PARTAGER
gite-corse-sud

Pour m’assurer un séjour en Corse inoubliable, quelle période de l’année devrais-je choisir ? Voici quelques petits conseils de Berny des Jardins de la Casa Murza, maison d’hôte à Vico en Corse-du-Sud.

Il faut avant tout se rappeler que la Corse, contrairement aux autres îles de la mer Méditerranée, est une véritable montagne dans la mer. En fonction de l’exposition ou de l’altitude, vous pourrez observer de nombreux microclimats avec de forts contrastes de température, de vent ou d’ensoleillement. Les saisons y sont aussi marquées et vous ne serez pas surpris de voir les sommets qui culminent au-dessus de 2.000 mètres encore couverts de neige au mois de mai… ce qui est à prendre en compte pour ceux qui voudraient parcourir le GR20 (il faut donc bien choisir sa saison) !

La Corse en été, ce n’est pas toujours ce qu’on pense !

Ceux qui ne craignent ni le soleil ni la chaleur pourront bien sûr profiter du soleil tant attendu, alors que d’autres seront à juste titre tentés de se dire: « on va étouffer et l’île va être bondée, de toute façon ». Et bien, cela peut être vrai, mais avec des nuances, la fréquentation saisonnière variant grandement d’une micro-région à l’autre.

On peut facilement trouver des lieux de quiétude quand on quitte le littoral et qu’on grimpe dans les villages de l’intérieur.

D’ailleurs c’est là que vous pourrez profiter du meilleur accueil dans une atmosphère plus apaisée et tempérée par les brises de mer.

Aux Jardins de la Casa Murza à Vico dans la micro-région des Deux Sorru, nous sommes heureux de recevoir des personnes mêmes au coeur de l’été, de parler de notre environnement de vie, de faire visiter notre jardin, de parler de nos plantes, de suggérer les meilleures balades en fonction de vos attentes.

gite corse du sud

Nous sommes dans un hébergement insolite qui, de par son originalité et son environnement extérieur privilégié, doit contribuer à une expérience de bien-être naturel.
Mon petit conseil pour ceux qui veulent venir au coeur de l’été: vous serez surpris de trouver à vous loger et des plages encore tranquilles avant le 14 juillet.

Les dates des congés scolaires ont repoussé l’affluence des arrivées à la mi-juillet.
Mais comme partout, il existe des petits bémols si on vient dans la période du 15 juillet à fin août : on risque de ne pas toujours avoir la voiture de location qu’on aurait souhaitée à l’aéroport (ce qui n’est pas à négliger vu l’étroitesse des routes sur l’île). On s’expose aussi à perdre du temps dans des bouchons non seulement aux heures de pointe autour des stations balnéaires, mais aussi…. sur les sites de randonnées les plus fréquentés, entre autres le fameux GR20 !

Venir sur une île, cela implique aussi d’avoir à l’esprit qu’il existe des contraintes environnementales avec de plus en plus de risques : coupures dans l’approvisionnement en eau dans certains villages dues à la sécheresse récurrente, crise endémique des déchets (qui n’est hélas d’ailleurs pas en voie d’être résolue), sites naturels souffrant d’une fréquentation excessive, etc.

Le mieux pour essayer de réduire au maximum l’impact que l’on aura est d’éviter, quand cela est possible, cette sur-fréquention entre mi-juillets à fin août.

Quid de la baignade ?

Côté mer, pour ce qui est de la température de l’eau, elle ne va atteindre les 20°C qu’à partir de la mi-juin avec un pic autour des 25°C vers la fin juillet pour rester dans des valeurs très agréables jusqu’à la fin septembre.

Il faudra cependant être toujours très prudent même en été et respecter les consignes par rapport au vent qui rend la mer très dangereuse.

Et bien sûr, éviter les randonnées en bord de mer et la plage qui deviennent brûlantes entre midi et 16 heures entre début juin et mi-août.

Le conseil ici : essayer la baignade en rivière ! En période de canicule, l’eau et l’ombre sont parfaites.

Il y aurait donc d’autres façons de savourer la Corse en dehors de l’été ?
Bien sûr, je dirais même que vous allez être surpris.

Un accueil authentique, davantage de disponibilité, une douceur de vivre dans le village…

Alors voici un petit calendrier en fonction de vos goûts !

Quelle est la meilleure saison en fonction des profils de vacanciers ?

Pour ceux qui souhaitent faire de la randonnée en moyenne montagne : avril, mai, septembre et octobre sont les mois idéaux.

Attention cependant de début juin à mi-juillet, les habitués du GR 20 vous le diront : soyez très matinal. À cela je dois ajouter que nous sommes souvent coupables à la Casa Murza, car nos hôtes se sentent tellement bien le matin autour du petit-déjeuner… qu’ils ont du mal à quitter les lieux !

Pour ceux qui aiment la baignade en mer et les randonnées en journée, choisissez septembre sans modération.

Pour ceux qui aiment un climat contrasté et tempéré : avril, mai, septembre et octobre.
Vous suivrez nos conseils en allant sur le rivage chercher le beau temps afin d’éviter une éventuelle journée à la météo incertaine en montagne !

Pour ceux qui recherchent le calme, le maquis verdoyant et fleuri avec ses parfums enivrants, rien ne vaut l’explosion de la nature qui se fait en fonction de l’altitude de mi-avril à fin mai.

Venir en Corse de novembre à mars est aussi à tenter, car si vous êtes autonome en séjournant dans un gîte où en chambre d’hôte qui restent ouvert, vous aurez en prime la Corse pour vous seuls sur les plages et les sentiers du littoral, les randonnées en montagne n’étant pas recommandées.

Au milieu de l’hiver vous pourrez, en fonction de l’enneigement faire du ski ou de la raquette dans certains domaines.

Booking.com
PARTAGER