visiter capraia

L’île de Capraia est une perle de la mer Tyrrhénienne qui évolue peu à peu et incite le visiteur à ne pas s’arrêter à son apparence de territoire rude et inaccessible mais à valoriser ses innombrables atouts. C’est une île unique, différente des sœurs de l’archipel Toscan. Mais ne vous attendez pas à y trouver autant d’offres d’activités que sur l’île d’Elbe, visiter Capraia, c’est un peu comme un retour aux origines, un retour à l’époque où, dans le passé, on s’amusait avec peu. C’est une île de nature extraordinaire !

L’île de Capraia a un territoire à prédominance montagneuse. C’est la seule île de l’archipel Toscan d’origine volcanique. C’est un véritable paradis botanique, riche en bruyère, arbousier, mastic et myrte et les espèces les plus luxuriantes typiques du maquis méditerranéen. Les fonds marins de Capraia se prêtent au snorkeling et à la plongée.

VISITER CAPRAIA EN UN JOUR : que faire et que voir

Pour visiter Capraia le temps d’une journée, deux possibilités s’offrent à vous : faire une excursion d’une journée avec Cap Corse Croisière au départ de Bastia ou avec San Paulu au départ de Macinaggio (au nord du Cap Corse). Les deux compagnies vous feront faire le tour de l’île (commenté) avec une escale de 4H30 sur l’île pour visiter le village.

visite de capraia

Personnellement, j’ai testé la compagnie San Paulu : l’excursion est moins chère (70€ contre 85€ pour la compagnie Cap Corse Croisière) et le temps de trajet jusqu’à l’île est plus rapide. Plus ou moins 25 km séparent Macinaggio de Capraia et il faut compter seulement 30 à 40 minutes de bateau avec le Pelagus de la compagnie San Paulu. Le Pelagus est un grand zodiac très agréable qui peut accueillir jusqu’à 12 personnes.

Une fois le trajet effectué, vous aborderez la côte de Capraia en découvrant en premier lieu l’ancienne tour génoise ‘Zenobite’ et la magnifique cala Rossa, dont les roches rouges sont le résultat d’éruptions magmatiques au cours des millénaires (Capraia est la seule île de l’Archipel Toscan qui a des origines volcaniques, vous le verrez tout le long de la côte).

cala rossa capraia

Vous continuerez ainsi votre chemin avec le zodiac le long de la côte en découvrant d’autres lieux naturels et architecturaux de l’île jusqu’à arriver au port de Capraia. Ouvrez les yeux sur la droite à l’entrée du port pour voir la statue de la « sirène » !

Une fois arrivé au port, vous avez 4 bonnes heures devant vous pour explorer l’île, mais que faire et que voir ? Voici ce que vous pouvez voir en une journée à Caoraia :

1. Faire un peu de shopping

Sur le port, il y a plusieurs hôtels, restaurants, bars et quelques magasins. Les prix sont un peu plus élevés que la moyenne, ce qui est normal compte tenu du fait que les habitants doivent tout importer par la mer. Si vous souhaitez faire un peu de shopping, c’est le moment car après 12h30 les magasins vont fermer pour ré-ouvrir seulement en fin de journée, une fois que vous serez partis ! Au niveau local, l’île de Capraia propose du miel, de la bière, du vin et du fromage (tous entièrement fabriqués sur l’île).

commerces capraia

2. Visiter le point info et son exposition

Le point info, qui se trouve juste après la capitainerie sur le port, ferme également ses portes vers 12H30, profitez-en donc à votre arrivée. Il y a une petite exposition très intéressante sur la formation de l’île, les animaux et la flore. C’est rapide et GRATUIT !

point info capraia

3. Monter au village

Vous pouvez monter au village à pied ou avec la navette qui passe toutes les 10 minutes non loin du point info (il y a un arrêt de bus facile à trouver au bord de l’eau). Avec mon mari, nous avons pris l’option de monter en navette en se disant que l’on descendrait ensuite à pied pour profiter de la vue ! À savoir : les chauffeurs ne vendent pas de ticket directement dans le bus, il faut aller acheter vos tickets avant chez « Massimo », le restaurant situé au rez-de-chaussée du bâtiment bleu sur le port (facile à trouver).

massimo capraia

Le ticket ne coûte que 80€ par trajet, ce n’est donc pas cher du tout, profitez-en !

