Plage de Cala Rossa

Difficile de présenter Lecci de Porto Vecchio comme un lieu à découvrir. En effet, chaque été, nombreux sont les visiteurs qui choisissent de résider sur la rive nord du golfe de Porto Vecchio et profiter ainsi des très nombreuses possibilités de la région.

Focus sur cette commune souvent assimilée à la cité du sel, et qui pourrait bien être la top solution pour découvrir le Sud de la Corse

Lecci, au nord de Porto Vecchio

La commune de Lecci est plutôt vaste avec comme très souvent en Corse, un territoire partant des hautes montagnes pour finir en bord de mer.

Le village principal est situé dans la plaine, traversé par la route reliant Bastia à Porto Vecchio ( la territoriale T10 pour être précis). Et c’est bien là le problème. Peu de touristes, pressés de rejoindre enfin les plus belles plages du sud, prennent le temps de s’arrêter ou plutôt de bifurquer pour aller vers la côte.

Et pourtant, le littoral de la commune réserve bien des surprises pour les amateurs de plages de sable. Avant de les rejoindre, il faut suivre le cours de la petite rivière de l’Oso et traverser quelques bosquets de chênes lièges. C’est d’ailleurs l’origine du nom de la commune, Lecci signifiant “liège”.

La rive nord du golfe de Porto Vecchio

Tout le monde connait les plages célèbres du sud de la ville. Santa Giulia et les plages de Palombaggia sont sans aucun doute les plus photographiées de la région. Mais on oublie parfois les contraintes de cette région, avec une fréquentation très importante en été, les embouteillages, les difficultés de stationnement etc.

Même si ces désagréments n’enlèvent rien à la beauté réelle de ces plages, il pourrait être judicieux, au moment de réserver un hôtel à Porto Vecchio, de s’intéresser plutôt à la côte nord du Golfe de Porto Vecchio.

En quittant la ville, direction Bastia, il est possible de ne pas prendre la route nationale et de plutôt suivre le bord de mer. Très vite, une zone résidentielle prend la place de la zone commerciale. La mer est présente mais pas propice à la baignade dans le fond du golfe. La route continue alors vers des terrains moins construits pour arriver sur la plage de Golfo di Sogno. Sans vous en être rendu compte, vous n’êtes plus à Porto Vecchio mais bel et bien à Lecci. Et ce n’est qu’un début !

La plage de Cala Rossa, la perle !

En poursuivant par cette route, vous allez avoir plusieurs possibilités : continuer vers Saint Cyprien et Pinarello, ou bien rester dans le golfe, en tournant à droite vers Cala Rossa et le Benedettu. La route devient alors étroite et sinueuse, longeant à droite une vaste étendue d’eau. Cet étang saumâtre (eau douce et eau salée) marque l’entrée dans la célèbre plage de Cala Rossa !

Il s’agit d’une superbe plage de sable très fin. La plage n’est pas très large mais elle est plutôt longue, avec quelques rochers rouges et gris, donnant une ambiance très douce et privée aux lieux. La végétation est elle aussi très présente avec des zones où les pins sont vraiment très proches de l’eau. Cela accentue encore l’aspect “sauvage” et préservée des lieux.

Bien sûr, en plein été, cette notion d’exclusivité se perd un peu. Mais on est loin des foules qui s’entassent plus au sud à Santa Giulia.

Sur la plage, il est possible de se restaurer dans 2 établissements réputés : Le Ranch’O et le 37’2. Ces deux institutions de la région proposent aussi des formules snacking.

Bien sûr, la plage de Cala Rossa est aussi celle du fameux Grand Hôtel de Cala Rossa, longtemps considéré comme la plus belle adresse de Corse en terme d’hôtellerie. Classé 5 étoiles, réputé pour son spa, il fut même un temps classé 1 étoile au Michelin.

À proximité, pour se loger, on trouve de nombreuses solutions, plutôt haut de gamme, avec des locations de villas ou résidences de tourisme de standing.

Petit coup de cœur pour le Domaine de Caranella, à 300 m de la plage. Cet hôtel et résidence permet de profiter du calme du domaine, d’aller à la plage à pied ( il y a une piscine…mais quand on à la plage si proche…) et de profiter de la demi pension avec le Ranch’O. Pour plus d’infos, voir le site https://www.caranella.com/

La plage de Cala Rossa permet aussi des activités sportives, avec la présence d’une base nautique très sympathique. L’été, à vous la découverte des lieux en stand up paddle ou en catamaran.

Les autres plages environnantes

Si vous décidez de ne pas vous arrêter sur la plage de Cala Rossa, en continuant sur la même route, vous allez arriver en cul de sac sur la Plage du Benedettu. Cette charmante plage de sable fait face à la ville de Porto Vecchio.

Toutefois, il faut noter que la plage est de plus en plus étroite, offrant peu d’espace. Même problème pour le stationnement, vraiment problématique en plein été.

On trouve sur la plage un établissement de luxe réputé : La Plage du Casadelmar

Lecci de Porto Vecchio, pour découvrir l’arrière pays

Résider à Lecci est aussi une excellente option si vous avez planifié des vacances actives. Il est en effet bien plus simple de rejoindre les voies d’accès au massif de l’Ospedale et à la région de Bavella par la route entre Porto Vecchio et Zonza que nous décrivons ici.

Le lieu est aussi parfait pour reprendre la route vers le nord et la région de Solenzara. Puis en remontant le cours de la rivière, à vous les joies de la baignade dans des piscines naturelles très appréciées l’été. Pour les plus actifs, encore quelques kilomètres de voiture et vous voici dans le temple de canyoning en Corse !

D’AUTRES ARTICLES A DECOUVRIR EGALEMENT :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici