PARTAGER
conseils pour le voyageur débutant

Après plus de six ans de voyages réguliers en famille, j’ai vraiment appris beaucoup de choses sur les voyages. Comme la fois où je me suis fait voler mon sac (et mes papiers) dans le train ou la fois nous sommes arrivés en retard pour l’embarquement de notre vol. Certains de ces problèmes de voyage peuvent être évités et certains d’entre eux ne sont qu’une partie du voyage. Vous ne pouvez tout simplement pas tout planifier. Cependant, garder quelques points importants à l’esprit facilitera votre voyage. Donc, sans ordre particulier, voici mes meilleurs conseils pour le voyageur débutant.

Mes meilleurs conseils pour le voyageur débutant

Le premier voyage avec un passage dans un aéroport pour aller vers un pays étranger est souvent très impressionnant et intimidant. Mais avec quelques conseils simples en tête, ce premier pas vers la découverte se passera sans encombres. Vous pouvez trouver de nombreux autres conseils  qui vous aideront à sauter le pas, faites des recherches sur internet : sur des sites comme le blog de voyage where-else.fr, vous trouverez de nombreuses informations pratiques selon les pays, ou encore des idées de voyages si vous n’arrivez pas à choisir une destination (c’est un très bon site pour les inspirations).

Soyez flexible :nous planifions toujours les retards et essayons de ne pas nous énerver quand les choses tournent inévitablement mal. La patience et la flexibilité sont extrêmement importants lorsque vous voyagez (en France ou à l’étranger).

Faites une liste: environ une semaine environ avant chaque voyage, je dresse une liste mentale de choses que je ne veux pas oublier et je les note (car sinon je vais inévitablement les oublier). Lorsque je pense à quelque chose, j’ai besoin de l’écrire. Et c’est encore plus important lorsque vous voyagez avec des enfants, il ne faut rien oublier et une checklist pour voyager avec des enfants est utile et nécessaire.

Apprenez des expressions courantes de la langue locale : un simple « s’il vous plaît », « merci » et « je suis désolé » dans la langue locale est un très bon début.

Pensez à une batterie d’appareil photo supplémentaire (ou deux) : êtes-vous déjà arrivé à cet endroit épique avec une photo de coucher de soleil magnifique à faire pour réaliser que la batterie de votre appareil photo était vide et que vous ne disposiez pas d’une autre ? J’essaie d’apporter au moins deux batteries d’appareil lors de tous nos voyages afin que nous ne manquions pas cette photo parfaite.

Faites des photocopies de vos documents importants : au début de la vingtaine, j’étais très forte pour conserver une copie de mon passeport dans un sac séparé de mon passeport actuel. Puis je suis devenue paresseuse. Récemment, une amie à moi a perdu son passeport à l’aéroport. On lui a dit que si elle en avait apporté une copie et des photos de passeport supplémentaires, on l’aurait laissée voyager. Comme elle ne l’avait pas fait, elle a été contrainte de renoncer à un vol à 800 euros et à deux semaines de voyage aux îles Caïmans. Je prend maintenant toujours une copie avec moi.

Mettez l’électronique, vos médicaments, une brosse à dents et une paire supplémentaire de sous-vêtements dans votre bagage à main : quelques éléments importants doivent toujours être placés dans vos bagages à main. Un maillot de bain est également une bonne idée si vous partez en vacances à la plage. Vous pouvez acheter la plupart de ces objets si votre sac est perdu, mais les garder dans votre bagage à main vous fera gagner du temps et de l’argent si vos bagages se perdent pendant le transport.

Restez hydraté dans l’avion : je sais que cela pourrait être amusant de se saouler à 10 000 mètres, mais c’est aussi beaucoup plus facile de se déshydrater. Rester hydraté (en particulier sur les vols long-courriers) facilite également la transition du décalage horaire.

Notez le numéro de votre chambre et l’adresse de votre hôtel dans votre téléphone : suis-je la seule à ne jamais me rappeler le numéro de ma chambre d’hôtel ? Il doit y en avoir d’autres comme moi parmi vous, non ?!!

Demandez aux locaux : nous demandons toujours aux habitants de nous indiquer les meilleurs restaurants, les meilleurs endroits pour admirer le coucher de soleil, les meilleurs cafés, etc. J’ai souvent été conseillée pour des restaurants intéressants qui n’auraient pas été mon premier choix et j’ai découvert des lieux non répertoriés dans les guides.

Attention au WIFI public gratuit : j’essaie toujours d’éviter de me connecter à un compte bancaire ou de saisir un mot de passe lorsque j’utilise le WIFI public gratuit dans un lieu comme un aéroport (Voir ICI). Je ne suis pas aussi strict à ce sujet une fois que je suis arrivée à mon hôtel, surtout s’ils ont un mot de passe pour leur wifi.

Prévenez votre banque de vos projets de voyage : c’est une bonne habitude à prendre si vous ne voulez pas que votre banque bloque votre carte bancaire pendant que vous êtes à l’étranger. Un simple coup de fil suffit à prévenir votre conseiller financier.

Réservez tôt pour les vols pas chers : les vols sont toujours la première chose que je réserve lors de la planification d’un voyage. Parfois, je le fais presque un an à l’avance ! En règle générale, plus vous réservez tôt, meilleur sera le prix. C’est aussi simple que cela.

Gardez l’esprit ouvert : ne jugez pas les autres habitudes et coutumes. Vous êtes un visiteur dans ce pays, soyez respectueux de leurs traditions.

Laissez de la place à la spontanéité : ne planifiez pas l’ensemble de votre itinéraire / voyager / séjour à l’avance. C’est tentant, je le sais, mais ces moments imprévus sur les routes du monde peuvent être les meilleurs souvenirs que vous ramènerez chez vous.

Donnez votre itinéraire à un de vos proches qui reste à la maison : c’est extrêmement important lorsque vous voyagez en solo, mais c’est toujours une bonne idée, peu importe le nombre de personnes dans votre groupe de voyage.

Séparez vos sources d’argent : ne gardez pas tout votre argent et vos cartes bancaires au même endroit. Je cache généralement de l’argent et une carte de crédit / bancaire dans un sac séparé : pas le même sac que mon portefeuille.

PARTAGER