Une fois arrivé au village, commencez par une visite de l’église de Saint-Nicolas et du Sacré-Cœur de Jesus (la navette va s’arrêter juste à côté). Elle a été bâtie par les habitants de l’île en 1760 quand ils durent abandonner l’église de Saint-Nicolas dans le fort. Composée de trois nefs, elle est typique de l’architecture baroque tardive des églises génoises. Les dimensions de l’église étaient de nature à accueillir les 1500 habitants de l’époque (aujourd’hui il ne reste qu’environ 400 habitants vivant à l’année sur l’île).

En sortant de l’église dirigez-vous vers le centre du village et montez la rue pour aller voir la forteresse de plus près (vous l’aurez déjà vue par la mer à votre arrivée). Après la destruction du village par le corsaire Dragut, la Forteresse a été construite à l’instigation de Banco di San Giorgio de Gênes en 1540, et conçue par l’ingénieur Gioan Maria Olgiati. C’est l’une des plus importantes constructions défensives construites au 16ème siècle en Méditerranée. Les insulaires y vivaient jusqu’au milieu du 17ème siècle.

Elle appartient aujourd’hui à des anglais et on ne peut hélas pas la visiter mais elle est impressionnante vue de près. En vous dirigeant sur la gauche de la forteresse, vers la mer, vous aurez une vue magnifique sur la côte, le phare et l’ancien couvent de Capraia.

visiter capraia

Revenez ensuite sur vos pas et continuez d’explorer le village à votre rythme avant de prendre une des rues qui descend vers la Torre del Porto qui domine le port. D’ici vous aurez une très belle vue panoramique sur le port, l’entrée du port et la côte de l’île !

Dirigez-vous ensuite sur la droite de la tour pour aller découvrir l’église Sant’ Antonio et l’ancien couvent San Francesco. Le couvent n’est pas en très bon état mais tout est en cours de rénovation et dans les prochaines années, vous devriez pouvoir visiter un lieu en meilleur état. En effet, l’ancien couvent et l’ancienne prison de la colonie pénitentiaire seront utilisés comme « musée et maison d’hôtes » du parc national de l’archipel toscan !

4. Observer les poissons

Si comme moi, vous êtes adeptes des séances de snorkeling pour observer la vie sous-marine, c’est le moment de se rafraichir et de sortir masque et tuba. Devant l’ancien couvent il y a des marches et un sentier (facile) qui descend vers la cala San Francesco.

Ce n’est pas une plage extraordinaire, juste un amas de roches au bord de l’eau, et la mise à l’eau n’est pas facile car les rochers sont glissants (apportez des chaussures de baignades si possible : moi je me suis baignée avec mes sandales) mais vous ne serez pas déçu ! Enfilez votre masque et allez explorer les rochers sur la gauche en vous rapprochant du phare. Il y a ici de nombreux poissons et c’est un pur bonheur :

5. Descendre au port et profiter de la vue

Après la baignade, descendez à pied vers le port en prenant la seule route qui le relie au village, vous ne pouvez pas vous tromper ! La trajet est relativement rapide, il faut seulement compter 15-20 minutes de marche pour rejoindre le port.

De la route, vous aurez de très belles vues sur le port, la côte et le village :

6. Visiter l’église de Notre-Dame du Port

Juste en bas de la route, avant d’arriver au port, vous ne pourrez pas manquer l’église de Notre-Dame du Port. Elle a été bâtie entre les 11ème et 12ème siècles lors de la domination pisane. Au cours des 16ème et 17ème siècles, elle a subi des dommages considérables causés par les corsaires barbaresques. L’église, dédiée à la Vierge Marie, a toujours été un lieu de dévotion des pêcheurs et des marins qui accostaient au port. À l’intérieur se trouve une précieuse statue de la Vierge Marie datant du 19ème siècle, qui est portée en mer par les habitants au soir de chaque 15 août afin de bénir l’île.

7. Manger une glace artisanale

Une fois au port, dirigez-vous vers La Gelateria pour déguster une bonne glace artisanale comme les italiens savent le faire. Ce glacier (gelateria) propose de nombreux parfums tous aussi délicieux les uns que les autres (enfin je suppose qu’ils le sont tous puisque j’ai personnellement goûté la pistache, la banane et le chocolat et je me suis régalée).

la gelateria capraia

8. S’il vous reste du temps pour visiter Capraia

S’il vous reste un peu de temps, vous pouvez explorer le port de Capraia ou aller profiter d’une dernière baignade à la plage aménagée au bout du port (derrière le mur bleu) : il y a généralement beaucoup de monde mais c’est une plage de petits galets qui est agréable.

plage port capraia

Vous reprendrez ensuite le bateau pour finir le tour de l’île et découvrir d’autres merveilles avant de remettre le cap sur Macinaggio. Visiter Capraia avec cette excursion est TOP !

