Chutes d’Ekom au Cameroun

chutes d'ekom

Les chutes d’Ekom Nkam sont les plus belles chutes du Cameroun. Elles se caractérisent par 2 cascades, l’une alimentée en permanence quelle que soit la saison et l’autre uniquement en saison des pluies. Pour la petite histoire, c’est sur ce site qu’ont été tournées quelques scènes du film « Greystoke, la légende de Tarzan » avec Christophe Lambert. Et il est facile de comprendre pourquoi ce long métrage a choisi cet endroit comme lieu de tournage : une oasis de nature où l’eau est entourée d’une végétation luxuriante.

Les chutes d’Ekom Nkam se trouvent à l’ouest de la route entre Nkongsamba et Melong non loin du sud de Bafoussam, la troisième plus grande ville du Cameroun.

Comment venir aux chutes d’Ekom au Cameroun

Au niveau du petit monument peint en bleu et rose avec une étoile, sur l’autoroute qui va de Melong à Nkongsamba, il faut prendre sur la gauche. Près d’une maison, la piste, mal entretenue, traverse des champs de café et de maïs avec quelques rares maisons. Le sentier de près de quatre kilomètres ne permet qu’une marche très réduite.

En prolongement de la vallée (comptez 20 min pour rejoindre le site), la clairière sur laquelle débouche la route, où parviennent les échos de la cascade. L’entrée de la gorge est indiquée par deux poteaux. Le sentier continue entre les murs qui se rétrécissent et se referment. Sur la grande clairière, le bruit de la cascade. Des marches ont été aménagées pour descendre au pied des chutes d’Ekom. Un peu dans la jungle, d’énormes fromagiers aux racines géantes. De petites passerelles en fer ont été installées pour passer le lit de la rivière.

Les cascades d’Ekom sur la rivière Nkam

Les deux chutes sont très impressionnantes, surtout en fin de saison des pluies, où le débit de la rivière double. Les chutes d’Ekom, situées sur la rivière Nkam (qui sert de frontière naturelle entre les provinces du Littoral et de l’Ouest), tombent d’une hauteur de 82 mètres, au milieu d’une forêt tropicale, au cœur d’une végétation dense et luxuriante.

L’accès aux chutes est assez facile, mais il faut maintenant passer par les services d’un guide. Il ne manquera pas de vous dire que chaque année, pour conjurer le mauvais sort, un animal est sacrifié, ce qui permet de réduire considérablement le nombre d’accidents sur le site de la chute. Aussi, pensez à vous protéger des fourmis et des moustiques, très nombreux. Les shorts et les manches courtes sont déconseillés, sauf si vous souhaitez leur servir d’apéritif.

Se rendre aux chutes depuis Douala

Pour s’y rendre depuis Douala, prenez un bus jusqu’au village de Nkonsamba puis prenez un taxi (environ 30 km). Ensuite, au monument bleu et rose avec une étoile, situé sur la route nationale entre Melong et Nkongsamba, vous devez prendre le chemin à gauche. Quelques kilomètres de marche (environ 4 km) vous attendent sur un sentier balisé à travers la forêt.

A éviter pendant la saison des pluies (entre mai et septembre) en raison de l’état de la piste et de la montée des eaux. Certains villageois s’occupent de la visite guidée et entretiennent le site. Ces chutes impressionnantes tombent d’une hauteur de 82 mètres, au milieu de la forêt tropicale, au cœur de la végétation luxuriante. L’eau est boueuse, brune, chargée de limon, et coule presque à angle droit dans un torrent bruyant le long de la falaise.

Ces chutes d’eau seraient dotées d’un certain pouvoir magique. Le peuple sawa pratique encore des cérémonies traditionnelles. Les femmes ont une place de choix : elles rappellent aux hommes leurs multiples rôles (celui de mères, d’épouses, et d’enfants).

Informations supplémentaires

Avant de vous lancer dans une randonnée aux chutes d’Ekom, vous devrez vous rendre au centre d’information touristique, où vous devrez payer une somme modique pour l’entrée et un guide pour vous emmener aux chutes.

Veuillez noter que le trek n’est pas particulièrement facile, donc portez des chaussures de marche robustes et apportez du matériel de randonnée et un manteau imperméable. Les chemins sont glissants alors faites attention. Il existe d’autres itinéraires que celui mentionné ci-dessus, alors choisissez celui avec lequel vous vous sentez le plus à l’aise.

cascade d'ekom

La végétation aux cascades d’Ekom-Nkam

Des spécimens tels que Holarrhena floribunda et Tetrapleura tetraptera semblent exister près de la cascade d’Ekom-Nkam. Holarrhena ou « Holarrhène » ou « Holarrhène du Sénégal » est un arbre ou un arbuste à latex. Il existe en différentes variétés et est couramment utilisé dans le traitement de la constipation, des infections urinaires, de la gonorrhée et de nombreuses autres infections. Il est également utilisé dans le domaine industriel, pastoral, agricole et domestique. Tetrapleura tetraptera aussi connu sous le nom d’arbre Aidon est utilisé comme épice pour plusieurs sauces comme la sauce jaune (Bamiléké, peuple du nord ouest et sud ouest) ou le bongo’o (Bassa) au Cameroun.

Quand visiter les cascades Ekom-Nkam ?

La meilleure période pour admirer les cascades Ekom-Nkam est pendant ou juste après la saison des pluies, mais le chemin est très glissant et des précautions doivent être prises lors de la circulation. De plus, le niveau de l’eau a tendance à monter pendant cette saison et les touristes sont fortement encouragés à prendre des précautions strictes. Quant à l’entretien du site, il y a des personnes qui s’en chargent ainsi que le guide touristique.

1 réflexion au sujet de « Chutes d’Ekom au Cameroun »

Laisser un commentaire