PARTAGER
Malindi au Kenya

Dotée d’une série de plages spectaculaires sur sa côte, Malindi est l’une des stations balnéaires les plus recherchées de la côte nord de Mombasa. Mis à part les étendues de sable séduisantes, la ville est également à proximité d’autres attractions touristiques telles que les réserves fauniques et les ruines swahilis jadis florissantes à l’époque médiévale. Voilà pourquoi il n’est pas surprenant que Malindi soit devenue un lieu de prédilection pour les personnalités de premier plan, y compris le grand écrivain américain Ernest Hemingway.

 

Des vacances saisissantes à Malindi

À seulement 115 kilomètres de Mombasa, Malindi est non seulement une ville de villégiature appréciée mais elle est aussi une ville portuaire prospère le long de la côte orientale d’Afrique depuis des décennies. Il n’est pas étonnant que la ville a une histoire de commerce fière et riche. La tradition du port et du commerce est évidente dans la culture et la cuisine qui règnent à Malindi aujourd’hui. Promenez-vous dans la vieille ville, avec ses structures qui remontent au 12ème siècle, pour obtenir un goût de ses très célèbres histoire et culture.

Malindi

La vieille ville de Malindi (ci-dessous) est un quartier swahili intrigant datant de 1930 à 1950, avec un marché important et animé. C’est ici que se trouve la mosquée Juma’a (prétendument construite sur le site où les esclaves étaient vendus aux enchères jusqu’en 1873). En face, il y a le marché touristique Malindi, un des meilleurs lieux du Kenya pour acheter de l’artisanat, avec plus de 50 stands à parcourir, bien que la plupart des vendeurs proposent une sélection assez similaire de marchandises à des prix similaire et négociables.

vieille ville malindi

Malindi est le foyer de deux édifices religieux de premier plan. Dont l’un est la mosquée Juma’a située dans la vieille ville, dont les caractéristiques les plus remarquables sont ses deux tombeaux pilier, qui ont sans doute été construits au 14ème siècle. Le deuxième bâtiment est l’église Saint-François-Xavier, qui est en fait une des plus anciennes églises survivantes en Afrique orientale. Si vous faites tout le chemin vers le promontoire près de l’église, vous trouverez l’un des plus anciens monuments permanents en Afrique, la croix de Vasco de Gama. Le Musée Malindi (ci-dessous) est une autre attraction qui vous donnera un excellent aperçu de cette ville kenyane. Ce musée est l’ancienne maison d’un commerçant indien et sert aussi de centre d’information pour les touristes.

Malindi kenya

Une partie du charme de la ville est ses nombreux sites naturels qui garderont tout visiteur à Malindi heureux et occupé. Il y a de grandes possibilités de pêche si vous prenez des dispositions pour une excursion. Certaines des captures les plus prisées ici sont le marlin, l’espadon voilier et le requin. Et avec la présence des magnifiques récifs protégés dans la zone de Malindi Marine National Park, vous avez toutes les chances de faire l’expérience d’une plongée incroyable.

Bien sûr, un voyage à Malindi ne serait pas complet sans passer du temps à la plage. Et par temps de qualité, cela signifie se coucher sous le soleil et profiter de la brise et du paysage. L’une des plages les plus populaires est Watamu (ci-dessous), qui dispose de sable blanc et de l’eau riche en corail. Une autre plage juste au sud de Malindi est Silver Sands. Malgré le nom, la plage dispose plus de sable blanc qu’argenté. Néanmoins, Silver Sands ne manque pas d’éblouir ses visiteurs par sa beauté naturelle, et son groupe des plus beaux hôtels de luxe du pays.

Malindi

Si vous décidez de sortir de Malindi et d’explorer pendant un certain temps, il est difficile d’être déçu par ses lieux voisins. À seulement 20 kilomètres de la ville, il y a Watamu. Même si c’est petit village, ce lieu dispose également d’activités de plein air amusantes comme la pêche et la plongée. C’est également proche de la ville médiévale de Gedi, qui est situé dans Arabuko-Sokoke, connu pour sa faune abondante et ses beaux habitats.

 

À voir aussi près de Malindi : la dépression de Marafa

La dépression de Marafa, aussi connu comme la cuisine de l’enfer, est un canyon de grès en dehors de Malindi. Connu localement sous Nyari (le lieu qui s’est brisé), c’était autrefois une grande arête de grès qui a été usée par le vent et la pluie (le grès à cet endroit étant différent des roches alentours) faisant du lieu un endroit saisissant pour les couchers de soleil. Les couches de couleurs du grès révèlent du blanc, du rose, du orange et du pourpre, rendant le lieu particulièrement frappant au coucher du soleil, quand les tonalités des ravines de grès nervurées sont mises en évidence par les rayons du soleil couchant.

Naturellement, des histoires locales accompagnent la dépression de Marafa. Selon une de ces légendes, il y avait autrefois une ville située à l’emplacement des gorges actuelles. Un jour, tous les habitants de la ville ont reçu une vision disant qu’un miracle venait et qu’ils devaient déplacer leur ville. Tout le monde s’est déplacé, sauf une vieille femme qui refusait de partir. La ville abandonnée a alors supposément disparu (avec la femme toujours à l’intérieur) pour laisser place à la dépression de Marafa.

malindi

Enregistrer

PARTAGER