plage à Madagascar

Séjour à Madagascar : les lieux naturels incontournables

Si vous faites partie de ceux qui aiment visiter le monde, afin d’y découvrir toute la beauté que la nature recèle, vous serez choyés à Madagascar. Votre parcours vous mènera de villes pittoresques, suivi de côtes de rêves. Pas de doute : la nature sauvage restera à jamais gravé dans votre mémoire. Voici quelques lieux à ne pas manquer, lors de votre séjour à Madagascar.

Se déplacer à Madagascar

Il ne faut pas croire qu’il est facile de faire le tour de l’île. Non seulement, elle offre un grand nombre de points d’intérêt, mais de plus, elle s’étend sur une grande surface. Il peut donc être intéressant de planifier son voyage en détail, avant de partir, afin de procéder à l’achat de billets d’avions pour se rendre d’un endroit à l’autre. C’est en effet une option intéressante, car le pays est bien équipé en ce qui concerne le réseau aérien interne. Il existe aussi une ligne de train qui parcourt le pays. Mais, afin de se rendre de Fianarantsoa à Manakara, par ce mode de transport, vous devrez compter 13 heures, pour un parcours total de 180 km.

Il faut aussi préparer en amont votre transport, afin de vous rendre sur l’île Sainte-Marie, un site qu’il ne faut surtout pas manquer. Cet endroit, reconnu pour ses histoires de pirates, est aussi le point d’observation des baleines à bosse. C’est là qu’elles viennent, en effet, donner naissance à leur progéniture. Les amateurs de plongée sous-marine seront aussi émerveillés par la beauté des récifs de coraux et par la biodiversité unique qu’ils découvriront lors de chaque plongée.

L’allée des Baobabs (Morondova)

Ceux qui font preuve d’humilité face à la nature, trouveront une joie et une paix interne, à la vue de cette vingtaine de baobabs centenaires. En effet, ils sont nombreux à se diriger vers ce lieu, situé à une vingtaine de kilomètres de Morondova, afin de se recueillir, face à eux, à l’aube ou lorsque le soleil se couche. Cette zone, protégée depuis 2007, est aussi appelée « racines du ciel ».

Morondova allée des baobabs

Diego-Suarez (Antsiranana)

De la beauté de la terre, dirigeons-nous vers celle de l’Océan. Diego-Suarez est un groupe de quatre baies, rassemblées entre elles, et qui s’ouvrent sur un mince chenal, se dirigeant vers l’océan. Sa situation, à l’extrême nord de l’île, fait de cette baie un endroit marqué par un ensemble hétéroclite de colonisateurs, qui sont arrivés là au cours des siècles. C’est pourquoi elle est si multiculturelle et si festive. Il serait malheureux de ne pas profiter d’un passage dans la région pour visiter les villages de pêcheurs à proximité, ainsi que le parc national de la Montagne d’Ambre.

Antsiranana

Le paradis des lémuriens (Parc national de l’Isalo)

Tous ceux qui ont vu le film « Madagascar » de Dreamworks Animation ne rêvent que d’une chose, lorsqu’ils se rendent sur l’île : visiter le site où se trouve « King Julian », ce lémurien, chef des animaux de cette bande dessinée, populaire dans le monde entier. Pour ce faire, ils devront se rendre au Parc national de l’Isalo. Là, ils découvriront ces petits animaux, si sympathiques, dans leur environnement naturel. Mais le décor risque bien de voler la vedette à ceux-ci, alors que les visiteurs se trouveront face à de profonds canyons et des grottes sombres, qui côtoient les forêts de palmiers et les rivières qui sillonnent le territoire.

parc national de l'isalo

À la découverte du karst (Parc national des Tsingy de Bemaraha)

Voir cette structure géomorphologique qui pointe vers le ciel, grâce à des aiguilles effilées, est simplement à couper le souffle. D’ailleurs, ce site est inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco. On y découvrira une faune et une flore unique au monde, en se promenant à travers les canyons de la zone ; parfait pour les amateurs de trek et de randonnée.

Parc national des Tsingy

Ajouter un commentaire