toujours étonnant qu’ils aient été capables d’adapter un total de 7 caméras sur ce drone et de le rendre encore plus petit que l’ancien Mavic Pro et le nouveau Mavic 2 Pro.

Il y a une autre caractéristique qui a rendu le Mavic Air vraiment unique lors de sa sortie : APAS (Advanced Pilot Assistance System). APAS est une fonctionnalité que vous pouvez activer sur l’écran de vol principal. En volant vers l’avant, au lieu de s’arrêter lorsqu’un obstacle apparaît, le Mavic Air volera vers la gauche, la droite ou le haut pour l’éviter, puis continuera au lieu de simplement s’arrêter comme l’ancien Mavic Pro. La bonne nouvelle est que DJI a inclus APAS dans le nouveau Mavic 2 Pro.

Mavic 2 Pro vs Mavic Air : le mode gestuel

Lorsque le Spark est sorti, utiliser le mode gestuel pour la première fois était incroyable, mais il avait encore quelques inconvénients et cela semblait être un gadget. L’ancien Mavic Pro a aussi des commandes gestuelles. En mode gestuel, l’ancien Mavic Pro peut vous voir et prendre des photos lorsque vous faites un cadre avec vos mains. Ce n’était pas très excitant, mais cela montrait que même lors du lancement du Mavic, DJI avait de grands projets de contrôle gestuel, même si le matériel n’était pas encore prêt à l’époque.

Le Mavic Air fut le 3ème drone de DJI à sortir avec des commandes gestuelles, donc c’était un peu comme le mode gestuel 3.0 avec toutes les nouvelles fonctionnalités. Je suppose que c’est pourquoi ils l’ont appelée « Smart Capture » dans l’application DJI Go 4. DJI a inclus le contrôle gestuel avec le nouveau Mavic 2 Pro, mais il semble être identique à l’ancien Mavic Pro sans nouvelles fonctionnalités. Je suppose qu’un amateur de drones qui achèterait un drone de ce calibre n’apprécierait pas la fonctionnalité un peu astucieuse autant que des choses comme des caméras supplémentaires pour éviter les obstacles et de meilleures fonctions de caméra. Après tout, vous ne pouvez pas tout avoir.

Comment utiliser Smart Capture : avec le Mavic Air, au lieu de le tenir comme vous le feriez avec le DJI Spark, vous le placez sur le sol et appuyez deux fois sur la lumière LED arrière. À ce stade, vous entendez une tonalité indiquant que le Mavic Air est en mode Smart Capture. Pour décoller, reculez de 2-3 mètres pour que la caméra puisse vous voir, puis tenez votre paume devant le drone. Une fois qu’il verra votre main, il commencera à planer. Pour atterrir, il suffit de sortir la main et de l’abaisser pour qu’il atterrisse.

Le contrôle du Mavic Air en mode Smart Capture est extrêmement simple. Tendez la main et il commencera à vous suivre. Si vous posez la main et commencez à bouger, il vous suivra (tout comme Active Track). Pendant que le drone vous suit, à tout moment, vous pouvez lever la main et il va entrer en mode de contrôle de la paume. En mode de contrôle de la paume, vous pouvez déplacer votre main dans n’importe quelle direction et le drone volera là. Un autre geste lié au vol est Zoom. En rapprochant ou en éloignant les deux mains, vous pouvez contrôler avec précision à quelle distance se trouve le Mavic Air.

Prendre des photos et des vidéos avec Smart Capture est également très facile. Cela fonctionne aussi beaucoup mieux que le DJI Spark. Pour enregistrer une vidéo, placez vos pouces et vos index en forme de cadre. Les voyants avant s’éteignent pendant l’enregistrement. Pour arrêter l’enregistrement, il suffit de créer un autre cadre photo avec vos mains et les voyants LED s’allumeront. Pour prendre une photo, tenez deux doigts (comme des oreilles de lapin). Les LED clignotent pour indiquer un compte à rebours de 3 secondes avant de prendre la photo. Si vous voyagez en utilisant Smart Capture et que quelqu’un d’autre veut essayer de contrôler le Mavic Air, assurez-vous simplement que vos bras sont abaissés, puis demandez au nouvel utilisateur de lever sa main.