VISITER CAPRAIA EN DEUX JOURS OU PLUS

Si vous souhaitez séjourner quelques jours sur l’ile de Capraia le plus difficile sera de l’atteindre car il n’y a pas de lignes régulières au départ de la Corse. Les lignes régulières proposées par la compagnie Toremar se font au départ de l’Italie, notamment de Livourne.

Mais cela reste possible : vous possédez peut-être votre propre bateau et dans ce cas il vous faut juste réserver une place dans le port de Capraia. Vous pouvez également prendre le ferry à Bastia avec la compagnie Corsica Ferries en été et ensuite prendre un autre ferry de l’île d’Elbe vers l’île de Capraia avec la compagnie Aquavision.

Conseils pour séjourner à Capraia

Conseil n°1 : ne prenez pas de voitures ou de scooters sur le ferry. Capraia n’a que deux centres habités : le port et le village, reliés par une route en pente. Les véhicules sur l’île sont inutiles et leur coût d’embarquement sur le ferry est excessif. Si vous êtes chargé de valises ou si vous êtes trop fatigué pour marcher jusqu’au sommet du village, sachez qu’il existe un service de navette (payant : 0€80) qui relie les deux centres habités.

Conseil n°2 : Capraia est une île à découvrir, comme une femme capricieuse qui se révèle petit à petit. L’une des meilleures façons de la visiter est de louer un bateau ou de participer à une excursion organisée. Les plus belles baies de rochers, en effet, ne sont pas à portée de main : non loin du port, vous pouvez en trouver comme Porto Vecchio (accessible par un chemin qui traverse l’ancienne colonie pénitentiaire) et Cala San Francesco mais beaucoup d’entre elles sont plus loin et difficiles d’accès, comme la fascinante Cala Rossa ou la merveille ci-dessous: le Scoglio del Gatto.

que faire à capraia

Conseil n°3 : si vous êtes fatigué de vivre la mer tous les jours, n’oubliez pas les sentiers de l’île, ce sont des endroits où vous pourrez vous immerger dans les odeurs du maquis méditerranéen, parmi les senteurs de myrte et de fenouil sauvage. L’un des plus intéressants et des plus facilement accessibles est sans aucun doute le chemin qui mène à l’ancienne prison de l’île (ci-dessous en vidéo), restée en activité jusqu’en 1986.

Conseil n°4 : peut-être le plus important. Ne choisissez pas Capraia si vous êtes un « amoureux de la plage », si vous aimez les destinations balnéaires confortables, avec des plages de sable fin, des discothèques, des millions de services et de divertissements. Capraia n’est pas pour vous. Ici, vous pouvez respirer la vraie vie de la mer, celle où vous n’avez besoin que d’un bateau, d’une serviette, au plus d’un livre et de beaucoup de bleu.

Que faire sur l’île de Capraia en plusieurs jours

Voici ce que vous pouvez faire et voir si vous venez visiter Capraia sur plusieurs jours :

À la découverte des coins cachés de l’île

Après une première visite au port, je vous recommande d’atteindre certaines des criques les plus éloignées avec un bateau. Vous pouvez profiter du service de bateau-taxi, qui vous emmènera le matin dans certaines des criques symboliques de l’île pour revenir vous chercher dans l’après-midi ou, si vous voulez plus d’autonomie, vous pouvez louer des petits bateaux qui peuvent être facilement gérés même sans permis. Avec ceux-ci, vous pouvez découvrir tous les endroits les plus cachés de l’île… ou presque ! Je précise presque, car l’île de Capraia fait partie du parc national de l’archipel toscan et possède une zone marine protégée avec une réserve intégrale entre Punta della Manza et Punta del Trattoio où la navigation et la baignade sont interdites. Arrêtez-vous pour vous baigner à Cala del Ceppo puis allez à cala della Carbicina, une splendide baie aux tons turquoise et rougeâtre, pour une plongée spectaculaire dans ses profondeurs avec masque et tuba.

