Voyage à Madagascar

Avec son paysage contrasté et sa richesse en biodiversité et culturelle, Madagascar invite à la détente et à la découverte, une véritable destination nature. Au-delà des lémuriens comme les célèbres Makis, les baobabs constituent l’une des attractions touristiques de la grande île. Tour d’horizon.

 

Le baobab de Madagascar : une espèce unique au monde

Parmi les huit espèces de baobabs existant au monde, six d’entre eux sont endémiques de Madagascar et sept y sont présents. Appelés « Reniala » – littéralement « Mère de la forêt » – par les habitants, ces arbres majestueux font la réputation de la grande île et peuvent vivre jusqu’à plus de 1500 ans, voire 3000 ans. D’aspect massif et volumineux, le baobab, ou Adansonia grandidieri en terme scientifique, est une remarquable espèce végétale dont le tronc est poli avec des branches au sommet similaire à des racines. Ce qui donne l’impression qu’il est planté à l’envers. Pour certaines espèces, le tronc des baobabs peut mesurer jusqu’à 9 mètres de diamètres pour 30 mètres de circonférence. Généreusement renflé, ce tronc constitue un véritable réservoir d’eau pour permettre à l’arbre de résister à des conditions climatiques hostiles.

 

L’allée des baobabs, incontournable

Le lieu propice pour découvrir et admirer les baobabs de Madagascar se trouve à Morondava, une ville côtière et station balnéaire située à l’ouest de l’île. À environ 19 km au nord de cette ville, la fameuse allée des baobabs offre un paysage exceptionnel pour prendre des photos-souvenir. D’ailleurs, c’est l’un des sites les plus flashés de la grande île. Quelle que soit la saison, l’alignement d’une dizaine de « Reniala » crée un panorama sans égal. Côté temps, le lever ou le coucher du soleil est le meilleur moment pour admirer la splendeur de cet arbre gigantesque à la forme d’une grosse bouteille. Si vous allez au nord du pays, d’autres espèces de baobabs sont également présents dans la ville de Majunga. Sinon, poursuivez votre circuit vers le sud pour découvrir d’autres baobabs dans la ville de Tuléar. Si vous êtes à la recherche d’un endroit pour des vacances au soleil ou autre, je vous invite à suivre ce lien pour dénicher tous les bons plans voyages en bord de mer.

 

Mythe que vous n’avez jamais entendu sur le Baobab

Les anciens racontent qu’il y a bien longtemps, les baobabs n’étaient pas comme nous les connaissons actuellement. Il y a fort longtemps un grand baobab se vantait d’être le plus beau, le plus puissant et voulait être vénéré par toutes les espèces végétales. Alors, pour avoir été si prétentieux et à cause de sa vanité, le grand dieu « Le Zanahary Be » a maudis le baobab ainsi que toute sa descendance et le planta à l’envers, la tête dans le sable et les racines en l’air. Depuis lors les baobabs ont les racines qui tendent vers le ciel. Par Meek K.

Booking.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici