PARTAGER
Working Holiday Visa

Ce visa qui fait un véritable carton ces dernières années ! En effet ce visa permet aux personnes qui ont entre 18 et 30 ans, de découvrir l’Australie, de travailler, de voyager pendant au moins 1 an !

Ce visa est également connu sous le nom de Working Holiday Maker (subclass 417) ou en France Visa Vacances Travail (VVT).

 

En pratique :

  • Il vous permet de rester jusqu’à 12 mois en Australie, et vous pouvez pendant cette période rentrer et sortir du territoire autant de fois que vous voulez.
  • Vous pouvez travailler partout sur le territoire, le temps que vous le souhaitez, simplement vous ne pouvez pas dépasser 6 mois avec le même employeur.
  • Vous pouvez également faire 4 mois d’études maximum durant la validité du visa.
  • Vous ne pouvez pas bénéficier de l’assurance santé Australienne, il vous faudra donc en prendre une avant votre départ. AOC Working Holiday Etudiant et Chapka Direct sont les plus connut.
  • Vous avez également la possibilité de renouveler votre visa une seconde fois, nous verrons les critères un peu plus loin dans l’article.
  • Et bien entendu vous pouvez vous déplacer partout sur le territoire.

 

Comment procéder :

Vous pouvez obtenir votre visa sur le site de l’immigration Australienne. COUT : 365$ AUS soit environ 290€

 

Pour être éligible à ce visa il faut :

  • Avoir entre 18 et 30 ans.
  • Avoir un passeport en cours de validité.
  • Avoir en votre possession un billet retour.
  • Et même si rarement vérifié, une somme avoisinant 3000€ sur votre compte en banque.
  • Ne pas avoir d’enfants à charge.

 

Travailler avec un WHV :

Avant toute chose, il vous faudra rédiger votre CV (Resume) et votre lettre de motivation (Cover Letter) en anglais avant d’arpenter les rues (ou les sites de petites annonces) pour trouver un emploi avec un WHV. Même si le taux de chômage est très faible en Australie, la concurrence y est plus rude qu’il y a quelques années fut que le WHV est accessible à plus de pays, dont certains, ayant un salaire minimum très inférieur à celui de l’Australie ou de la France, ces voyageurs seront donc moins regardant sur le salaire qui est de toute façon, meilleur que dans leur pays d’origine. A vous donc soit d’accepter des salaires plus bas, soit de vendre la « French Touch ».

 

Comment renouveler son Working Holiday Visa (WHV) :

  • Assurez vous d’en faire la demande avant la fin de validité du premier visa.
  • Avoir toujours moins de 30 ans au moment des démarches.
  • Toujours ne pas avoir d’enfants à charge.
  • Avoir un passeport en cours de validité.
  • ET SURTOUT, pouvoir justifier 3 mois de travail en fruit-picking en ZONE RURALE.

Le fruit-picking comprend les activités de récolte de fruits et légumes. Pour le renouvellement du visa il faudra que cette activité soit réalisé en dehors des régions suivantes :

  • Queensland : la Gold Coast et la zone appelé « Greater Brisbane ».
  • New South Wales : Sydney, Newcastle, The Central Coast et Wollongong.
  • Victoria : Melbourne et ses environs.
  • Western Australia : Perth et ses environs.

 

Pour conclure, une chose me semblait indispensable de vous préciser. N’oubliez pas de demander votre TFN (Tax File Number) pour pouvoir récupérer vos taxes avant votre départ, voir, cotiser pour la retraite et autres prestations sociales si vous décidez, au final de vous installer en Australie.

PARTAGER