voiture route

Que ce soit en France ou à l’étranger, ayez toujours à l’esprit que chaque pays a un code de la route qu’il faut respecter. En cas d’infraction commise en dehors de la France, vous faire face à des sanctions qui s’appliquent aux ressortissants du pays. Cet article vous dresse un aperçu des sanctions auxquelles un conducteur français en infraction, pourrait être confronté lors d’un voyage à l’étranger.

Prendre connaissance des généralités du code de la route en Europe

Certes tous les pays ont un code spécifique, mais on dénombre tout de même certaines généralités comme :

  • L’âge légal de conduite qui est de 18 ans ;
  • À l’exception de certains pays la conduite se fait à droite ;
  • La ceinture de sécurité pour les voitures et les casques pour les deux roues ;
  • L’interdiction de l’utilisation du téléphone portable ;
  • Le taux minimum d’alcool et l’interdiction de la détention et même de la consommation de l’alcool.

Les principales sanctions encourues en cas d’infractions

Il existe plusieurs sanctions susceptibles de compromettre votre voyage en dehors de l’Hexagone :

  • Le paiement immédiat d’une amende avec possibilité d’immobilisation du véhicule si vous êtes dans l’incapacité de payer l’amende ;
  • votre véhicule peut être mis en fourrière ;
  • Si votre véhicule est loué, vous avez de fortes chances de verser des frais de compensation à l’entreprise de location auto ;
  • Le payement d’une caution obligatoire ;
  • Votre permis peut être soit retenu, soit suspendu.
  • Vous pouvez également perdre des points à cause du permis à points en vigueur en France. Toutefois, en effectuant un stage il vous est possible de les récupérer il suffit d’aller sur plusdepoints.fr pour en savoir davantage.

Les poursuites qui vous attendent en France à votre retour

Dans la mesure où les infractions commises sont en Europe, vous serez poursuivi dès votre retour. Mais seulement, il faudrait que ces infractions aient trait à :

  • Une vitesse excessive et les mauvais dépassements ;
  • La conduite sous l’effet de l’alcool et des stupéfiants ;
  • Le franchissement du feu rouge ou encore la conduite sur une voie interdite ;
  • Refus de port du casque ou de la ceinture de sécurité ;
  • L’usage du téléphone durant la conduite.

Dans le cas où vous n’avez pas fait l’objet d’une interpellation dans le pays visité, ce dernier vous enverra une lettre pour vous notifier des poursuites engagées contre vous. La lettre dit clairement ce que vous avez enfreint et la somme de l’amende à payer.

D’AUTRES ARTICLES A DECOUVRIR EGALEMENT :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici