PARTAGER
Conseils pour voyager avec un autiste

Les transitions sont généralement difficiles pour beaucoup de personnes autistes, et un voyage est une série de transitions. Préparer la personne (enfant, adolescent ou adulte) autant que possible fera du voyage une expérience plus agréable pour tous les participants. Voici quelques conseils pour voyager avec un autiste en préparant à la fois la personne (1) et l’environnement (2) pour une meilleure expérience de Voyage.

 

1. Conseils pour voyager avec un autiste : préparation de la personne

Laisser la sécurité de la maison pour un nouveau lieu peut être rebutant pour les personnes atteintes d’autisme. La façon de préparer une personne autiste pour un voyage dépend de son âge et de son niveau de capacité. Voici quelques conseils pour voyager avec un autiste :

Pensez à la routine quotidienne de l’individu et aux objets ou besoins qu’il aime et prenez-les avec vous en voyage pour qu’il se sente plus à l’aise. Apportez tout aliment et/ou boisson qui le gardera heureux pendant le voyage, surtout s’il y a des restrictions alimentaires.

Achetez des petits jouets ou des livres bon marché avec lesquels il pourra jouer pendant le voyage, et que si vous perdez ce ne sera pas la fin du monde. S’il joue avec un seul objet préféré, essayez d’en trouver un en double (voire en triple) pour être sur de l’avoir tout le voyage.

Ne lavez pas les objets (y compris les peluches) avant le voyage, surtout pour un enfant autiste, il pourra ressentir le confort de sa maison à travers l’odeur de son objet/jouet fétiche.

Mettez en place un calendrier un mois avant la date de départ clairement marquée, et demandez à la personne autiste de cocher chaque jour jusqu’au départ. Apportez avec vous le calendrier et cochez aussi les jours pendant le voyage avec la date de retour indiquée.

Préparez un « carnet de voyage » avec des images et des mots : du moyen de transport que vous allez utiliser, des personnes que vous allez voir, de là où vous allez dormir et de ce que vous allez faire ou voir pendant votre séjour. Passez en revue le carnet avec la personne, comme vous le feriez avec un livre de contes aussi souvent que vous le souhaitez afin de le préparer au voyage. Vous pouvez utiliser un classeur à anneaux par exemple, ainsi vous pourrez ajouter des pages ou insérer le calendrier mentionné ci-dessus pour une utilisation pendant le voyage.

Faites un court voyage avant de tenter un long voyage, si possible. Cela aidera la personne autiste à s’habituer à voyager et vous donnera l’occasion de voir les possibles domaines de difficulté. De plus, si vous utilisez le système du carnet de voyage, cela l’aidera à établir une connexion entre le carnet et tout voyage à l’avenir.

Préparez-le à attendre. Les environnements de voyage tels que les aéroports et les gares impliquent beaucoup d’attente. Aider la personne autiste a développer la compétence « d’attente » avant de voyager (si ce n’est pas déjà fait) rendra votre vie (et la sienne) plus facile. Faites ou trouvez une image ou une icône qui représente « l’attente » pour votre enfant autiste, comme un dessin ou une photo d’une personne assise sur une chaise avec une horloge à côté. Écrivez clairement « attendre » sur l’image. Collez-la sur un papier cartonné et plastifiez-la si c’est possible. La prochaine fois que votre enfant demande une chose qu »‘il aime avoir rapidement, placez la carte ‘Attendre » bien en évidence et dites : « Nous sommes en attente » et réglez une minuterie sur un temps pour lequel vous pensez que l’enfant autiste peut attendre (pour certains ce sera 10 secondes, pour d’autres quelques minutes). Lorsque le temps est écoulé, donnez immédiatement l’élément demandé, et dites : « Merci pour l’attente ». Petit à petit, allongez la durée pendant laquelle la personne a besoin d’attendre. Finalement, il apprendra le concept.

 

2. Conseils pour voyager avec un autiste : préparation de l’environnement

Certaines préparations peuvent être prises à l’avance pour les différents environnements et des moyens de transport que vous utiliserez. La plupart des gens et des entreprises dans le domaine du tourisme sont prêts à aider à assurer un environnement positif pour l’ensemble de leurs clients et invités. Voici quelques conseils:

Si vous allez séjourner dans un hôtel, c’est une bonne idée d’appeler à l’avance pour demander une chambre calme. Vous pouvez expliquer le pourquoi lors de votre appel, ils savent généralement en tenir compte.

Si vous voyagez en avion, appelez les compagnies aériennes aussi longtemps à l’avance que vous pouvez, et dites-leur que vous voyagez avec quelqu’un qui a des besoins particuliers. Vous pouvez expliquer les besoins de la personne et certains des comportements qui peuvent affecter d’autres voyageurs, comme basculer dans leur siège. Si c’est le cas, demandez des sièges près des cloisons et/ou dans la dernière rangée de sièges de l’avion, cela limitera le nombre voisins de voyage qui seront touchés par le basculement. Si vous avez besoin d’aide pour faire entrer la personne autiste et les bagages dans l’avion, appelez à l’avance et réservez une « assistance fauteuil roulant ». Même si la personne n’a pas besoin d’un fauteuil roulant, ce qui garantit que quelqu’un vous attendra et sera disponible pour vous aider.

Les personnes atteintes d’autisme doivent toujours porter une identification. Assurez-vous que votre enfant, ado ou adulte autiste ait une étiquette d’identification attachée quelque part sur lui, avec un numéro de téléphone, un nom et une adresse. Vous pouvez commander des bracelets médicaux, des colliers ou des balises à attacher sur les lacets. Soyez sûr de mettre toute information qui est importante : allergies, médicaments et information particulière.

Utiliser les conseils pour voyager avec un autiste énumérés ci-dessus rendra le voyage beaucoup plus facile pour votre famille. Avec ces quelques conseils, toute possibilité de voyage et de vacances deviendra une inoubliable expérience. Il suffit juste d’un peu de planification et de préparation.

 

Conseils pour voyager avec un autiste

 

Chantal Sicile-Kira, auteur de « Autism life skills; adolescents on the autism spectrum » et de « Autism spectrum disorders », offre ces quelques conseils après avoir beaucoup voyagé avec son fils atteint d’autisme.

 

 

À lire aussi : voyager avec un enfant autiste !

Enregistrer

Booking.com
PARTAGER