La meilleure partie de Smart Capture est la rapidité avec laquelle Mavic Air répond à vos commandes. En utilisant le contrôle de la paume, le Mavic Air se déplace rapidement et avec précision. Vous pouvez déplacer vos mains beaucoup plus rapidement qu’avec le Spark, et si le drone vous perd, le fait de regarder la caméra et d’agiter votre main provoquera rapidement le suivi du drone. Le nouveau mode gestuel n’est plus un gadget. Maintenant, si vous voulez faire des vidéos de suivi rapide, vous pouvez, et ça ne prend pas une éternité comme sur le Spark. Si vous aimez prendre des vidéos et des photos de vous-même, Smart Capture est certainement une fonctionnalité que vous apprécierez.

Mavic 2 Pro vs Mavic Air : les modes QuickShots

Lorsque DJI a sorti le Spark, ils ont également introduit un nouveau mode de vol appelé QuickShots. Ce mode permettait aux nouveaux utilisateurs de drones d’obtenir des prises de vues plus complexes qui ne seraient autrement possibles que par un pilote de drone plus expérimenté. Sur le Mavic Air, vous avez le choix entre six plans différents. Sur l’ancien Mavic Pro, il n’y en avait que trois. Vous avez Helix, Dronie et Rocket, mais tous les autres modes n’étaient disponibles que sur le Mavic Air. Le nouveau Mavic 2 Pro dispose des 6 modes, tout comme le Mavic Air.

Le premier QuickShot s’appelle Dronie. Ce mode fera voler le drone vers l’arrière et vers le haut en même temps tout en vous gardant dans l’image. Cela crée un effet de zoom lent, idéal pour les prises de vue qui montrent à vos spectateurs où vous êtes.

Le QuickShot suivant est Circle. Comme son nom l’indique, le drone volera dans un cercle de base autour de vous. Le top à propos des plans circulaires est que vous pouvez les capturer à plusieurs endroits, puis couper les différents plans ensemble dans un logiciel de montage pour obtenir des transitions superbes d’une scène à l’autre.

Le QuickShot Helix ressemble beaucoup à Circle, mais dans ce mode, le drone volera lentement en arrière tout en vous entourant. Cela crée une image beaucoup plus spectaculaire que le cercle mais nécessite plus d’espace ouvert.

Rocket est un QuickShot plus basique où le drone s’envole tout en vous gardant dans le cadre. C’est probablement le mode QuickShot le moins intéressant.

Boomerang est un Quickshot en orbite. Ce mode fera voler le drone sur une orbite elliptique autour de vous. Tout comme Helix, il peut créer des prises de vue vraiment cinématiques, mais nécessite également plus d’espace, donc soyez prudent.

Asteroid est le plus connu. Vous l’avez probablement déjà vu. Ce mode crée une vidéo qui effectue un zoom avant sur un petit effet de planète, puis effectue un zoom arrière.

Évidemment, si vous avez beaucoup d’expérience de vol, le mode QuickShot ne vous apportera pas beaucoup de valeur, mais pour les débutants, c’est une autre bonne fonctionnalité à prendre en compte. Une chose que beaucoup de gens ne réalisent pas, c’est que tous ces modes de vol fonctionnent exactement comme Active Track.

Mavic 2 Pro vs Mavic Air : les télécommandes

Parmi toutes les différences entre ces deux drones, c’est ce fait comprendre que le Mavic Air n’est pas égal au Mavic 2 Pro. La télécommande du Mavic 2 Pro est juste meilleure à tous les égards. La première chose que vous remarquerez est que la télécommande du Mavic Air n’a pas d’écran pour vous montrer les informations de vol en temps réel. Cela signifie que vous ne pouvez pas avoir une vue claire de votre flux vidéo tout en conservant toutes les données de vol sur la télécommande. Il n’y a pas non plus de cadran d’exposition à l’arrière, moins de caoutchouc et de métal, et pas de joystick à 5 axes (permet de contrôler les lunettes DJI et d’attribuer des fonctions personnalisées).

