Conseils pratiques pour visiter l'île de la Réunion

Conseils pratiques pour visiter l’île de la Réunion

Même si elle se trouve dans l’océan Indien, l’île de la Réunion est française. Trois adjectifs pour décrire l’île de la Réunion sont vibrante, dynamique et surprenante. Étant dans la même région que l’île Maurice, le climat est ensoleillé et chaud la plupart du temps, mais peut être sujet aux saisons des pluies et aux catastrophes naturelles. Il est également à noter que la superficie de l’île de la Réunion augmente de temps en temps en raison de laves atteignant la mer lors de puissantes éruptions. Par conséquent, si vous êtes curieux et que vous souhaitez vous lancer dans un voyage florissant, l’île de la Réunion est l’endroit idéal pour vous, surtout si vous aimez la nature.

Quelques conseils pratiques pour un voyage à la Réunion

Voici quelques conseils à prendre à compte avant le départ pour l’île de la Réunion :

Les voitures sont-elles indispensables ?

L’un des principaux avantages de la location voiture à La Réunion est qu’un véhicule permet une certaine flexibilité. Par flexibilité, j’entends que les transports publics ne vous emmènent pas partout ; ils ont un itinéraire précis à suivre, et les taxis sont généralement chers.

N’oubliez pas que la planification et l’organisation sont les clés. Pour économiser de l’argent, les transports en commun sont plus adaptés même s’il faut parfois marcher un peu pour arriver à destination mais à part ça ce n’est pas trop compliqué à condition de ne pas emporter plein d’objets ou de sacs avec soi. Conduire une voiture demande aussi de l’expérience, en raison de certaines routes de montagne étroites. Vous devrez également rechercher des parkings par rapport aux transports en commun, ce qui peut donc être très compliqué lors des journées chargées.

Mais si vous aimez être libre dans vos déplacements, l’idéal reste une voiture de location avec laquelle vous ne dépendrez pas d’horaires et pourrez aller où bon vous semble !

Quand partir à la Réunion ?

La majorité des touristes réunionnais sont français, donc les hébergements et les vols pendant les vacances scolaires sont rapidement réservés et les prix grimpent. Évitez l’été réunionnais (octobre à mars) : c’est la saison des cyclones. Et même sans cyclone, les pluies sont torrentielles et les chemins peuvent devenir impraticables.

Ici, le climat est tropical avec deux saisons principales. L’été s’étire d’octobre à mars, c’est une saison pluvieuse et sujette aux ouragans, la température moyenne est de 28°. La saison d’hiver s’étend d’avril à septembre ; c’est une saison plus fraiche et plus sèche avec des températures moyennes de 20°.

C’est un peu différent en montagne, où il y a souvent du brouillard et une température de 18° maximum. Mai et juin sont donc les meilleurs moments pour profiter de votre voyage en évitant l’afflux de touristes et la saison la plus humide.

Quel hébergement choisir sur l’île ?

Bien qu’ils n’atteignent pas les hauteurs stellaires de l’île Maurice et des Seychelles voisines, les hôtels de villégiature les plus haut de gamme de la Réunion peuvent être chers. Vous pouvez réduire les coûts en séjournant dans des chambres d’hôtes, des gîtes (maisons d’hôtes) et des fermes auberges.

Si vous faites de la randonnée, vous trouverez de nombreux gîtes de montagne pas chers. Ceux-ci sont très bon marché et très basiques : tous ne sont pas équipées de douches chaudes. Ceux-ci doivent être réservés à l’avance.

Ne manquez pas la gastronomie réunionnaise !

A l’image de sa population, la cuisine réunionnaise est un mélange de créole, chinois, français et indien. Des samoussas aux sandwichs en passant par l’omniprésent cari (un curry rempli de tomates, d’oignons, de gingembre, de thym et de safran), vous êtes sûr de bien manger. Et comme on peut s’y attendre d’une île, les fruits de mer sont excellents.

Bien que la plupart des plats principaux soient à base de viande, les végétariens trouveront de la variété dans les fruits et légumes exotiques de la Réunion : la chayotte, la noix de coco et la baba figue, pour n’en citer que quelques-uns.

Ne quittez pas l’île sans avoir goûté au rhum arrangé, un rhum infusé aux fruits, généralement servi après les repas.

Santé & sécurité à la Réunion

En 2005-2006, la Réunion a connu une épidémie du virus Chikungunya transmis par les moustiques. Mais grâce aux efforts de pulvérisation d’insecticides de l’armée et des pompiers des îles, la maladie a été éradiquée en avril 2006. Les injections habituelles contre l’hépatite A, la typhoïde, le tétanos et la polio sont recommandées mais pas obligatoires. L’eau est officiellement potable, mais peut causer des troubles mineurs.

Les soins médicaux à la Réunion sont excellents : à la hauteur des normes françaises. Les citoyens de l’UE doivent être munis d’une carte européenne d’assurance maladie pour demander un remboursement.

La Réunion est généralement sûre mais des vols se produisent parfois. Ne laissez pas d’objets de valeur exposés dans la voiture de location ou sur la plage. Les nageurs doivent être conscients des forts courants et contre-courants de la Réunion.

Ajouter un commentaire