PARTAGER
Guide touristique du Jura

Les champs vallonnés, les vignobles, les chaînes de montagnes et les forêts vierges de cette région de l’est de la France regorgent de merveilleux endroits pour manger, boire et séjourner. Les vallées luxuriantes, les forêts épaisses, les lacs et les montagnes de ce paysage rural sont encore bien loin des sentiers battus.

Coincé entre la Bourgogne, l’Alsace et la frontière suisse, le département du Jura n’a pas de grandes villes industrielles, pas de sites célèbres et possède une économie qui tourne essentiellement autour de la production de vins et de fromages exceptionnels. Arbois et Poligny sont les capitales gourmandes, et vous pourrez y visiter une fruitière traditionnelle : rien à voir avec les fruits, mais une coopérative pour faire du vin et du fromage, surtout un délicieux comté.

Le Jura est minuscule par rapport aux régions les plus connues de France et sa campagne se transforme rapidement de hameaux ruraux médiévaux, entourés de vaches et de vignobles vallonnés, à des paysages alpins spectaculaires et des stations de ski familiales comme Les Rousses. Et pour ceux qui viennent passer plus qu’un week-end paresseux, il y a même les Grandes Traversées du Jura, 300 km de sentiers qui peuvent être suivis à pied, à cheval et en VTT au printemps et en été, ou en ski de fond en hiver.

Que faire dans le Jura

Les villages de vigneron : la vinification dans le Jura est encore pratiquée à l’échelle humaine, avec de petits vignobles à dominante biologique gérés par de jeunes vignerons enthousiastes qui accueillent tous ceux qui passent pour goûter leurs vins très distinctifs. Créez votre propre route des vins à travers les villages bucoliques d’Arbois jusqu’à Revermont, mais n’oubliez pas de visiter Château-Chalon, perchée sur une falaise, et Arlay, avec son imposant château. Cela vaut la peine de planifier un voyage à la fin du mois de janvier lorsque ces villages se relaient pour accueillir la Percée du Vin Jaune, un festival célébré par 35 000 personnes pour dévoiler le nouveau millésime du vin jaune.

Les Salines de Salins : vous pouvez visiter la ville thermale de Salins-les-Bains, mais n’oubliez pas de visiter le labyrinthe de vastes cavernes et de galeries souterraines répertoriées par l’Unesco, où le sel a été extrait dans des conditions effrayantes pendant 1 200 ans. C’est incroyable d’apprendre que la recherche de « l’or blanc » a seulement pris fin il y a 50 ans. Visites guidées tous les jours, adulte 7,50 €, enfant 3,50 € – 4 €.

La Maison de la Vache Qui Rit : au centre de Lons-le-Saunier, capitale du Jura, ce musée moderne est irrésistible pour les enfants et pour tous ceux qui s’intéressent à la nourriture et au design. Dédié à la vache qui rit, le fameux fromage fondu de France, le musée interactif possède une magnifique collection d’affiches et de publicités datant de 1921. Prix des visites : adulte 7,50 €, enfant 3 € – 6 €, famille 21 €.

Pays des Lacs : le lac du Jura, dans la réserve naturelle de la Petite Montagne, est parfait pour faire du vélo et de la randonnée, nager et pêcher. À moins d’une heure de route, vous trouverez les lacs sauvages de Bonlieu et Narlay, les cascades du Hérisson, hautes de 60 mètres, ainsi que les plages de sable et les eaux turquoise du lac de Chalain.

Où se loger dans le Jura

Le Relais des Abbesses à Château-Chalon : installé dans une ancienne auberge, perchée dans le village de Château-Chalon à flanc de colline, ce B & B dispose de cinq chambres confortables, dont plusieurs avec des vues spectaculaires. L’un des vins jaunes les plus célèbres du Jura est fait ici : un vin intense vieilli pendant plus de six ans.

Les Terrasses de Merlue à Plaisia : idéal si vous recherchez une location grand gîte, ce gîte situé dans le sud du Jura, près du Lac de Vouglans, possède 10 chambres avec salles de bains pour une capacité de 26 personnes. Un grand gîte confortable installé dans une ancienne ferme rénovée en 2013 et classé 4 épis par l’association des gîtes de France.

L’Entre Cœur à Ménétru-le-Vignoble : Eric et Sarah Goypieron ont récemment transformé une ancienne ferme en pierre au milieu de leurs vignobles en gîte. Les chambres sont lumineuses et modernes, le petit déjeuner copieux comprend des gâteaux faits maison, et chaque soir, les clients sont invités à la cave pour une dégustation de vin.

Château de Marigna à Marigna-sur-Valouse : dans l’enceinte d’un imposant château médiéval, une ferme, une grange et un pigeonnier du 15ème siècle ont été transformés en chambres élégantes. La sensation est plus chic B & B qu’hôtel de luxe. Il est entouré de ses propres forêts et d’un lac, avec des vélos gratuits pour explorer, et des forfaits d’activités spéciaux sont proposés, notamment des séjours d’équitation et de kayak.

Château de Germigney à Port-Lesney : ce magnifique château a été construit en 1700 comme pavillon de chasse pour le marquis local et est le lieu somptueux parfait pour un séjour en gîte hors du temps. Il est situé dans de beaux jardins avec une piscine paysagée et dispose d’un restaurant étoilé au guide Michelin.

PARTAGER