mavic 2 vs mavic air

Il est triste de voir toutes les fonctionnalités manquantes sur la télécommande du Mavic Air, mais il manque quelque chose que vous ne pouvez pas voir. Si vous avez déjà utilisé Ocusync sur l’ancien Mavic Pro, vous savez que c’est l’un des meilleurs systèmes de transmission de données par drone. Le flux vidéo est toujours clair, le flux vidéo est de 1080p avec une faible latence et le signal est presque toujours fiable. Avec Ocusync, la télécommande de l’ancien Mavic Pro ainsi que du Mavic 2 Pro peuvent également se connecter sans fil aux DJI Goggles. Avec le nouveau Mavic 2 Pro, vous aurez Ocusync 2.0. Nouveau et amélioré, il diffuse un flux vidéo constant de 1080p sur les deux fréquences, 2,4 GHz et 5,8 GHz, pour une fiabilité encore meilleure et une portée plus longue de 8 km.

Avec Mavic Air, vous n’aurez pas Ocusync. Vous obtenez quelque chose qui est plus proche de la technologie trouvée sur le DJI Spark. C’est correct, mais vous obtenez 720p (pas 1080p), il y a plus de décalage, le signal n’est pas aussi fiable, et vous devez connecter un câble USB au contrôleur pour utiliser DJI Goggles. Cela ne signifie pas que la télécommande du Mavic Air est défectueuse, elle est juste moins performante que celle du Mavic 2 Pro et pour certaines personnes, cela pourrait être un problème majeur.

Un test de portée réelle : avec le Mavic 2 Pro, vous aurez toujours un bon flux vidéo, et c’est l’une des choses qui permet de prendre des photos qui seraient autrement impossibles sur un drone comme le Spark. Après la sortie du Mavic Air, j’ai vu des vidéos du drone où les gens se trouvaient à moins d’un kilomètre d’avant la sortie du flux vidéo, mais ils survolaient tous des villes où il y avait beaucoup d’interférences radio. Dans la plupart des cas, si je dois effectuer un vol à longue distance, cela se ferait dans la nature sans interférence (pas sur une zone peuplée), donc pour ce test de distance, je suis dans le désert où il y a très peu de radio interférences et rien à écraser.

J’ai commencé à environ 60 mètres au-dessus du sol, puis j’ai volé jusqu’à ce que l’alerte de batterie faible apparaisse. Je pourrais probablement aller plus loin, mais comme je ne voulais pas perdre le Mavic Air, j’ai décidé de revenir à 3000 mètres. À peu près 3 km, ce qui est plus loin que ce que j’ai jamais eu à faire lorsque je ne fais pas de tests de distance. Avec des conditions de vent correctes, je suis sûr que je pourrais battre les 4 km annoncés, mais honnêtement, il n’y a aucune raison de faire voler un drone aussi loin. J’ai ensuite fait la même chose sur le Mavic 2 Pro et j’ai atteint 5800 mètres avant de recevoir l’avertissement de batterie faible. Après mon retour, il me restait encore quelques minutes de vol, alors de façon réaliste, on peut aller jusqu’à 6000 mètres ou plus.

Ces drones sont formidables. Tous les deux ont des flux vidéo presque parfaits même au moment de faire demi-tour, mais en revenant, il y a juste eu un petit problème vidéo sur le Mavic Air qui a duré environ une seconde. C’était très mineur cependant. Dans tous les cas, vous devriez être satisfait du flux vidéo sur l’un de ces deux drones. Le Mavic 2 Pro sera bien meilleur pour les vols à longue portée en cas d’interférence importante, mais le flux vidéo sur le Mavic Air n’est étonnamment pas mauvais du tout.

Contrôle avec le téléphone : si vous utilisez toujours la télécommande du Mavic 2 Pro, celle du Mavic Air vous semblera rétrogradé, mais que se passe-t-il si vous ne souhaitez pas utiliser de télécommande ? Que faire si vous voulez juste utiliser votre téléphone ? Eh bien, il n’y a pas de WiFi sur le nouveau Mavic 2 Pro, vous devez utiliser la télécommande. Mais vous pouvez contrôler le Mavic Air avec votre smartphone et c’est incroyable. La force du signal est vraiment bonne. Vous pouvez voler à plus de quatre vingt dix mètres dans une zone densément peuplée et avoir encore une bonne connexion.

Mavic 2 Pro vs Mavic Air : la vraie différence de prix

Le prix final que vous payez dépend de ce que vous obtenez avec votre drone. Avec le Mavic Air, le prix commence à 849€, mais avec un temps de vol d’environ 18 minutes dans le monde réel, vous n’irez pas très loin si vous n’achetez pas de batterie supplémentaire.

Il y a aussi d’autres choses à considérer, comme DJI Care (le programme de protection contre les dommages de drone de DJI qui vous permet d’obtenir un nouveau drone même si vous détruisez le vôtre). Et si vous êtes un adepte de la prise de vue vidéo, vous aurez également besoin de filtres ND. Et n’oublie pas une sacoche pour tout mettre dedans.

Toutes ces choses s’additionnent quel que soit le drone que vous achetez, mais une chose à laquelle la plupart des gens ne pensent pas, c’est combien de temps ils passeront avec leur drone. Si vous optez par exemple pour le Mavic Air, vous constaterez peut-être que dans quelques mois, vous serez prêt à vous mettre à niveau avec le Mavic 2 Pro. Il n’est donc pas toujours utile de stocker des batteries et autres accessoires si vous allez le vendre quelques mois plus tard et perdre tout cet argent supplémentaire dépensé.

Avec un prix de départ de 1 249€ pour le Mavic Zoom et 1 449€ pour le Mavic 2 Pro, le Mavic 2 n’est certainement pas bon marché. Mais dans le même temps, pour 99% des gens, ce sera le premier et le dernier drone qu’ils achèteront, car il n’y a vraiment aucun autre drone qui soit en concurrence avec le Mavic 2 Pro !

Même si l’année prochaine, DJI sortira un Mavic 3 Pro, il y aura très probablement de nouvelles fonctionnalités intelligentes, mais la caméra elle-même sera presque identique. Par exemple, le capteur du Mavic Air est très similaire au capteur de l’ancien Mavic Pro, qui est similaire au Phantom 4 original et même au Phantom 3. Il a fallu plusieurs années à DJI pour placer une caméra dans son drone grand public. Donc je pense que la prochaine mise à niveau de la caméra sera très longue à partir de maintenant.

Mavic 2 Pro vs Mavic Air : quel drone acheter

Si vous avez un petit budget, vous devriez évidemment acheter le Mavic Air. Il est beaucoup moins cher et c’est toujours un petit drone très performant, mais si vous pouvez vous permettre d’utiliser le Mavic 2 Zoom ou même le Mavic 2 Pro, faites-le.

Le Mavic 2 Pro est tout ce que je cherche dans un drone. Il a enfin un grand capteur de 1 pouce. Le profil de couleur Dlog-M 10 bits rend le classement des couleurs facile et net.

La fonctionnalité de zoom (que vous preniez la version Zoom ou la version Pro) est idéale pour isoler le premier plan de l’arrière-plan. L’augmentation de la vitesse le rend encore plus utile pour les plans d’action. Le temps de vol plus long signifie que vous pouvez voler plus loin que jamais auparavant avec beaucoup de temps pour revenir.

Il y a tellement de choses dans le Mavic 2 Pro que cela justifie le coût supplémentaire et vous serez époustouflé par la qualité de la vidéo une fois que vous aurez retiré les fichiers de la carte SD et sur votre ordinateur. Assurez-vous simplement d’avoir DJI Care.

Vous l’aurez sans doute compris, la réponse à mon duel Mavic 2 Pro vs Mavic Air est le Mavic 2 Pro qui me suivra dans mes voyages à côté de mon appareil photo ! Malgré sa taille un peu plus imposante que le Mavic Air, il reste raisonnablement petit pour être mis dans un sac à dos et me suivre dans toutes mes balades pour une qualité supérieure au Mavic Air ! N’hésitez pas à commenter « Mavic 2 Pro vs Mavic Air » dans les commentaires ci-dessous, nous pourrons en discuter.

PARTAGER