La Carbicina
La Carbicina

Continuez vers Cala Rossa, un ancien cratère de l’ancien volcan d’où provient l’île de Capraia, facilement reconnaissable au rouge vif des roches de lave qui forme un splendide contraste avec le bleu de la mer et le gris du granit. En levant les yeux, vous remarquerez la tour Zenobite, un ancien bastion d’observation érigé pour défendre l’île des attaques de pirates. Si vous pouvez continuez, rendez-vous au bord du parc pour une séance de snorkeling à la Grotta della Foca Monaca. Enfin, sur le chemin du retour, plongez dans les splendides eaux du Scoglio del Gatto : une étendue de côte que vous n’oublierez jamais.

Si, en revanche, vous préférez l’option bateau-taxi, laissez-vous conduire à Cala della Mortola, la seule baie de sable de l’île. Attention, le sable n’est pas toujours présent sur le rivage et peut varier en fonction des vents et des courants.

Une fois de retour, profitez d’un apéritif sur le port et promenez-vous jusqu’à la Torre del Porto. La vue que vous apprécierez depuis le bastion sur le port et les montagnes de Capraia vous procurera des émotions fortes. Non loin du bastion se trouvent l’ancien couvent et l’église de Sant’Antonio, dont la façade a été récemment restaurée. Ici se trouvaient les anciens bureaux administratifs de l’ancienne colonie pénitentiaire.

Excursion en bateau au nord de l’île

Réveillez-vous tôt le matin et faites une excursion en bateau. Des marins experts peuvent vous emmener dans les coins les plus cristallins et secrets de l’île, vous racontant son histoire et ses légendes. Une expérience que vous porterez dans votre cœur.

Sinon, louez à nouveau un petit bateau et consacrez-vous à la région nord-ouest de l’île. Après avoir passé la première baie de Porto Vecchio, où se trouvent des bassins de pisciculture qui assurent un élevage florissant de bars et de dorades, vous arriverez à Mortola. Si vous ne l’avez pas visitée le premier jour, arrêtez-vous et baignez-vous, après tout c’est la seule crique de sable de l’île. Contournez ensuite Punta Teglia (en restant bien à l’écart des dangereux bas-fonds que vous remarquerez sur votre droite) et jetez l’ancre à I Bricchetti. La légende raconte que les falaises portées par le vent et le temps représentent les visages des pirates qui infestaient ces eaux dans les temps anciens.

visiter capraia en 1 jour

Continuez vers le Grottoni, une étendue de côte caractérisée par de grandes grottes creusées dans la côte et amusez-vous avec les jeux d’écho que celles-ci offrent. Après avoir débarqué à nouveau sur le port de l’île, vous pourrez prendre une boisson fraiche sur le quai du port ou rejoindre le village pour visiter Capraia et vous perdre dans ses ruelles pavées, toutes ornées de bougainvilliers luxuriants, avec ses maisons colorées.

Randonnée à Capraia

N’oublions pas que visiter Capraia c’est aussi s’adonner à la randonnée. Le Festival del Camminare (Festival de la Marche) a lieu chaque printemps et ses sentiers sont envahis par des centaines de marcheurs. Par conséquent, si la chaleur le permet, je vous recommande de consacrer au moins une journée à découvrir son intérieur. Pour une courte promenade, vous pouvez emprunter l’itinéraire qui, depuis le port, mène aux principales branches de l’ancienne prison, au-dessus de Porto Vecchio et au-delà.

Sinon, dirigez-vous vers la ville et de là empruntez l’un des nombreux sentiers qui, au milieu des arômes enivrants de la Méditerranée, pénètrent le centre de l’île. Vous avez l’embarras du choix. Il y a le chemin du Reganico, un petit itinéraire qui vous mènera à Cala dello Zurletto, ou des randonnées plus longues jusqu’au Stagnone, le seul réservoir naturel de l’île, ou à la Torre dello Zenobito. Pour une nuit face à face avec les étoiles filantes, rejoignez le Bellavista, un belvédère plongé dans les senteurs du maquis méditerranéen où vous pourrez séjourner et contempler le firmament accompagné du beau chant de la mer. Un endroit parfait pour saluer l’île et ses horizons sauvages.

D’autres photographies de notre visite sur l’île de Capraia

Si vous êtes en séjour au Cap Corse non loin de Macinaggio, ne manquez pas de visiter Capraia le temps d’une journée ! Elle est magnifique !

D’AUTRES ARTICLES A DECOUVRIR EGALEMENT :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici